Damnés Tome 2 – Vertige de Lauren Kate

couv62772953

Un 2ème Tome que j’ai trouvé plutôt long, j’ai été obligée de l’arrêter quelques jours pour lire autre chose, je m’ennuyais trop. Finalement, passé les 3/4 du bouquin, j’ai retrouvé de l’intérêt pour l’histoire, l’action était de nouveau présente et j’ai apprécié ce dénouement. Bref, ravie de m’être accrochée !

Tout juste sortie du cauchemar de Sword & Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel… Folle de joie à l’idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d’où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des « Néphilim », des descendants d’anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les « ombres » qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l’aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s’entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l’empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s’acharne sur elle.

Pour une fois, je n’ai pas envie de laisser trainer une saga. Je me rends compte que j’en ai beaucoup en cours et j’aimerais y remédier. Du coup, j’ai assez vite enchainé ce 2ème Tome. J’avais beaucoup apprécié le premier et c’est donc les yeux fermés (enfin façon de parler) que je me suis plongée dans cette suite.

Cette fois-ci, je dois dire que j’ai eu du mal, j’ai vraiment dû m’accrocher pour arriver jusqu’à la fin. Je l’ai même laissé de côté quelques jours, histoire de lire autre chose. Cette pause, c’est ce que j’avais besoin pour pouvoir m’y remettre à fond. Après ça, c’est passé tout seul !

Alors, pourquoi j’ai eu autant de difficultés avec ce tome-ci ?! Simplement parce que je l’ai trouvé trop long et répétitif. Pour tout vous dire, il m’a un peu fait penser à Twilight (« Je t’aime mais je suis dangereux » – « Je t’aime et je m’en fou du danger »). Ici, Daniel passe son temps on ne sait où, il revient une fois de temps en temps dire à Luce ce qu’elle ne doit pas faire pour rester à l’abrit, mais jamais il ne lui dit ce qu’il fait, il la laisse à l’écart. Et c’est assez chiant ! Honnêtement, je ne sais pas pourquoi Luce s’accroche autant à lui alors qu’ils se disputent quasi à chaque fois qu’ils se voient.

A côté de ça, il y a Miles qui devient son ami et qui se montre beaucoup plus attentionné que Daniel. Pour moi, pas d’hésitation, j’aurais déjà sauté sur Miles depuis longtemps, il semble être le petit ami idéal et en plus, c’est un humain tout ce qu’il y a de plus normal, aucune complication par rapport à une guerre entre ange, démon et autre créatures sombres et étranges.

Bref, je me suis souvent dit que j’allais abandonner cette saga. Ce que j’ai un peu fait en laissant le livre de côté quelques jours. Et puis, je ne sais pas pourquoi je l’ai repris mais je ne le regrette pas car le dernier 1/4 de lecture vaut la peine qu’on s’accroche. J’espère que ça va continuer dans ce sens par la suite et qu’on ne retombera pas dans le même genre de répétition qu’avec Twilight.

Et donc, une saga que je vais poursuivre !

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Calendar girl Tome 1 – Janvier d’Audrey Carlant

couv60470624

J’ai été séduite par l’idée « Un mois, un homme » et j’ai passé un excellent moment avec Mia et son premier « client ». Ce premier Tome alie histoire de fond et érotisme sans aller trop dans les détails. Le parfait mélange pour qu’on ne voit pas le temps passer ! J’ai adoré et ai déjà hate de lire la suite !

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Je ne pensais pas commencer cette saga aussi vite. En fait, j’avais mis ce 1er Tome dans ma WishList en me disant « Ca sera pour plus tard » et finalement, ma collègue était tellement à fond dedans qu’elle n’arrêtait pas d’en parler et ça m’a donné envie de m’y plonger aussi.

Je n’ai pas regretté ! J’ai vraiment adoré cette ambiance et l’originalité de cette histoire. Un Tome par mois, une mission par mois, un homme par mois… de quoi tenir les lectrices (et lecteurs, s’il y en a) en haleine !

