Au pays de l’Ailleurs de Tahereh Mafi

couv29189867

Une lecture que j’ai trouvée magnifique de par la plume de l’auteure. C’est poétique, c’est magique, c’est très agréable… J’ai adoré cet univers et je suis ravie d’avoir passé ce merveilleux moment de lecture avec Alice et Oliver. Duo au départ improbable qui pourtant vit des aventures passionnantes. Bref, je recommande !

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Ça doit faire un an que j’ai ajouté ce livre dans ma WishList et ensuite, dans ma PAL. Je me souviens qu’à l’époque, je voulais vraiment le lire. A tel point que je l’avais mis sur ma WishList de Noël en espérant que quelqu’un me l’offre. Ça n’a pas été le cas mais je me le suis très vite procuré par la suite. Et voilà… c’est seulement maintenant qu’il sort de ma PAL. Heureusement que j’avais vraiment hâte de le lire !

Dès les premières lignes, j’ai été charmée par le style de l’auteure, sa plume est vraiment poétique et j’ai trouvé que ça donnait de la magie à l’histoire (qui n’est déjà pas banale). En plus, j’ai beaucoup accroché à l’univers mis en place. Ce monde coloré où on mange des fleurs et où chacun possède un talent magique.  C’est tellement beau, tellement… Je n’ai pas de mot en fait… J’adorerai vivre dans ce monde !

Alice est une jeune fille que j’ai très vite appréciée, je ne sais pas pourquoi. J’ai trouvé qu’elle gérait bien son côté à part des autres. Être une pré-ado toute sans couleur dans une ville aussi colorée ne doit pas être facile tous les jours, au contraire. Personnellement, je pense que j’aurais tendance à m’isoler. Elle, de son côté, ne pense qu’à passer sa présentation afin de recevoir une mission qui montrera aux yeux de tous que malgré sa différence, elle est digne de faire partie de Ferenwood. Et parallèlement, elle veut plus que tout retrouver son père disparu.

Lorsqu’elle se retrouve embarquée avec Oliver sur les traces de son père, elle n’a d’autre choix que de le suivre, lui qui semble en savoir beaucoup sur les lieux où ils se rendent, sur les choses à faire et à ne surtout pas faire. Il est vrai que leur début d’aventure n’est pas des plus idéal car ils ne s’entendent pas vraiment. Pas du tout même. Mais justement, j’ai beaucoup apprécié suivre l’évolution de leur relation. Voir la méfiance d’Alice envers ce garçon qu’elle ne peut pas voir en peinture, la voir hésiter et tout remettre en question… J’ai adoré leurs échanges.

Ces aventures qu’ils vivent ensemble nous donne également un trait de caractère d’Alice, elle est très persévérante et n’abandonne pas devant l’adversité. Je ne l’en ai que plus appréciée encore ! On peut dire que son père a beaucoup de chance d’avoir une fille comme elle.

En bref, j’ai passé un très agréable moment de lecture et je ne peux que recommander ce roman plein de poésie et de magie !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

 

 

Advertisements

Le pays des contes Tome 3 – L’éveil du dragon de Chris Colfer

couv15187723

Un 3ème Tome à la hauteur de ses prédécesseurs, je ne me suis pas ennuyée une seconde ! J’ai beaucoup apprécié les références aux frères Grimm ainsi que l’évolution de l’histoire et des personnages. Bref, j’en redemande et je ne trainerai plus pour lire les suites !

 

Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre. Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le des contes : le dernier œuf de dragon.

Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à me décider à sortir ce 3ème Tome de ma PAL (Mis à part le fait que ça soit une jolie petite biquette pas super pratique à transporter pour aller au boulot, bien sûr). Ce 3ème volet des aventures d’Alex et Conner est juste génialissime, j’ai adoré !

 

J’appréhendais un peu, sachant que dans les deux tomes précédents, nos héros devaient rassembler des objets magiques. J’avais peur que ça soit encore une quête de ce genre qui m’attende dans ce 3ème volet. De pus, je trouvais que tout arrivait trop facilement. Et bien, je ne vais pas vous mentir, c’est encore et toujours le cas ici. Mais, même si j’ai parfois levé les yeux au ciel, ça n’a pas suffit à me gâcher ma lecture.

 

En fait, c’est comme ça dans le Pays des Contes, on sait déjà que tout va se mettre en place pour permettre à nos héros d’arriver à leur fin. C’est une lecture sans prise de tête mais qui offre tout de même son petit lot de surprise et de révélation inattendues ! De plus, même si ça semble facile, ça reste sympa et agréable à lire. Il y a de l’action, on ne s’ennuie pas une seconde. Et puis quel bonheur de côtoyer, le temps d’une lecture, les personnages qui ont bercé mon enfance.

