Le yoga des paresseuses de Davina Delor

couv72513090

Un livre qui ne m’a rien apporté et qui m’a vite ennuyée. Lecture abandonée après quelques pages. Plein d’autres livres m’attendent, je n’ai pas eu envie de perdre du temps dans un bouquin auquel je n’ai de suite pas accroché.

Votre vie se déroule en accéléré ? si l’on vous parle de yoga pour vous détendre, vous levez les yeux au ciel, laissant cette activité à un public d’allumées ? Chaque jour, vous vous limitez à vos obligations et passez le reste du temps à éviter tout mouvement. Alors parler de yoga, non merci ! Pourtant, il est à parier qu’il subsiste au fond de vous un petit manque non identifié, avouez-le ! Et s’il s’agissait d’un besoin de mieux-être ? Si votre motivation première est de pouvoir paresser comme bon vous semble, autant vous sentir à l’aise dans votre corps et en harmonie avec votre vie. Le corps est fait pour bouger, et l’esprit pour créer. Le yoga est le lien qui les réunit. En suivant ce guide, vous apprendrez à mieux vous connaître, vous en apprendrez plus sur vous-même que vous ne l’avez fait depuis le début de votre existence et surtout vous découvrirez en vous d’infinies possibilités qui vous rendront heureuse. Vitalité, souplesse, sérénité et même bonheur sont à votre portée !

Ca fait longtemps que j’ai ce livre dans ma PAL et, maintenant que je me suis enfin mise au Yoga, je me suis dit qu’il était peut-être temps de l’en sortir…

Mouais, ben en fait, non ! Je n’ai absolument pas accroché. J’ai l’impression que ce livre ne m’apprenait rien (j’ai déjà eu quelques autres lectures sur le sujet dont je vous parlerai bientôt) et je me suis rapidement ennuyée.

J’ai donc pesé le pour et le contre et j’ai décidé, puisqu’elle ne m’apportait rien, d’arrêter ma lecture. En plus, je n’en ai pas vraiment apprécié le style non plus.

Bref, pas la peine de perdre du temps quand on n’apprécie pas un bouquin, il y en a tellement d’autres qui attendent !

Ma note : Abandonné

Advertisements

Bébé Boum Tome 1 de Josée Bournival

couv29809228

Un premier Tome qui a su me charmer avec tous ses personnages attachants et hauts en couleurs. J’ai beaucoup aimé ces histoires de grossesses en commun. J’ai apprécié toutes ces façons différentes d’appréhender la future venue d’un bébé. J’ai passé un très agréable moment en compagnie de Lili, Frédérique, Esther et Jeanine. A lire pour un bon divertissement garanti.

Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !

Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l’aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu’elle lui est infidèle.

Pour Frédérique, la croix qui apparaît sur le test de grossesse est synonyme d’un paquet d’emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d’amants…

Même après des années d’essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d’une grossesse avant qu’il ne soit trop tard. Plus qu’un enfant, il s’agit pour elle d’une indispensable rédemption.

Quatre femmes, quatre personnalités, quatre visions complètement différentes, autant de bébés boums. Quatre trames qui s’entremêlent pour tisser une foule de situations savoureuses, de sautes d’hormones cocasses et de rebondissements incessants.

Quatre personnages irrésistibles que vous aurez envie d’adopter… avec ou sans leur progéniture !

Ce roman, je l’ai croisé un jour en librairie et j’ai flashé sur la couverture. J’en ai lu le résumé, il m’a plu, mais je ne l’ai pas pris tout de suite. Et c’est à force de le voir par-ci, par-là que j’ai fini par craquer. J’avoue, depuis ma première grossesse, j’aime les histoires de femmes enceintes (allez savoir pourquoi). Cette 4ème de couverture ne pouvait donc que m’intéresser.

