Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven

couv22927253

Une lecture dans laquelle j’ai mis du temps à me plonger. Finalement j’ai tout de même réussi m’intéresser à cette petite romance mais j’avoue que ce ne fût pas le coup de coeur que j’espérais. J’en attendais de trop je pense…

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Alors, que dire sur ce livre ?! Honnêtement, il me tentait sans même vraiment savoir de quoi ça allait parler. J’avais juste globalement compris qu’il s’agissait d’une histoire d’amour entre une fille (Violet) et un garcon suicidaire (Finch). Pour le reste, la couverture a amplement suffit à me séduire.

Franchement, j’ai mis du temps à m’y plonger complètement. J’ai l’impression que c’était long à démarrer. J’avais un peu le sentiment qu’il ne se passait rien. Pour autant, je ne m’attendais pas à trouver de l’action dans cette romance, mais je ne sais pas, il manquait un petit quelque chose pour que je m’accroche vraiment. Je n’étais pas plus impatiente que ça de découvrir la suite. Je lisais plus ou moins sans intérêt en fait.

Et puis, passées les 100 premières pages, j’ai fini par m’attacher aux personnages et par être de plus en plus intéressée par leur histoire. La façon dont Violet et Finch se rencontrent est plutôt inattendue, mais l’évolution de leur relation est assez mignonne. J’ai aimé leurs balades, leurs moments ensemble, comment ils sont l’un avec l’autre. C’est un joli petit couple.

Même si on sent arriver l’évènement qui arrive au dernier tier du livre, on ne peut qu’en ressortir triste et frustré. Je m’y attendais, mais ça ne m’a pas plu. J’aurais voulu autre chose. Par contre, j’ai beaucoup apprécié la fin du voyage et les choses que Violet découvre.

Arf, difficile de bien parler de ce livre sans trop en dévoiler !

Le sujet fort de ce roman étant le suicide, il est clair que certains passages m’ont fait réfléchir et m’ont replongée dans de mauvais souvenirs. Finch aime se renseigner sur toutes les manières possibles de mettre fin à ses jours. Comme tout le monde (ou presque je suppose), j’ai vécu le suicide d’un proche… Alors quand Finch parle de la pendaison, ça a remué des choses en moi…

En bref, une bonne lecture mais j’en attendais un peu plus, je n’ai pas vibré comme je l’aurai voulu.

Citation(s) :
– « Il est tard » – « Ca dépend des points de vue. Pour moi, il n’est pas franchement tard. au contraire, il est tôt. Tôt dans nos vies. Tôt dans la nuit. Tôt dans l’année. Si tu comptes bien, tu verras que le nombre de « tôt » dépasse le nombre de « tard ».
– Si tout disparaissait et que ne demeurât que lui, je pourrais continuer à exister, mais si tout le reste demeurait et qu’il disparaissait, l’univers deviendrait à mes yeux un parfait inconnu.
– Rien ne dure et, comme tout le reste, aujourd’hui n’est plus, mais c’était un bon jour.

Ma note : 3,5/5 (Bien)
 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s