Calendar girl Tome 4 – Avril de Audrey Carlan

couv21916859

Un 4ème mois très chouette, avec un gars un peu différent des autres. J’ai bien apprécié cette petite aventure vécue par Mya (qui m’a moins agacée que précédemment). Mason, tout d’abord détestable finit par être attachant et j’ai adoré le personnage de Rachel. Bref, divertissant comme toujours ! J’ai hâte de lire Mai !

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Dernièrement, Mya m’avait un peu agacée par son côté chaudasse qui ne pense qu’au sexe et j’ai donc préféré laisser passer un peu plus de temps avant de continuer la saga. Pour autant, je n’ai aucune envie d’abandonner cette série et j’ai donc été contente de m’y replonger le temps d’un week-end.

Cette fois-ci, je n’ai plus été exaspérée par notre héroïne. J’ai même réussi à la comprendre un peu mieux et presque à me mettre à sa place.

C’est vrai que l’histoire ne commence pas vraiment comme les autres mois. D’habitude, Mya bave directement devant ses clients. Cette fois-ci, on se demande comment ça va se passer tellement le premier contact est… mal parti ! Effectivement, Mason est plutôt goujat, c’est le genre à ramener des filles sans même connaître leur prénom, un mec qui aurait presque tendance à manquer de respects aux femmes. Un gros con quoi !

Heureusement, Mya a du caractère et elle ne se laisse donc pas faire en posant les limites directement. Ce qui est super car ça lui laisse le recul pour comprendre que finalement, cet homme possède une certaine sensibilité (certes bien cachée).

On découvre également un autre personnage important, Rachel. Une femme que j’ai trouvée très attachante et j’ai été ravie de la rencontrer !

Concernant la mauvaise nouvelle, je m’attendais franchement à pire. Pour moi, il s’agit plutôt d’un détail et, franchement, j’aurais presque pu passer à côté. Mais bon, c’est vrai que Mya en fait tout un plat. A voir à quoi ça tourne par la suite…

Bref, encore une belle petite aventure. Et j’ai bien apprécié de revoir Alec. C’est chouette de voir que les histoires sont imbriquées les unes dans les autres. Il y a un lien et ça me plait beaucoup !

Vivement de lire Mai, le résumé me plait tente bien !!!

Ma note : 4/5

Calendar Girl Tome 3 – Mars d’Audrey Carlan

couv2948240

J’ai beaucoup apprécié ce 3ème Tome, Anthony, le client du mois est très sympathique et se trouve être plein de surprises. On rencontre ici des personnages très attachants (Hector est juste adorable) et j’ai beaucoup aimé le petit « bonus » que nous offre l’auteure (non, je ne dirais rien).

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Un troisième Tome que j’ai trouvé aussi agréable à lire que les précédents, même si j’espère vraiment que Mia va se calmer; son côté nymphomane m’agace de plus en plus.

Cette fois-ci, elle va jouer les fiancées auprès d’Anthony. Et comme d’habitude, elle bave lorsqu’elle le voit pour la première fois. A croire que cette fille (qui insiste quand-même en disant qu’elle n’est pas une pute) a le feu au cul. J’avoue, c’est le gros point négatif que je trouve à cette saga. Elle est prête à écarter les jambes pour n’importe quel beau mec et je ne trouve pas ça très réaliste.

Bon, à part ce côté femme en chaleur, j’avoue que je ne peux pas décrocher de cette série, j’aime beaucoup les aventures de Mia et ce 3ème Tome fût, une fois encore très sympathique et addictif. J’ai beaucoup aimé Anthony ainsi qu’Hector (surtout Hector en fait, il est tout simplement adorable, le meilleur ami idéal).

J’ai également beaucoup apprécié de voir Mya avec sa famille, on creuse un peu plus sur le plan personnel et c’est pas plus mal. D’autant que sa soeur et sa meilleure amie sont assez attachantes et valent la peine qu’on les rencontre un peu plus souvent.

En bref, une très bonne suite !
Je suis déjà curieuse de voir ce qui va se passer avec Monsieur Avril, mais je n’ai déjà aucun doute qu’elle se laissera encore facilement tripoter…

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Calendar Girl Tome 2 – Février de Audrey Carlan

couv65697638

Si j’ai été tout à fait fascinée par Alec et sa façon de travailler, on peut dire que Mia a réussi à m’agacer un peu. Si elle dit qu’elle n’est pas une pute, elle est, en tout cas pour moi, une fille très facile. En bref, un chouette moment de lecture et de divertissement, en espérant que Mia calme ses ardeurs dans les suites car ça risque de me lasser si elle craque à chaque fois.