Et effectivement, j’ai été charmée par ces différentes histoires. Chaque personnage a quelque chose qui fait que je n’ai pu que m’y attacher. Lili est juste adorable avec sa positivité à toute épreuve et sa spontanéité, elle est trop mignone avec sa vision de conte de fée. Esther est complètement différente, elle ne vit qu’au travers des autres, elle a peur de l’image qu’elle pourrait refléter et s’acharne à ce que celle-ci soit le plus impéccable possible. Frédérique est mon personnage préféré, j’ai aimé son franc-parler, elle est l’opposé d’Esther, elle se fou de l’avis des autres, j’aime ce trait de caractère. Quant à Jeannine, j’avoue que je l’ai parfois trouvée agaçante. Elle est trop mêle-tout à mon goût. Mais je dois bien avouer qu’elle a des petits côtés attachants.

Concernant les hommes de nos héroïnes, j’ai trouvé l’homme de Lili vraiment trop chou, il se plie en 4 pour satisfaire « sa blonde », on sent tout l’amour qu’il éprouve pour elle, c’est beau comme tout. Le mari de Jeanine est également formidable, il la soutient à 100% dans son envie d’enfanter et il est là pour elle dans les bons comme dans les mauvais moments. J’ai beaucoup moins apprécié le mari d’Esther mais je ne vous dirait pas pourquoi, il faudra lire ce 1er Tome pour le savoir. Quant à Simon, qui tourne autour de Frédérique, c’est mon personnage masculin favoris, je ne saurai expliquer pourquoi, un bon feeling sans doute.

A la base, quatre personnages qui ne font que se croiser, sans spécialement se connaître (sauf deux d’entre elles qui étaient amies avant d’être enceinte). Et puis, elles finissent par carrément partager leur grossesse respective. Elles échangent sur leurs petits maux, les avantages et les inconvénients de leur état, etc… Leurs petites histoires m’a rappelé des souvenirs, même si chaque grossesse est différente, il est évident qu’il y des choses en commun et certaines de leurs réactions avaient des airs de déjà vécu !

Ce n’est pas la première fois que je lis un roman d’un auteur canadien, mais ça me fait toujours autant sourire lorsque je vois les expressions employées. J’aime bien, ça donne presque une autre dimension à l’histoire. L’impression de vraiment être ailleurs, dépaysement garanti !

En bref, un 1er Tome qui vaut la peine d’être découvert. Et maintenant que les grossesses sont arrivées à termes, je me demande où va nous emmener l’auteure dans les Tomes suivants.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Les filles au chocolat Tome 4 – Coeur Coco de Cathy Cassidy

les-filles-au-chocolat-tome-4-coeur-coco

Je suis toujours aussi fan de cette saga que je trouve toute mignonne. J’ai adoré découvrir Coco dans ce Tome qui lui est dédié. La petite soeur un peu effacée se dévoile sous un autre jour et j’ai aimé apprendre à mieux la connaître. Sa passion pour les animaux l’entraine dans de chouettes aventures et c’était sympa de les vivre avec elle.

Coco est la plus jeune des sœurs Tanberry, mais elle a déjà un caractère bien à elle. Sa passion : la nature et les animaux. Et elle adore par-dessus tout ses cours d’équitation. Ainsi, quand Coconut, son cheval préféré, est vendu, Coco enquête aussitôt sur son nouveau propriétaire. Malheureusement, ce qu’elle apprend ne la rassure pas du tout… Mais, entre sa grande sœur Honey qui est en pleine crise et Summer qui se remet tout juste de son trouble alimentaire, Coco ne peut compter sur le soutien de sa famille. Pourra-t-elle sauver Coconut toute seule ? Ou… avec l’aide d’un nouvel ami ?

Cette saga reste une de mes sagas chouchou et je sais toujours que je vais passer un agréable moment de lecture lorsque je sors un Tome des « Filles au chocolat » de ma PAL. Cette fois-ci, on parle de Coco, la plus jeune des soeurs Tanberry et il me tardait d’apprendre à mieux la connaître ! Et je suis ravie de ce que j’ai découvert !