J’ai beaucoup apprécié l’intrigue de ce 3ème Tome. D’autant plus qu’un autre nom connu fait ici son apparition, celui de Grimm. Conner est amené à voyager en Europe, et plus précisément en Allemagne où il fait partie d’un groupe de bien heureux privilégiés invité à écouter trois histoires non dévoilées des célèbres frères. Et quelle n’est pas sa surprise lorsque la dernière annonce une catastrophe qui concerne directement le Pays des Contes et donc, sa sœur, par la même occasion.

Et donc, (Attention Spoiler) : Conner fait tout pour prévenir sa sœur et la rejoindre afin de l’aider à sauver le Pays des Contes de cette armée prête à tout pour conquérir de nouvelles terres. J’ai beaucoup aimé qu’une fois encore, notre monde « normal » soit mélangé au monde magique car c’est une armée bien de chez nous qui attaque nos héros de contes pour enfants.

Alors non seulement il y a de l’action et du suspense, mais en plus, la révélation finale m’a laissée carrément sur ma faim. J’ai maintenant hâte de me plonger dans le 4ème Tome et je n’ai plus aucune excuse pour le laisser trainer dans ma bibliothèque car il est moins gros que son prédécesseur.

En bref, une super histoire dans la lignée des précédents, j’aime beaucoup cette série et je ne peux donc que la conseiller vivement !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

D.I.M.I.L.Y Tome 3 – Did I mention I miss you ? de Estelle Maskame

couv51183297

J’ai beaucoup aimé ce dernier Tome, il clôture parfaitement bien la trilogie. Eden et Tyler ont chacun pas mal évolué et j’ai apprécié les retrouver avec cette maturité nouvelle. Eden est moins agaçante que dans le Tome 2 et j’ai donc pu de nouveau savourer cette romance toujours aussi addictive.

Il s’est écoulé un an depuis la dernière rencontre entre Eden et Tyler. Eden vit à présent à Chicago où elle étudie la psychologie à l’université. Pour les vacances d’été, elle retourne à Santa Monica, mais elle n’est pas la seule…
Tyler cacherait-il quelque chose à Eden ? Sont-ils vraiment passés à autre chose comme ils le prétendent ?

La fin du Tome 2 m’avait vraiment laissée impatiente de me plonger dans ce dernier volume de la trilogie D.I.M.I.L.Y., c’est une saga que j’apprécie beaucoup malgré quelques petits agacements dans le livre précédent. Et, comme je l’espérait, ce 3ème Tome  m’a fait oublier tous les petits tracas antérieurs.

Eden et Tyler ont eu le temps, pendant cette année l’un sans l’autre, de murir et d’évoluer chacun de leur côté et ça apporte beaucoup de positif dans leur relation. J’ai aimé leur nouvelle façon d’envisager et de voir les choses. Enfin, ils pensent à eux et mettent le regard des autres de côté. Et qu’est-ce que ça fait du bien de les voir comme ça !!!

Alors, en plus de notre petit couple principal, il y a bien évidemment d’autres personnages qui ont leur importance. J’apprécie particulièrement les deux mamans, celle d’Eden ainsi que celle de Tyler. Elles sont les premières à comprendre que rien ne sert de les blâmer, qu’ils n’ont rien choisi et qu’au lieu de se battre contre cette relation, le mieux est de l’accepter. J’ai également beaucoup aimé le groupe d’amis d’Eden et Tyler, ceux qui sont là depuis le premier Tome et ceux qui se sont ajoutés au fur et à mesure de l’évolution de l’histoire.

J’ai par contre détesté le père d’Eden. Un vrai connard ce type !

En bref, une trilogie merveilleusement bien clôturée, je ne peux que la conseiller aux amateurs du genre !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Partir de Tina Seskis

couv65769843

Un excellent thriller qui n’aurait pas attiré mon attention si on ne m’en avait pas parlé avec autant d’enthousiasme. J’ai beaucoup apprécié en apprendre plus sur Emily, jusqu’à la révélation finale, que je n’ai vraiment pas venue venir ! Bref, une super intrigue, très bien écrite, je ne peux que conseiller ce roman !

Parfois, il faut savoir quitter sa vie… Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n’est pas près de lui. Elle n’est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop d’inquiétudes… au début. Londres. Ce matin, Emily est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, elle a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir… Qu’est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ?