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

J’étais assez impatiente de suivre Mia dans son aventure d’Escort Girl et c’est donc avec beaucoup de joie que je me suis plongée dans ce second Tome. En plus, le mec du mois est un artiste alors je n’ai pas pu resister longtemps !

J’ai été assez impressionnée par Alec. Quel artiste ! Il prend des photos et ensuite, il peint à partir des portraits qu’il a prit. Et d’après ce que je comprends, c’est impressionnant de réalisme ! Le gros défaut de ce 2ème Tome, c’est qu’il parle d’art mais qu’on n’a pas les images. Certes, on peut imaginer comme on veut, mais je serai vraiment très curieuse de voir ces oeuvres en vrai !

Alors, pour parler de Mia, qui est quand-même notre héroïne, je dirais qu’elle m’a quand-même parfois un peu agacée dans ce 2ème volet. A un moment, elle pense à Wes et se dit qu’il lui manque et puis l’instant d’après, elle s’envoie en l’air avec Alec. J’avoue que ça me fait un peu peur pour la suite… Est-ce qu’elle va se faire tous les mecs de la série ?! Si c’est le cas, ça risque de devenir lassant. Alors ok ma jolie, t’es pas une pute, mais t’es quand-même un peu facile, voir très !

Si j’ai tout de même beaucoup apprécié ce mois-ci, c’est principalement pour le côté artistique. J’ai beaucoup aimé découvrir Alec et sa façon de travailler, j’ai été fascinée en fait.

En bref, j’ai hâte de découvrir la suite, en espérant que Mia se calme et qu’elle refuse enfin de coucher avec un de ses clients.

Ma note : 4/5 (Trè bien)

Calendar girl Tome 1 – Janvier d’Audrey Carlant

couv60470624

J’ai été séduite par l’idée « Un mois, un homme » et j’ai passé un excellent moment avec Mia et son premier « client ». Ce premier Tome alie histoire de fond et érotisme sans aller trop dans les détails. Le parfait mélange pour qu’on ne voit pas le temps passer ! J’ai adoré et ai déjà hate de lire la suite !

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Je ne pensais pas commencer cette saga aussi vite. En fait, j’avais mis ce 1er Tome dans ma WishList en me disant « Ca sera pour plus tard » et finalement, ma collègue était tellement à fond dedans qu’elle n’arrêtait pas d’en parler et ça m’a donné envie de m’y plonger aussi.

Je n’ai pas regretté ! J’ai vraiment adoré cette ambiance et l’originalité de cette histoire. Un Tome par mois, une mission par mois, un homme par mois… de quoi tenir les lectrices (et lecteurs, s’il y en a) en haleine !

Alors donc, pour commencer, Mia est payée pour accompagner Wes dans moultes soirées mondaines. Elle habite chez lui et doit être disponible 24h sur 24, selon le bon vouloir du beau surfeur qui l’a choisie sur internet. Bien évidemment, un mois c’est court, mais c’est également assez long pour s’accrocher aux gens. Aussi sa première mission n’aura pas été trop compliquée pour elle puisque Wes est adorable avec elle (en plus d’être canon, si non c’est pas drôle).

Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est que ce n’est pas du sexe pour du sexe. Il y a une histoire de fond. A savoir que Mia a besoin d’argent pour sauver son père et sa soeur. Et ça, ça donne envie de lire les suites (en plus de vouloir découvrir les autres hommes avec qui Mia sera amenée à travailler). J’espère d’ailleurs que l’auteure aura sû exploiter jusqu’au bout les problèmes familiaux de notre héroïne.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un très agréable moment de lecture auprès de Mia et Wes et j’ai hâte de découvrir le mec suivant, même si ça m’a fait de la peine de la voir partir, tant Wes est formidable.

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Les idoles du stade Tome 1 – La courbe parfaite de Jaci Burton

les-idoles-du-stade-tome-1-la-courbe-parfaite

J’ai été assez déçue de ce premier Tome duquel j’attendais quand-même plus. Les scènes de sexe ne sont pas extraordinaire (elles sont assez rapides), j’ai souvent eu envie de mettre des claques à Tara et je trouve que les deux personnages principaux se lamentent trop. Bref, pas terrible !