Alors donc, pour commencer, Mia est payée pour accompagner Wes dans moultes soirées mondaines. Elle habite chez lui et doit être disponible 24h sur 24, selon le bon vouloir du beau surfeur qui l’a choisie sur internet. Bien évidemment, un mois c’est court, mais c’est également assez long pour s’accrocher aux gens. Aussi sa première mission n’aura pas été trop compliquée pour elle puisque Wes est adorable avec elle (en plus d’être canon, si non c’est pas drôle).

Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est que ce n’est pas du sexe pour du sexe. Il y a une histoire de fond. A savoir que Mia a besoin d’argent pour sauver son père et sa soeur. Et ça, ça donne envie de lire les suites (en plus de vouloir découvrir les autres hommes avec qui Mia sera amenée à travailler). J’espère d’ailleurs que l’auteure aura sû exploiter jusqu’au bout les problèmes familiaux de notre héroïne.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un très agréable moment de lecture auprès de Mia et Wes et j’ai hâte de découvrir le mec suivant, même si ça m’a fait de la peine de la voir partir, tant Wes est formidable.

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Astrid Bromure Tome 3 – Comment épingler L’enfant sauvage de Fabrice Parme

couv61276434

Encore une chouette petite aventure d’Astrid, j’ai adoré ! Cette petite a vraiment de la ressource et on peut dire qu’elle obtient toujours ce qu’elle veut. Je la trouve marrante et adorable. Bref, j’accroche vraiment avec ce personnage et j’espère qu’il y aura d’autres suites.

Astrid, petite fille solitaire élevée dans l’hôtel particulier de ses riches parents, est toujours à la recherche de compagnons de jeux. Aussi quand elle entend parler à la radio des enfants sauvages du Gabokonga, ni une ni deux, elle convainc ses parents d’y partir en voyage. Ce séjour dans la jungle sera l’occasion de confronter de nombreuses habitudes culturelles ou culinaires avec les habitants locaux… et de tordre le cou à de nombreux préjugés ! Astrid en apprendra beaucoup plus qu’elle ne le pensait de sa rencontre avec cet enfant sauvage qui parle aux oiseaux.

Encore un Astrid Bromure emprunté à ma bibliothèque et je ne le regrette pas. Bon, je l’ai lu assez vite car j’avais un timing assez serré mais j’ai tout de même pu bien apprécier cette nouvelle aventure.

Décidémment, Astrid est une petite fille pleine de ressources. S’ennuyant dans son hotel, elle entend parler, à la radio des enfants sauvages du Gabokonga et se met en tête d’aller les rencontrer. Trouvant une excuse acceptable, elle convaint ses parents de partir pour la jungle.

Sur place, ils y feront de chouettes nouvelles rencontres. Les autochtones sont super intéressants et j’ai beaucoup aimé leurs échanges avec Mme Dotie. De son côté, Astrid s’est mise en quête de L’enfant sauvage qui parle aux oiseaux et j’ai trouvé leur relation naissante tout à fait sympathique.

Quant à la fin, je l’ai trouvée tout à fait à mon goût, c’est tout à fait comme ça que je voulais que ça se termine ! Et j’ai également aimé retrouver l’institutrice rencontrée dans le Tome 2. C’est vraiment chouette de voir les petites references aux precedents tomes, ça prouve que tout ce suit.

Bref, j’ai encore et toujours adoré Astrid !
Je ne sais pas s’il y aura d’autres tomes mais en tout cas, je l’espère car je continuerai à suivre cette petite chipie avec beaucoup de plaisir !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Un appartement à Paris de Guillaume Musso

couv2767422

Pas mon favoris de Musso. Les deux premiers tiers de ce roman sont assez longs et certaines choses m’ont plutôt agacée. Heureusement que la fin est vraiment bien, elle vaut la peine de s’accrocher !

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

A la base, le résumé ne me tentais pas plus que ça, mais je lis toujours les Musso et, de plus, ma copine au boulot m’en a parlé et m’a dit qu’il fallait absolument que je lise, malgré les longueurs du début. Une fois n’est pas coutume, je m’y suis donc plongée de bonne grâce.

