Je t’ai rêvé de Francesca Zappia

je-tai-reve

Bizarrement, je n’ai pas vraiment accroché. Lorsque j’en ai entendu parler, je m’attendais presque à un coup de coeur et finalement, j’ai l’impression de l’avoir lu sans grand intérêt, de l’avoir survolé plus que de m’y être plongée. Les personnages sont pourtant attachants, je ne sais pas ce qu’il manquait pour que je puisse mieux apprécier ma lecture.

Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n’envisagez pas qu’elle puisse être mise en doute. Et si vous n’étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu’elle était persuadée d’avoir imaginé de toutes pièces… Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l’âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ?

Ce livre, j’en ai beaucoup entendu parler sur la blogosphère, et en bien ! Beaucoup de personnes n’en tarissent pas des loges et c’est pour ça que j’ai eu envie de le lire. De plus, le résumé me tentait bien et je trouve la couverture très jolie. Bref, j’ai commence ma lecture avec beaucoup d’enthousiasme et je suis déçue que celui-ci n’ai pas tenu le coup.

Très vite, j’ai eu l’impression de ne pas être à font, de survoler l’histoire, de lire sans lire. Mon intérêt a rapidement diminué et je suis la première à en être frustrée. D’autant que je ne sais absolument pas ce qu’il manquait à cette histoire pour que je la trouve passionnante. J’ai trouvé plusieurs choses assez prévisibles, je n’ai eu aucune surprise, mais d’habitude, ça ne suffit pas à me refroidir.

Les différents personnages sont attachants, le sujet abordé est intéressant et je n’avais jamais rien lu là-dessus mais voilà, je n’ai pas plus accroché que ça et je ne sais pas pourquoi !

Forcément, du coup, je ne sais pas quoi en dire, ma chronique ne sera donc pas très longue.

En bref, une lecture sympa mais sans plus pour moi !

Citation(s) :
– On est juste des êtres humains, et les êtres humains font parfois des conneries.

Ma note : 3:/5 (Pas mal)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s