Rien ne pourrait être pire pour Tara Lincoln que de partager la vie du célèbre footballer Mick Riley. Même si leur unique nuit d’amour lui a prouvé que ce sportif de haut niveau savait user de ses atouts sur tous les terrains, cette jeune mère célibataire a déjà perdu gros au jeu de l’amour et préfère éviter tout dérapage à l’avenir. Mais lorsque Mick a décider de gagner, rien ne l’arrête. Encore moins lorsque l’objet du défi présente des atouts aussi sexy…

J’avais envie de me changer les idées et j’ai pensé que ce roman pourrait faire l’affaire. Finalement, il m’a trop souvent agacée ! Au départ, ça commençais plutôt bien, c’était léger et divertissant et j’ai vite apprécié Mick et Tara. Malheureusement, mon avis a vite changé concernant le personnage féminin…

Tara est très vite devenue chiante… et au plus on avance dans l’histoire, au pire c’est ! Elle ne cesse de se morfondre, d’hésiter, de se rabaisser. En plus, elle est parano au possible ! Bref, j’ai très vite eu envie de lui mettre des claques et je ne cessais de me répéter « Quelle conne ! ». Honnêtement, en tant que lectrice, j’ai très vite vu la fin venir… alors Tara qui ne cesse de se dire « Oh, ça ne va pas durer, nos carrières nous prennent trop de temps, et patati, et patata… », ça ne sert pas à grande chose d’autre qu’à énerver.

J’avoue également que je n’ai pas beaucoup apprécié le style de l’auteure. J’ai trouvé les scènes de sexe peu passionnantes et un peu trop rapides. Et je me suis également souvent fait la réflexion que Jaci Burton manquait de vocabulaire. Par exemple, au début, Tara ne cesse de « Pencher la tête en arrière », à croire qu’elle ne sait faire que ça. Par la suite, j’ai presque été choquée de compter 9 fois le même mot sur une seule page ! Personnellement, les répétitions, ça me dérange dans un roman ! A mon avis, elle ne connaît pas le site « synonymes.com ». Et là, je voudrais lui faire passer un message : « Mme Burton, n’hésitez pas à abuser de ce site, ça ne vous coûtera rien et ça sera très bénéfique à vos romans ! »

Concernant Liz : C’est bon, on a bien compris qu’elle est canon ! Pas la peine de décrire ses jambes encore et encore à chaque fois qu’on la croise dans le livre ! A la limite, tu décrirais une partie différente de son corps à chaque rencontre, ça serait plus sympa que de revenir sans cesse sur ses chaussures hors de prix qui mettent ses magnifique mollets en valeur !

Bref, vous l’avez compris, je n’ai pas vraiment apprécié ce roman. Pourtant, je lirai la suite, juste parce que ça parle d’autres personnages (en espérant que si on y croise encore Tara, elle se sera calmée) et que je suis curieuse de voir si la plume de l’auteur évolue !

Citation(s) :
– Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d’en connaître la différence.

Ma note : 2/5 (Pas terrible)

Crossfire Tome 4 – Fascine-moi de Sylvia Day

crossfire-tome-4-fascine-moi

Et bien contre toute attente, j’ai apprécié cette lecture alors que je m’étais royalement ennuiée lors du Tome précédent ! Bon, j’avoue que ça commence tout de même à être assez long et à tourner en rond, il ne se passe rien de bien passionnant, mais j’ai tout de même passé un chouette moment avec Eva et Gideon. En espérant tout de même que l’auteur ne s’éternise plus trop avec cette série !

Je voulais être son refuge, mais il n’avait nul besoin d’abri contre la tempête ; il était la tempête. Loin de resserrer nos liens, le serment que nous avions échangé avait rouvert de vieilles blessures, mis à nu la souffrance et la peur, tiré de l’ombre des ennemis pleins de rancœur. J’ai senti Gideon m’échapper, mes pires frayeurs sont devenues réalité, et mon amour s’est trouvé si durement éprouvé que j’en suis venue à douter de mes propres forces.