Malheureusement, j’ai été déçue… J’ai été un peu agacée par certaines choses…

Je n’ai pas réussi à comprendre pourquoi Madeline et Gaspard décident de mener l’enquête pour retrouver ces trois toiles. Après tout, ils ne connaissaient même pas le peintre et ça m’a ennuyée de les voir ainsi fouiller dans sa vie. Depuis quand Mr et Mme Tout Le Monde jouent-ils les Sherlock ?

Pire, comment (et pourquoi) les gens acceptent-ils de répondre à leurs questions. Ils ne sont ni journalistes, ni flics (même si Madeline l’a été) et n’ont donc aucun droit sur cette affaire. Je me suis imaginée à leur place et je me suis demandé ce qu’ils gagnaient à faire toutes ces recherches.

Enfin, quand on met ça de côté, il faut bien admettre que l’histoire de ce Sean Lorenz est intéressante. L’enquête est un peu longue, mais lorsqu’on arrive au dernier tier du roman, on ne peut plus le lâcher tant il y a du suspense ! Je ne m’attendais pas à une fin pareille et j’en ai été ravie, elle m’a permis d’oublier une peu la déception ressentie pendant la lecture des deux premiers tiers.

Pour résumé, c’est loin d’être mon favoris de Musso mais la fin fait que mon moment lecture n’a pas été désagréable.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Astrid Bromure Tome 2 – Comment atomizer les fantômes de Fabrice Parme

couv36046266

Encore un chouette petit épisode d’Astrid Bromure. J’aime beaucoup ce personnage, elle est marrante et arrive toujours à me faire rire. La voir trembler de peur à l’évocation des fantômes était divertissant à souhait !

Astrid en a assez de s’ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents… elle réussit à les convaincre de l’inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l’internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n’ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid ! En plus d’apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu’elle est prête à faire ou non pour être populaire.

Après avoir lu le Tome 1, je suis tombée amoureuse d’Astrid Bromure et je n’ai donc pas pu resister à le ramener chez moi lors de ma dernière visite à la bibliothèque. Une fois encore, j’ai passé un excellent moment de divertissement avec cette charmante petite fille.

Elle m’a bien fait rire à vouloir s’inscrire au manoir de Canterville et de s’y retrouver, la peur au ventre lorsqu’elle apprend que, selon la légende, celui-ci est hanté par des fantômes. On la voit trembler de peur alors que ses copines de chambre (deux gamines qui n’ont peur de rien et qui s’amusent de tout) en rajoutent.

Et finalement, la curiosité est plus forte et elle enquête pour savoir ce qui en est.

Bon par contre, autant j’adore Astrid, autant j’ai eu du mal avec Gladys et Rebecca (ses copines de chambre), je n’aurai pas voulu devoir les cotoyer aussi longtemps ! Mais bon, question de feeling ! Et puis, Astrid et elles sont carrément à l’opposé !

Ha oui, et la scène de nettoyage, hilarante !!!!

En bref, une petite série toute sympathique que je vais continuer avec grand plaisir !

Ma note : 4/5 (Très bien)

La cité des ténèbres Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

couv18465039

Un premier Tome que j’ai beaucoup aimé découvrir ! Un univers intriguant, des personnages intéressants et au sujet desquels on découvre des choses inattendues et passionnantes, de l’action… Bref, on ne s’ennuie pas une seconde ! J’ai déjà hâte de découvrir la suite !

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup! Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Au départ, je n’étais pas du tout intéressée par cette saga, je ne savais pas de quoi ça parlait et je ne m’en souciais pas. Et puis, à force de voir passer la couverture un peu partout sur la blogosphère, j’ai fini par me renseigner un peu sur cette saga et j’ai craqué ! J’avoue, si je l’ai lu, c’est pour suivre « l’effet de masse », ce que je ne fais jamais d’habitude. Cela dit, je pense que j’accepterai encore de suivre le mouvement puisque je n’ai vraiment pas regretté ! J’ai adoré ma lecture !

J’ai beaucoup aimé l’univers mis en place par l’auteur. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. A ce niveau, je trouve le résumé encore assez vague et c’est également un point que j’apprécie. J’aime les surprise et j’ai donc été bien servie avec ce premier Tome.