C’est le genre de bouquin sur lequel je ne me serais pas arrêtée. Franchement, il n’aurait même pas attiré mon attention. D’ailleurs, même le résumé ne me tentait pas plus que ça. Bref, sans l’intervention et les conseils d’une amie, je serais passée à côté et ça aurait été bien dommage ! Mais cette personne était tellement enthousiaste, elle a tellement insisité (allant même jusqu’à me le prêter), que je n’ai pas pu résister. Je savais d’ailleurs, en la voyant en parler, que je risquais bien de me prende une belle claque. Et ce fût le cas !

On suit ici Emily, une jeune femme qui a quitté le confort de sa vie pour un appartement miteux, qui a remplacé son mari et son fils par des colocataires pas tous très agréables. Et on se demande pourquoi ! Alors évidemment, au fur et à mesure des chapitres, on en apprend plus sur son ancienne vie, sa famille qu’elle a abandonnée… mais l’auteure a si bien fait les choses qu’on ne voit rien venir avant la fin.

Etonnemment, les pages se sont tournées toute seule et très rapidement. Je dis étonnemment car, il faut bien avouer que pendant les 3 premiers quarts du livre, il ne se passe pas grand chose. On voit juste Emily se battre pour se faire une place dans sa nouvelle vie. C’est intéressant mais pas passionnant non plus. Et je pense que ce qui fait que j’ai à ce point accroché, c’est que je voulais savoir pourquoi ! Pourquoi a-t’elle tout quitté ?!

Et oui, j’avais tellement envie de savoir… mais envie de deviner aussi ! Et c’est là que je me suis pris une grosse claque. J’ai eu beau envisager un maximum de possibilités, aucune n’était la bonne, je n’ai absolument rien vu venir ! Et lorsque l’évidence m’a frappée, j’en ai frissonné de partout…

En bref, « Partir » est un excellent thriller que je ne peux que conseiller !!!

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

La cité des ténèbres Tome 2 : L’épée mortelle de Cassandra Clare

La cité des ténèbres Tome 2 - L'épée mortelle

Un second Tome à la hauteur du premier. J’ai passé un très agréable moment de lecture et j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Clary, Jace, Simon, Alec et Isabelle dans leurs aventures. Il y a de l’action et du suspense à revendre, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Bref, une saga à suivre !

Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Cette année, j’ai décidé de ne pas laisser trainer mes sagas trop longtemps. Et puisque j’ai beaucoup accroché à celle-ci, je ne la lâche pas et je n’ai donc pas laissé passer trop de temps avant de me plonger à corps perdu dans ce second Tome.

J’avais été plutôt agréablement surprise par le 1er Tome et je dois avouer que ça continue sur la bonne voie avec cette suite. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai beaucoup aimer passer ce temps de lecture avec Clary et ses amis.

Je m’étais déjà beaucoup attachée à Simon et ça n’a pas changé ! Je pense qu’il reste, pour l’intant, l’un de mes personnages masculine favoris. J’apprécie qu’il lui arrive toujours un truc (plus ou moins gros) et cette fois-ci, son evolution est vraiment passionnante ! Jace a réussi à remonter dans mon estime, je l’apprécie de plus en plus et je me demande où va le mener sa relation avec Clary. Alec est Isabelle restent des personnages secondaires tout à fait indispensables, je les adore !

Quant à l’histoire, elle reste tout à fait captivante. J’ai beaucoup aimé les révélations qui sont faites dans ce second volet. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens encore venir bien d’autres divulgations par la suite et j’ai déjà hâte de les découvrir !

En bref, une saga qui me plait de plus en plus et que je ne peux donc que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Le philosophe qui n’était pas sage de Laurent Gounelle (Audio)

couv67881894

Un roman qui m’a passionnée et je ne m’y attendais vraiment pas. Le sujet de fond est vraiment très intéressant et il pousse à la réfléxion sur notre société actuelle. J’ai oscillé entre dégoût, énervement et émerveillement. Un roman à mettre entre toutes les mains !

Deux destins qui s’affrontent, deux conceptions de la vie que tout oppose. La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l’entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l’on disait philosophe, s’acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions… Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? D’heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. Un roman captivant, plein d’humour, de sens et de suspense. Une histoire surprenante qui cache une subtile remise en cause de notre société.

Au départ, le résumé ne me tentait pas plus que ça, mais je sais qu’en général, j’apprécie toujours d’écouter un roman de Laurent Gounelle. Il y a toujours, derrière l’histoire, de quoi offrir réflexion et j’adore ça. Encore une fois, je n’ai pas été déçue par les leçons données en douce par l’auteur.