A la base, je n’étais pas spécialement motivée à me plonger dans ce 4ème Tome. Il faut dire que le Tome précédent m’avait laissé un goût de « Trop répétitif ». Et puis, je l’ai tiré au sort pour mes lectures du mois et je me suis dit que si ça pouvait me permettre de terminer enfin cette saga, alors autant que je m’y mette tout de suite. Et puis bizarrement, je l’ai lu assez vite (même si j’ai fait une pause pour me consacrer un autre roman, reçu en partenariat) et j’étais même plutôt à fond dedans.

Il est vrai que depuis le début, je me suis bien attachée à Eva et Gideon et heureusement pour cette saga. Car si je n’avais aucune affection pour ce duo, j’aurais vite abandonné. Autant ils sont géniaux quand ils sont bien ensemble, autant j’ai envie de leur mettre des baffes quand ils se disputent. Leurs petits jeux du « Je fais une connerie-je te fait du mal-je te fuis-je te saute dessus-on se réconcilie » est un peu lassant à la longue…

En fait, le problème de cette saga reste le même depuis le début, à savoir qu’on n’avance pas vraiment. Oui, on sait quelles sont les raisons pour lesquelles les personnages sont ce qu’ils sont, on connaît leur passé respectif, on sait ce qu’ils ont vécu mais après… Rien. Malgré les difficultés qu’ils traversent, Eva et Gideon s’accrochent, entre disputes et réconciliations. Les scènes de sexe étant (selon moi, qui ne suis pas une habituée de ce genre de lecture) de plus en plus chaudes (et sympas à lire). Après, je ne vois pas du tout où ça nous mène.

Et justement, j’ai un peu peur que Sylvia Day continue à nous entrainer comme ça je ne sais où. En terminant ce Tome 4, j’ai appris qu’il y en avait un 5ème de prévu… Pourquoi ?! Ca se traine en longueur et j’aimerais que l’auteur en vienne enfin à la conclusion, qu’il se passe enfin quelque chose d’intéressant. J’ai très envie de terminer cette série et je lirai donc (en principe) tous les prochains Tomes qui sortiraient, mais j’espère vraiment qu’ils ne seront plus trop nombreux.

Bref, pour moi ce 4ème Tome n’était pas vraiment utile, ça tourne en rond, mais j’ai tout de même été contente d’y trouver du divertissement et une lecture sans prise de tête.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

 

Feeling good Tome 3 – 3°Mantra, Je ne suis pas une girouette de Fleur Hana

feeling-good-tome-3-3-mantra-je-ne-suis-pas-une-girouette

Un 3ème Mantra qui remonte un peu dans mon estime après une petite descente. Sandro est moins sentimental mais Sarah un peu trop girouette. Mais bon, c’est dans le titre aussi ! Toujours aussi frais et facile à lire si non, j’en apprécies toujours autant l’humour.

Je t’aime, moi non plus. Sarah Jones ne sait plus du tout où elle en est avec le beau Sandro. Son amant, accessoirement son assistant, lui manifeste un intérêt plus intense qu’elle ne le pensait. Un jour c’est oui, un jour c’est non. Sarah hésite, se cherche et change d’avis comme de petite culotte. Qui sait si Sandro ne finira pas par se lasser de l’inconstance de sa patronne…

« Je ne suis pas une girouette » Ha bon, tu es sûre ? Non parce que là, tu nous balades un petit peu quand-même hein Sarah ! Sarah veut continuer à coucher avec Sandro, mais elle prend peur quand celui-ci semble éprouver des sentiments pour elle… Du coup, elle ne sait plus quoi faire et demande donc conseil à ses deux meilleures amies.

J’apprécie toujours autant le personnage féminin principal, j’aime sa fraîcheur, sa spontanéité et son côté « maladroit ». Franchement, j’ai souvent du mal à croire qu’elle soit patronne d’un bureau. En tout cas, Sarah est loin de l’image que je me fait d’une chef et je trouve ça assez chouette. J’aime bien les situations comiques dans lesquelles elle se met, ainsi que les petites phrases qu’elle pense ou qu’elle dit sans s’en rendre compte. Elle fait bien rire je trouve.

Quant à Sandro, j’ai apprécié qu’il se reprenne, il n’a plus l’air de tomber aux pieds de sa patronne et j’en suis ravie. J’ai également aimé apprendre un petit secret sur lui et je me demande si cette révélation aura un impact sur la suite de sa relation avec Sarah. A voir !