Il est vrai que précédemment, Coco était plutôt effacée. On n’en parlait pas beaucoup et je ne connaissait d’elle que son amour pour les animaux et sa bonne humeur. J’ai été très contente de la découvrir sous un autre jour. Comme toutes les plus jeunes d’une grande fratrie (enfin j’imagine), elle ne se sent pas prise au sérieux, elle à l’impression que ses problèmes ne sont pas assez importants pour être partagés avec les adultes, ni avec ses grandes soeurs. Du coup, toute jeune qu’elle est, elle veut se débrouiller toute seule…

Et c’est là que ça se complique car la bêtise qu’elle fait en voulant résoudre ses soucis n’est pas anodine, ni sans risque. Heureusement, elle n’est pas complètement seule et elle peut compter sur un ami inattendu pour lui venir en aide. Et en parlant d’ami justement, j’ai beaucoup aimé la relation qu’elle a avec Steevie et lui aussi, j’ai apprécié le découvrir. Derrière son masque se cache un jeune garcon tout à fait sympathique.

J’ai trouvé ça étonnant qu’une jeune fille de son âge puisse avoir d’autres centres d’intérêt que ses copines. J’avais l’impression qu’à cette période de la vie, on avait tendance à suivre le mouvement pour se faire accepter (c’est du moins comme ça que ça se passait à mon époque). Ca m’a vraiment fait du bien de voir Coco persévérer dans son combat pour sauver les animaux, alors que ses copines parlent maquillage et garcons. Comme quoi une seule personne peut faire la difference !

Bref, encore une soeur Tanberry qui a sû m’attendrir, me reste maintenant à voir si je vais autant accrocher avec Honey qu’avec les autres. A priori, c’est moins bien parti mais je lui laisse quand-même le bénéfice du doute et j’ai hâte de me plonger dans « Coeur Vanille » !

Ma note : 5/5 (Coup de coeur)

Les petits secrets d’Emma de Sophie Kinsella

les-petits-secrets-demma

Un roman bien sympa sans prise de tête. Je l’ai trouvé plutôt divertissant et marrant. J’ai ris plusieurs fois. Emma est une fille très chouette à laquelle je me suis vite attachée et j’ai beaucoup apprécié passer un peu de temps avec elle.

Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, non, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer. Mourir ? Justement… Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l’inconnu en question est l’un de ses proches. Très proche même… 

Emma est une fille naturelle et spontanée et c’est ce qui fait son charme. Ce n’est pas vraiment qu’elle mente, mais les autres n’ont pas à tout savoir d’elle, si ?! Quand elle croit qu’elle va mourir, elle n’imagine pas que son voisin va bientôt faire partie de sa vie et elle se confie à cet inconnu…

J’ai beaucoup ris pendant ce déballage de petits secrets. Des trucs tout cons ! Je pense que toutes les filles gardent ce genre de petites choses pour elles et c’est ça qui est marrant : c’est que ce sont des choses ridicules « Je n’aime pas les strings, ce n’est pas confortable ». Franchement, qui s’en soucie ?! Et pourtant, cette vérité dévoilée peut être super gênante !

J’ai beaucoup aimé ses pensées, elle s’imagine toujours des tas de trucs abracadabrants… En fait, il est très facile de s’identifier à elle. Je me suis souvent mise à sa place, je suis un peu comme elle. C’est simple quand on est une fille « ordinaire » comme moi de se trouver des points communs avec ce personnage.

J’ai bien apprécié sa meilleure amie Lissy, leur relation est chouette. Par contre, j’ai détesté leur autre colocataire (Jemina ou quelque chose comme ça). Elle se croit supérieure à tout le monde, elle pense qu’elle sait mieux comment agir avec les hommes que n’importe quelle autre femme et, franchement, elle est pénible avec ses conseils débiles ! J’ai souvent eu envie de lui claquer la tête contre un mur (surtout ver la fin).

