Demain les chats de Bernard Werber

couv55452713

Après avoir été déçue de voir le sujet du terrorisme abordé, j’ai finalement pu apprécier ma lecture en compagnie de Bastet et Pythagore. Ces deux chats sont non seulement attachants, mais leurs dialogues poussent à la réflexion. C’est quelque chose que j’aime chez l’auteur, il me pousse toujours à me remettre en question. Une fois n’est pas coutume, j’ai beaucoup pensé et réfléchis durant cette agréable lecture !

A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

C’est la première fois que je pré-commande un roman et je dois avouer que dès que j’ai entendu parler de celui-ci, j’ai été impatiente de m’y plonger ! Pourtant, je ne savais pas spécialement de quoi ça allait parler. Enfin de toute façon, je suis une inconditionnelle de Bernard Werber alors je ne pouvais certainement pas passer à côté !

J’ai été plutôt déçue au début de ma lecture : Je dois avouer qu’en ce moment, le dernier sujet que j’ai envie de voir aborder dans un roman, c’est le terrorisme. Avec les actualités et les faits qui se produisent ces derniers temps, j’ai développé comme une sorte de phobie de ce genre d’acte. En entendre parler dans les infos, c’est une choses, mais en retrouver dans mes lectures, qui à la base, sont là pour me divertir et me faire penser à autre chose…. euh non merci !

Heureusement, on ne peut pas dire que l’auteur ai abordé le sujet en profondeur, le terrorisme est présent, mais en toile de fond et j’ai réussi à l’oublier pour me concentrer sur le reste, beaucoup plus intéressant que la guerre des humains.

J’ai aimé me retrouver plongée dans la tête d’un animal. Bastet est une chatte très attachante et elle a de l’ambition. Elle rêve de pouvoir communiquer avec d’autres espèces et elle ne cesse d’essayer, même si ça ne se passe pas toujours comme elle l’espère. Sa rencontre avec Pythagore (ce chat très instruit) ne fera que la conforter dans son envie d’en apprendre toujours plus et de persévérer encore et encore dans son envie d’atteindre d’autres animaux avec ses ronronnements.

Clairement, on reconnaît la patte de Bernard Werber dans ce roman, on ressent les recherches derrière la fiction. J’aime qu’il me pousse à réfléchir, j’ai toujours ce besoin de me remettre en question lorsque je termine un de ses bouquins. Et cette fois-ci, ça fonctionne encore mieux que d’habitude puisque les sujets abordés sont exactement les mêmes que ceux qui me trottaient dans la tête avant de commencer « Demain les chats ». Cette lecture est donc tombée pile au bon moment !

En bref, une lecture très plaisante, un agréable moment passé en compagnie de sympathiques félins. J’aurais peut-être aimé que ça soit un peu plus long mais on se contente toutefois des quelques 300 pages de ce roman. Je recommande, comme toujours cet auteur merveilleux qu’est Bernard Werber !

Citation(s) :
– C’est le drame de toute ma vie. Quand je réussi personne n’est là  pour le voir, quand j’échoue il y a toujours des témoins.
– Quand on s’est habitué aux mensonges, la vérité à l’air suspecte.
– Etre heureux c’est apprécier ce que l’on a. Etre malheureux c’est vouloir ce que l’on n’a pas. Moi j’ai tout ce que je veux.
– Celui qui ne possède rien n’a rien à perdre. Je n’ai qu’une peur, c’est d’être possédé. Donc je me prive de tout et je survis sans dépendre de rien ni de personne.
– Il faut faire du bien à son corps pour que son âme ait envie d’y rester.

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s