Bref, encore un mantra facile à lire et divertissant, je n’en attendais pas moins !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Crossfire Tome 3 – Enlace-moi de Sylvia Day

crossfire-tome-3-enlace-moi

Un 3ème Tome qui s’essouffle, qui tourne en rond et avec lequel je me suis plutôt ennuyée. Je suis assez déçue, d’autant que j’avais adoré le 1er. Certes, on en apprend un peu plus sur le couple principal, mais qu’est-ce qu’ils deviennent lassant ces deux-là! J’crois que j’ai fait le tour!  

La première fois que j’ai rencontré Gideon Cross, j’ai immédiatement vu quelque chose en lui dont j’avais besoin. Quelque chose auquel je ne pouvais pas résister. J’ai vu aussi son âme dangereuse et abimée, tout autant que la mienne. Cela m’a attiré vers lui. J’avais besoin de lui autant que j’avais besoin de sentir battre mon coeur. Personne ne sait combien il a risqué pour moi. Combien j’ai été menacée ou à quel point est sombre et désespérée l’ombre de nos passés. Enlacés par nos secrets, nous essayons de faire mentir les prévisions. Nous faisons nos propres règles et nous succombons à l’exquis pouvoir de la possession.

J’avais adoré le 1er, j’ai déjà moins aimé le second… je me suis carrément ennuyée dans ce 3ème Tome (La preuve : Je l’avais commencé en 2014 et abandonné après avoir lu seulement 70 pages en 8 jours), qui malheureusement n’est pas le dernier. Honnêtement, je ne suis pas motivée à lire la suite. Je le ferais sans doute par principe, mais franchement, Eva et Gideon m’agacent de plus en plus et je ne vois pas ce qu’un 4ème Tome pourrait nous offrir !

C’est déjà ça : on en apprend plus sur les deux personnages principaux. Mais franchement, ce que j’ai découvert ne m’a pas donné de frisson et je n’ai pas trouvé ça d’un très grand intérêt. En gros, ce n’est pas ça qui m’a permis de moins m’ennuyer. Franchement, j’éprouve plus de sympathie pour Mark, Stephen, Cary et Trey que pour Eva et Gideon, qui, même s’ils évoluent n’arrivent pas à être attachants à mes yeux. Ils m’énervent plus qu’autre chose et j’ai souvent envie de leur mettre des claques (surtout à Eva je dois dire).

Au plus on avance et au plus ils ont tendance à m’irriter avec leur manie de toujours parler pendant les scènes de sexe « Oh, tu es si sexy », « Je ne me lasse pas de toi », « J’aime être en toi »… Toujours les mêmes choses qui reviennent…. C’est bon, tu l’as déjà dit la dernière fois ! Personnellement, j’ai tendance à trouver ce genre de dialogue plutôt dérangeant. De même leur sens de la possessivité (« Tu es à moi », « Tu m’appartiens », etc…) m’exaspère au plus haut point ! Le dire une fois, ok, deux fois, ça passe… mais à longueur de pages, c’est abusé ! Et puis ils sont toujours en train de baver l’un devant l’autre… Je crois que c’est bon, on a compris qu’ils sont beaux ces deux-là !

Bref, je ne garderai pas un super souvenir de cette lecture. Je me suis forcée à terminer ce livre et j’avoue m’être dépêchée pour pouvoir passer à autre chose ! Quand j’ai eu fermé la dernière page, je me suis dit « Ha, enfin débarrassée de ces deux là ! ».

Ma note : 2/5 (Pas terrible)

Une fille entre dans un bar… de Helena S. Paige

une-fille-entre-dans-un-bar

Une jolie découverte, c’est la première fois que je lis ce genre de roman où le lecteur décide de ce qu’il fait à la fin de chaque chapitre. J’ai beaucoup apprécié ! La narration en « Vous » m’a vraiment permis de me plonger dans l’histoire ! J’ai passé un agréable moment et je renouvellerai l’expérience sans hésitation si l’occasion se présente.