En fait, ce roman est une jolie petite comédie romantique, cette histoire pourrait être le scénario d’un film. C’est très agréable et facile à lire et c’est divertissant. Une lecture rafraichissante qui peut facilement trouver sa place entre deux livres un peu plus compliqués à lire.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Les menteuses Tome 1 – Confidences de Sara Shepard

les-menteuses-tome-1-confidences

Une saga que j’ai découverte grâce à la série que j’ai adorée. J’ai beaucoup apprécié ce premier Tome, c’est une intrigue qui m’a beaucoup plu, autant à lire qu’à regarder. J’aime beaucoup les 4 filles et leurs différentes histoires et secrets. En bref, je suis déjà impatiente de me lancer dans la suite !

Salut les filles… Surprise ! Vous savez qui vous parle ? Non, vraiment pas ? Il faut dire que depuis l’Affaire Jenna les pertes de mémoire vous arrangent bien… Mais moi je n’ai rien oublié et vous n’avez pas fini d’avoir de mes nouvelles. D’ailleurs j’espère que vous appréciez mes petits mails et textos amicaux qui vous rappellent que je suis là, tout près de vous… Car vous avez été de très très vilaines filles, Aria, Spencer, Emily et Hanna. Vous ne méritiez pas l’amitié d’Alison. Vous qui étiez comme les cinq doigts de la main, sa disparition ne semble pas vraiment vous avoir affectées… Il faut dire que vous lui aviez fait des confidences plutôt… compromettantes, hein ? Sa disparition vous est bien tombée pas vrai ? Mais maintenant c’est fini, vous allez payer… Je crois voir que vous perdez votre sourire les miss Perfection ! Il fallait y songer avant les filles, c’est pas beau de mentir ! – A

A la base, j’étais tombée par hasard sur la série « Pretty Little Liars » et j’ai tout de suite accroché ! A force de regarder ces épisodes, j’ai finalement remarqué qu’ils étaient tirés des romans de Sara Shepard. J’ai alors voulu me les procurer pour voir s’il y avait beaucoup de similitudes avec ce que j’avais vu à l’écran. Et je n’ai pas été déçue (si ce n’est quelques différences, des détails).

Et puis, récemment, j’ai vu que cette série était dans la liste des livres proposés pour le Baby Challenge Chick-Lit. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de les relire, en prenant du recul par rapport à la série. Honnêtement, j’ai lu ce premier Tome en 2 jours ! Je n’arrivais pas à décrocher !

J’ai tout de suite été plongée dans l’histoire. J’ai tout de suite accroché aux différents personnages (sauf Ali, il faut avouer que je ne l’aime pas du tout elle, et ça date de la série) et j’ai tout de suite apprécié leurs petites histoires et surtout leurs petits secrets. Héhé, ça me donne l’impression d’être une de ses filles qui vivent pour les potins, lol !

J’adore Emily et le lien qu’elle entretien avec Maya… je les trouve plutôt touchantes toutes les deux (Emy est une de mes favorites, avec Aria). Aria et Ezra forment un couple magnifique et j’ai apprécié de participer à leurs différentes rencontres. Hannah représente un peu la fille que je voudrais être (du moins physiquement, parce que je ne suis pas fan du côté superficiel), par contre je n’apprécie pas Mona plus que ça. Quant à Spencer, son côté perfectionniste peu parfois agacer, mais elle pourrait faire une chouette copine.

En gros, ce premier Tome pose les bases d’une saga qui s’annonce franchement palpitante et j’ai hâte de me (re)plonger dans la suite ! J’adore ce mélange de Chick-Lit et d’intrigue à suspense !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Samantha, bonne à rien faire de Sophie Kinsella

samantha-bonne-a-rien-faire

Mon premier Kinsella et sans doute pas le dernier, j’ai beaucoup apprécié la légèreté de ce roman, son humour et son côté divertissant et non prise de tête. J’ai passé un agréable moment avec Samantha, je me suis attachée à elle et à Nathaniel. Bref, un Chick-Lit comme je les aime !!!

Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d’amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d’avocate d’affaires, et pour l’importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas ! elle commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres. Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d’objets étranges. Et comprendre qu’on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver. Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré…

Ça fait longtemps que j’ai entendu parler de Sophie Kinsella et que j’ai envie de la lire, mais l’occasion ne s’était pas encore présentée… Maintenant que c’est fait, je regrette de ne pas l’avoir découverte plus tôt ! Je pense qu’elle va vite devenir ma référence en Chick-Lit ! Elle sait comme divertir et faire rire et j’apprécie beaucoup, surtout en ce moment !

Samantha est un personnage très attachant. Il est pourtant fort probable que je ne l’aurait pas appréciée autant si elle avait été une avocate stressée pendant tout le livre. Mais son changement de situation et sa façon de réagir face à tout ça m’ont beaucoup plu. J’ai également trouvé Trish et Eddie très sympathiques. Ce ne sont pas des patrons ordinaires et je comprends pourquoi Samantha est restée plus longtemps que prévu. Il est clair qu’être bonne à tout faire, ça n’est pas le plus formidable des métiers, mais quand on a de bons chefs, n’importe quel boulot peut devenir agréable (du moins c’est ce que je pense). Quand à Nathaniel, il fait un peu cliché mais l’histoire s’y prête. Forcément, j’ai craqué pour lui et j’ai trouvé sa relation avec Samantha toute mignonne, même si hyper prévisible !

En parlant prévisibilité, il est vrai que rien de m’a étonnée dans ce bouquin… et je ne pense pas que c’est le but de ce genre de roman. Mais, même si le final se voit arriver à des kilomètres à la ronde, j’ai été ravie de le lire. En ce moment, j’ai besoin de lecture facile et divertissante et j’ai eu ce que je voulais ! De plus, j’ai vraiment passé un très agréable moment avec tous ces personnages et j’espère retrouver cette même sensation dans mes prochaines lectures de l’auteure !

Bref, un roman sans prise de tête que je conseille à tous ceux (enfin surtout celles en fait) qui ont besoin de légèreté !

Citation(s) :
– La plus grosse erreur de sa vie, ça n’existe pas. Rien ne peut ruiner votre existence pour toujours. La vie a un sacré ressort qui vous permet de rebondir.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Ça peut pas rater de Gilles Legardinier

ca-peut-pas-rater

Quel plaisir de retrouver Gilles Legardinier dans ce genre de roman ! Encore une histoire très divertissante avec un personnage principal tout à fait attachant et comique. J’ai plusieurs fois ris et j’adore ça ! Une lecture que je recommande à tous !

« J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez?! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups?! C’est votre tour de souffrir?! Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume. » Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle décide ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail. Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles.

Au départ, en lisant le résumé, je m’attendais à quelque chose de plus… agressif je dirais ! Je m’attendais à une Marie en colère, à lire sa vengeance et sans doute aussi à en rire, parce qu’il est rare que je ne rie pas avec Gilles Legardinier. Oui, il y a quelques actes de vengeance plutôt drôles, mais ça n’est pas le contenu entier de ce roman. Ça n’en n’est même qu’une petite partie car au fond, Marie est gentille et on ne change pas du jour au lendemain !

J’ai beaucoup apprécié Marie et son entourage, ainsi que les liens qui la lie avec ses collègues, ses amis et les personnes qu’elle rencontre. Marie est intéressante, sympathique, attachante, drôle. Dans le fond, je ne peux que comprendre qu’elle s’entende bien avec tout le monde. J’ai également trouvé chouette que, pour une fois, les phrases marrantes ne concernent pas un chat… Je finissait par croire que l’auteur ne les aimait pas, et ici, on a droit à une belle relation humaine/félin que j’ai plutôt envié !