Clary est un personnage auquel j’ai eu facile à m’identifier. J’ai aimé découvrir avec elle le monde des chasseurs d’ombres. J’ai vraiment eu l’impression d’être à sa place et c’était agréable de me sentir à ce point immergée. J’ai également tout de suite trouvé Simon attachant. Leur amitié à tous les deux est toute mignone (même si parfois un peu compliquée). Quant à Jace… j’ai eu un peu de mal au début mais je ne me l’explique pas.

J’ai été pas mal surprise par les révélations de ce premier Tome (même si j’ai vu venir certaines choses) et j’ai déjà hâte d’en apprendre encore plus et de suivre nos héros dans leurs aventures. Je lirai très certainement les suites et je ne pense pas laisser trop d’espace entre deux Tomes ! Car plusieurs jours après avoir fermé ce livre, j’ai encore la tête dans cet univers particulier.

Bref, un début de saga que je ne peux que conseiller ! Et j’espère que la suite sera à la hauteur de mes attentes !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

L’élixir d’amour d’Eric-Emmanuel Schmitt (Audio)

9782356417695-X_1

Une chouette petite lecture (audio pour moi), des échanges plutôt intéressants et une histoire qui se termine de façon inattendue. J’ai bien apprécié ce roman, même si je l’ai trouvé un peu trop court. Et la voix d’Adrien Antoine est juste… délectable (Rien qu’en lisant les passages d’Adam, il a réussi à me faire tomber amoureuse du personnage) !

« L’amour relève-t-il d’un processus chimique ou d’un miracle spirituel ? Existe-t-il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l’élixir qui jadis unit Tristan et Yseult ? Est-on, au contraire, totalement libre d’aimer ? » Anciens amants, Adam et Louise vivent désormais à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, lui à Paris, elle à Montréal. Par lettres, tout en évoquant les blessures du passé et en s’avouant leurs nouvelles aventures, ils se lancent un défi : provoquer l’amour. Mais ce jeu ne cache-t-il pas un piège ? »

Ca fait un moment que j’ai ce livre dans ma PAL et je n’arrivais pas à me décider à le lire. Et puis, j’ai eu l’opportunité de l’avoir en audio. Je n’ai pas résisté. Et je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée que c’était une brique (et je pense d’ailleurs que c’est pour ça qu’il restait dans ma liseuse, sans me donner plus envie que ça de m’y plonger).

Et puis, lorsque je l’ai mis dans mon gsm pour l’écouter, j’ai constaté qu’en fait, il était très court. J’ai d’ailleurs été un peu déçue par la rapidité avec laquelle se passe l’histoire.

Alors, dès le début, je suis presque tombée amoureuse d’Adam, enfin, plutôt de sa voix (Adrien Antoine) car la façon de voir les choses du personnage n’est pas la même que la mienne. Il part du principe que sexe et sentiments sont complètement différents et j’avoue que pour moi, c’est carrément lié. Enfin, chacun envisage les choses comme il le veut après tout !

Par contre, j’ai tout de suite eu du mal à supporter Louise. Est-ce aussi lié à sa voix ? Je ne sais pas mais en tout cas, j’ai trouvé qu’elle se prenait de haut et j’ai eu beaucoup de mal à m’accrocher à elle.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est que malgré le fait qu’il ne se passe pas grand chose (on assiste juste à un échange de courriers entre un homme et une femme qui ont eu une relation), j’ai réussi à être passionnée par l’histoire. Ca s’écoute tout seul, je n’ai pas vu le temps passer et c’est même passé trop vite !

La fin est assez inattendue et je dois avouer qu’elle m’a énervée. J’étais bien en colère contre l’un des personnages (et je ne dirai pas qui). A part ça, je suis contente d’avoir enfin découvert ce roman et je lirai bien évidemment la suite (qui ne semble pas en être vraiment une mais bon).

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Les Outrepasseurs Tome 3 – Le libérateur

couv16026958

Un troisième Tome que j’ai pas mal apprécié. L’histoire continue et suis bien son court. Il y a de l’action, du suspense, je ne me suis pas ennuyée une seconde. J’ai été contente de retrouver Peter et Arnaut et de découvrir le dénouement de cette intrigue.

Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées…

J’avoue, cette saga m’étais un peu sortie de la tête. Et puis, je ne savais pas quoi lire et je faisais un peu le tour des livres contenus dans ma liseuse et je suis tombée dessus. Je me suis alors souvenue que j’avais bien apprécié les 2 premiers Tomes et que j’avais bien envie de savoir comment allait finir cette trilogie.

Alors au début, j’ai eu un peu de mal à m’y replonger, je ne me souvenais plus trop bien ce qui s’était exactement passé précédemment et ça m’a un peu embêté pour comprendre certaines choses. J’ai du relire les résumés des Tomes 1 et 2, ainsi que les chroniques que j’en avais faite à l’époque.

Par la suite, même si je ne me souvenais pas de tout, j’ai pu apprécier ma lecture. J’ai beaucoup aimé de me retrouver plongée dans l’action à divers endroits. Ainsi, par moment, on se retrouve à suivre Peter et Arnaut, ensuite Shirley et Hermeline. On se retrouve également dans la tête de Noble ainsi que d’Hersent et même de la fameuse Reine des Neiges. La bataille finale y gagne en intensité, c’est passionnant de la vivre de différents points de vue, d’y être à plusieurs places en même temps.

Bon par contre, j’étais persuadée, en fermant ce livre, de terminer une saga et j’ai appris qu’un 4ème Tome était sorti. J’en suis assez frustrée, mais j’avoue qu’il a l’air pas mal et que je compte bien le lire un jour !

En bref, ce 3ème Tome clôture parfaitement l’histoire de Peter, je n’ai plus vraiment de question en suspens et je suis assez satisfaite de la façon dont ça se termine ! Je ne peux donc que conseiller cette sympathique petite saga aux amateurs du genre.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Bilan Mensuel : Avril 2017

bilan-mensuel-general

Peut de lecture ce mois-ci… Mon rythme est assez lent et j’ai du mal à l’accélérer. J’ai l’impression d’avoir du mal à trouver un livre qui me passionne et dont les pages tournent toute seule. Suis-je dans une période de petite panne de lecture ?! Je ne sais pas mais en tout cas, je me sens frustrée de cet état… Pourvu que ça passe !

* Lecture en cours *
couv16026958

* Lecture suivante *
couv18465039

* Mes lectures du mois *
04-Bilan-Avril2017
* Les petits nouveaux dans ma PAL *
04-PAL-Avril2017
* Les petits nouveaux dans ma WishList *
04-Wish-Avril2017
* Mes moments forts *

Un auteur : Neal Shusterman
Un coup de cœur : « La faucheuse Tome 1 »
Une déception : « Un grand amour peut en cacher un autre »
Un univers : « La faucheuse Tome 1 »
Une histoire : « Everything, Everything »
Un personnage féminin : Citra « La faucheuse Tome 1 »
Un personnage masculin : Baptiste « Alors voilà les 1001 vies des urgences »
Un couple/duo : Maddy & Olly « Everything, Everything »
Une émotion : L’addiction « La Faucheuse Tome 1 »
Un crush : Rowan « Everything, Everything »

Mon dilemme : Quelle lecture choisir ?

bt9pk-Dilemme_band

Hello chers lecteurs !

Aujourd’hui, j’ai besoin de vous pour m’aider à sélectionner ma prochaine lecture… Actuellement, j’ai « The Mortal Instruments » qui ne cesse de me trotter dans la tête.
Je pense donc que je suis enfin prête à me plonger dans cette saga.

Hélas, je ne sais pas par où commencer. En cherchant un peu sur Livraddict, j’ai découvert qu’il existait plusieurs séries dans cette même saga. Du coup, je suis perplexe.

Pouvez-vous me dire par lequel il est préférable de débuter ?

  • The Mortal Instruments La cité des Ténèbres Tome 1 – La coupe mortelle
  • The Mortal Instruments La cité des Ténèbres Origines Tome 1 – L’ange mécanique

D’avance merci pour votre aide très précieuse !