Dans ce premier livre érotique dont vous êtes l’héroïne, tous les choix s’offrent à vous pour trouver le chemin qui vous mènera à votre propre happy-end. Votre meilleure amie vous plante au dernier moment, et vous vous retrouvez seule dans un bar chic et branché. Vous avez enfilé votre robe fétiche et mis du noir sur vos yeux, alors pourquoi ne pas en profiter un peu ? Passerez-vous la soirée avec une rock star ou préférerez-vous séduire le jeune barman au corps de sculpture grecque ? Accepterez-vous l’invitation d’une mystérieuse artiste au charme exotique ou succomberez-vous au badinage d’un businessman à la Christian Grey ? À moins que vous ne choisissiez une folle équipée avec un garde du corps bodybuildé, au volant d’une Aston Martin ? Et si vous décidez de rentrer sagement chez vous, peut-être croiserez-vous le nouveau voisin au sourire si troublant… Quel que soit le scénario de vos rêves, vous êtes aux commandes.

Le concept m’a tout de suite charmée : Pouvoir choisir à la fin de chaque chapitre où on veut aller, c’est vraiment sympa ! C’est la première fois que je lis ce genre de chose et j’ai beaucoup apprécié que l’auteure nous demande notre avis !

La narration est « Vous » est très bien choisie pour ce style de lecture, ça aide à se plonger dans l’ambiance et à se mettre à la place du personnage principal. J’ai vraiment eu l’impression d’être cette femme qui entre dans un bar et qui décide du reste de sa soirée. Par contre j’avoue que parfois, j’hésitais et je ne savais pas quoi faire ! Par curiosité, j’étais tentée par l’une des proposition, mais mon caractère et la personne que je suis réellement me disaient de suivre une autre voie. Je pense donc relire ce livre une prochaine fois et là, je prendrai d’autres option pour découvrir comment terminer la soirée différemment.

Je dois dire qu’au départ, j’ai eu un peut peur lorsque j’en ai commencé la lecture. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’avais fait une sélection vestimentaire et qu’à la fin du chapitre, on ne me laissait pas le choix et je devais finalement enfiler autre chose. J’ai remarqué qu’à ce niveau là, peut importe ce que je décidais, j’allais tout de même finir avec le même sous-vêtement. Ça m’a un peu frustrée et je me suis demandée si ça allait être comme ça à chaque fois. Je me suis dit « Mouais, on pense qu’on choisi mais au final tout est décidé d’avance ! ». Et puis  non, c’est le seul moment où notre préférence n’a pas d’importance. Pour le reste, c’est génial !

En bref, une lecture qui m’a vraiment séduite ! J’ai vu que l’auteure avait sorti un autre titre et qu’elle donnait dans le même style. Je n’hésiterais donc pas à renouveler l’expérience.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Feeling good Tome 2 – 2° Mantra, Je ne tomberais pas amoureuse de mon assistant de Fleur Hana

feeling-good-tome-2-2-mantra-je-ne-tomberai-pas-amoureuse-de-mon-assistant

Un 2ème Tome que j’ai trouvé un peu moins bien que le 1er mais il reste tout de même très sympa à lire de part sa légèreté, sa fraicheur et son dynamisme.

Forte de sa nouvelle assurance et liberté sexuelle, Sarah s’amuse avec son assistant comme un chat avec une souris. Mais à trop jouer avec le feu, on finit par se brûler. Elle décide d’occulter toute forme de sentiments qu’elle pourrait avoir envers Sandro, qui joue, de toute façon, sur plusieurs tableaux. Réussira-t-elle à garder la ligne de conduite qu’elle s’est fixée et à se préserver ?

Toujours aussi frais, léger et dynamique. Cette nouvelle se lit très facilement et très rapidement. J’ai toutefois un peu moins apprécié que le Tome précédent. J’ai eu l’impression que Sarah était un peu moins drôle, un peu plus à se plaindre et du coup, ça l’a rendue un peu moins attachante à mes yeux.

De son côté, Sandro semble devenir un peu trop sentimental et… je n’aime pas que les personnages masculins de prime abord froid (et sexy qui plus est) se retrouvent presque à genou devant une femme. C’est tellement cliché que ça les rend tout de suite moins attirants à mes yeux.

J’espère qu’ils vont tous les deux se reprendre dans les Tomes suivants si non ma note risque fort de continuer à diminuer et mon intérêt pour cette saga à s’amoindrir. Ca serait dommage vu comment j’ai apprécié le 1er Mantra !

Ma note : 4/5 (Très bien)