L’intrigue m’a passionnée… j’ai adoré attendre ces lettres avec Marie et essayer de deviner de qui elles provenaient (sans jamais avoir trouvé, quelle gourde je suis), j’ai même été émue lorsqu’on le découvre. J’ai également beaucoup aimé la tournure qu’ont pris les choses sur son lieu de travail, le retournement de situation. Sa force de caractère… car elle paraît toute gentille mais quand-même, il ne faut pas lui marcher sur les pieds à la demoiselle !

Plus que tout, j’adore la façon d’écrire de cet auteur… non seulement il a de l’imagination pour les histoires qu’ils nous raconte, mais en plus, il sait les rendre vivantes de part ses mots, ces expressions qu’ils fait dire à ses personnages. A chaque lecture, je suis étonnée de savoir qu’il s’agit d’un homme. Il sait tellement bien écrire les femmes !

Gilles Legardinier fait très certainement partie de mes auteurs favoris et une fois de plus, je ne peux que conseiller cette lecture !

Quelques citations :
– Il n’y a plus de papier, Emilie. Plus de papier. Tu veux que je te dise ? Je crois que l’humanité se divise en deux camps : ceux qui remettent du papier et ceux qui n’en remettent pas. C’est affreux, je viens de comprendre l’architecture du monde : d’un côté ceux qui se contentent de profiter de tout et, de l’autre, ceux qui pensent un peu à leur prochain.
– Je tente une exclamation admirative, mais ça ressemble plus au râle d’une poule qui agonise après s’être faut rouler dessus par un tracteur.
– C’est bouleversant. Je suis émue à m’en éclater les glandes lacrymales.
– Les déceptions de chacun reposent sur une double erreur : les femmes pensent que les hommes changeront et les hommes croient que les femmes ne changeront pas. Or nous resterons toujours les abrutis dont vous avez tant envie, et vous ne resterez pas les jeunes filles qui nous attirent tellement. Il faut voir au-delà, plus loin que les illusions. C’est là que se cache le bonheur.
– Je vous globiche.

Ma note : 5/5 (Coup de cœur)

Queen Betsy Tome 01 – Vampire et célibataire de MaryJanice Davidson

queen-betsy-tome-01-vampire-et-celibataire

Un petit roman divertissant avec un personnage principal plutôt sympathique et marrant. Une lecture plutôt facile qui fait passer le temps. Je me suis plutôt bien amusée en compagnie de Betsy et de son entourage. C’est loin d’être un coup de cœur mais j’ai apprécié !

Elle voulait juste être la reine du bal…
Elle va devenir la reine des vampires !
À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu’elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s’habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d’apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu’elle est la reine annoncée par la prophétie.

Je le dis tout de suite, je ne suis pas une habituée des Bit-Lit ni des Chick-Lit et pourtant, j’ai bien envie de tenter les deux. Quand j’ai vu que ce roman était classé dans les deux genres, je me suis dit « Pourquoi pas, il a l’air sympa en plus ! ». J’avoue que même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai apprécié le mélange des styles. Les histoires de vampire en général, ça n’est vraiment pas mon truc, mais l’humour a aidé à faire passer tout ça.

J’ai passé un chouette moment en compagnie de Betsy, c’est une héroïne très intéressante, je l’ai trouvée tellement marrante que ça l’a rendue directement attachante à mes yeux. Quant à ses amis, j’ai adoré Jessica et Marc, ils forment une équipe plutôt sympa et un duo de choc pour aider la nouvelle vampire dans sa nouvelle vie. En fait, niveau personnage, il y a tout ce qu’il faut, on a aussi droit à l’homme charismatique et terriblement sexy : Sinclair et au méchant détestable : Nostro. Bref, pas l’occasion de s’ennuyer avec tout ce monde !

Bon, l’histoire en elle-même ne casse pas la baraque (comme on dit chez nous), mais ça reste léger et divertissant et j’avoue que c’est tout à fait le genre de lecture que je recherche en ce moment (peut-être ais-je lu trop de Thriller dernièrement). Bref, un chouette petit divertissement sans prise de tête… ça fait du bien de temps en temps !

Ma note : 3/5 (Pas mal)