Chroniques de la fin du monde Tome 1 – Au commencement de Susan Beth Pfeffer

chroniques-de-la-fin-du-monde-tome-1

Un 1er Tome que j’ai adoré découvrir. J’ai beaucoup apprécié la narration style « Journal intime », on est vraiment plongé dans le quotidien de Miranda et de sa famille. J’ai stressé et eu peur avec eux, j’avais même carrément l’impression d’être Miranda, de ressentir ce qu’elle ressentais. A chaque fois que je fermais le bouquin, cet univers continuait à me hanter… Une saga que je compte suivre !

Enfin c’est le grand soir : l’astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L’impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s’est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle… L’électricité puis l’eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu’ils la connaissaient a disparu à jamais.

Si j’ai beaucoup apprécié la narration style « Journal Intime », j’avoue que ça ne m’a pas vraiment aidé à connaître les personnages. Miranda côtoie sa maman et ses frères depuis bien plus longtemps que nous et elle en parle dans son journal sans faire les présentations (ce qui est normal, moi non plus, je ne présente pas ma famille à mon journal). Pour le coup, j’ai eu un peu de mal à développer de forts sentiments à leur égards. J’ai eu l’impression d’être enfermée 24h/24 avec des inconnus qu’il m’a fallu découvrir au fil des pages et la cohabitation n’a pas toujours été facile pour moi.

En parlant personnages, j’ai eu du mal à comprendre la relation qui lie Miranda à se deux meilleurs amies. J’avoue que j’ai trouvé leurs liens assez étranges et je n’ai rien ressenti pour ces deux filles que j’ai trouvé bien trop différentes de notre narratrice ! Enfin bon…

J’avais certes la sensation d’être dans la peau de Miranda mais je n’avais simplement pas les mêmes sentiments qu’elle envers sa famille (même si j’ai fini par m’attacher à eux). Par contre, je ressentais vraiment ses peurs, ses frustrations, sa faim et même le froid (j’ai terminé le livre ce matin dans mon lit et je me suis surprise à avoir réellement froid aux pieds).

Lorsque je ne lisais pas et que j’avais un petit creux, j’avais la sensation de devoir me rationner, que l’univers du livre m’avait rattrapé… Drôle d’expérience ! Il faut dire aussi que cette catastrophe est assez réaliste et on se demande comment on réagirait dans pareille situation !

Je me suis souvent demandé comment ça allait finir, vu la situation sans cesse empirante et le fait qu’il y a ai 4 Tomes. Et finalement, j’ai été contente de la façon dont ça se termine et je ne me suis pas du tout sentie frustrée ou impatiente de découvrir la suite. Certes, les autres tomes me font très envie, mais je saurais attendre 😉

Citation(s) :
– Vu que je ne peux rien y faire, inutile de se plaindre.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s