Sandro est un homme brisé qui cherche vengeance. Il part donc au coeur de la forêt tropicale, là où se trouve la cause de son mal-être. Là où vit un peuple tranquille et heureux. Pour y parvenir, il paie une équipe de guides dont le chef Cracus comprend tout de suite à qui il a affaire et le bénéfice qu’il pourrait en tirer.

Elianta (dont on parle dans le résumé) est une jeune femme qui vit avec sa tribu au coeur de cette fameuse forêt tropicale. Petit à petit, elle va voir l’influence de Cracus et des siens sur son peuple et elle va vite comprendre que ce que leur apporte ces étrangers n’est pas quelque chose de positif, bien au contraire. Elle est la seule à ne jamais vraiment se laisser influencer, à remettre en questions tous les dires de Cracus.

Honnêtement, je ne m’attendais pas à ça du tout !!! Au plus j’avançais dans le récit et au plus je me rendais compte de ce qui se passait et au plus je faisais le rapprochement avec notre société. Et au plus je me disais « Oh non, c’est pas possible, laissez-les tranquille, ils ont compris le vrai sens de la vie, ils sont vraiment heureux ! ». Et j’ai assisté impuissante à la création d’une société comme la nôtre, où les biens matériaux et l’individualité remplacent les biens sociaux et les échangent. Une société dans laquelle il est difficile de faire marche-arrière…

Franchement, j’ai presque été choquée de voir s’opérer ces changements. Ca se fait petit à petit, de façon quasi invisible. Et quand on s’en rend compte, il est très compliqué de faire demi-tour.

Et la révélation finale… Arf ! Je ne vais pas dire que je ne l’ai pas vue venir mais j’en ai tout de même été surprise et énervée. Certains personnages (un en particulier) sont détestables au possible et apprendre ce que j’ai appris n’a fait que renforcer ma haine pour eux.

Petit clin d’oeil à François Hatt, qui lit le livre en audiolib. Franchement, chapeau à lui, il a réussi à prendre des voix différentes pour chaque personnage, se les appropriant avec brio. J’ai beaucoup apprécié l’écouter !

Bref, un roman à mettre entre le plus de mains possible !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

La cité des ténèbres Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

couv18465039

Un premier Tome que j’ai beaucoup aimé découvrir ! Un univers intriguant, des personnages intéressants et au sujet desquels on découvre des choses inattendues et passionnantes, de l’action… Bref, on ne s’ennuie pas une seconde ! J’ai déjà hâte de découvrir la suite !

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup! Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Au départ, je n’étais pas du tout intéressée par cette saga, je ne savais pas de quoi ça parlait et je ne m’en souciais pas. Et puis, à force de voir passer la couverture un peu partout sur la blogosphère, j’ai fini par me renseigner un peu sur cette saga et j’ai craqué ! J’avoue, si je l’ai lu, c’est pour suivre « l’effet de masse », ce que je ne fais jamais d’habitude. Cela dit, je pense que j’accepterai encore de suivre le mouvement puisque je n’ai vraiment pas regretté ! J’ai adoré ma lecture !

J’ai beaucoup aimé l’univers mis en place par l’auteur. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. A ce niveau, je trouve le résumé encore assez vague et c’est également un point que j’apprécie. J’aime les surprise et j’ai donc été bien servie avec ce premier Tome.

Clary est un personnage auquel j’ai eu facile à m’identifier. J’ai aimé découvrir avec elle le monde des chasseurs d’ombres. J’ai vraiment eu l’impression d’être à sa place et c’était agréable de me sentir à ce point immergée. J’ai également tout de suite trouvé Simon attachant. Leur amitié à tous les deux est toute mignone (même si parfois un peu compliquée). Quant à Jace… j’ai eu un peu de mal au début mais je ne me l’explique pas.

J’ai été pas mal surprise par les révélations de ce premier Tome (même si j’ai vu venir certaines choses) et j’ai déjà hâte d’en apprendre encore plus et de suivre nos héros dans leurs aventures. Je lirai très certainement les suites et je ne pense pas laisser trop d’espace entre deux Tomes ! Car plusieurs jours après avoir fermé ce livre, j’ai encore la tête dans cet univers particulier.

Bref, un début de saga que je ne peux que conseiller ! Et j’espère que la suite sera à la hauteur de mes attentes !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Astrid Bromure Tome 1 – Comment dézinguer la Petite Souris de Fabrice Parme

astrid-bromure-tome-1-comment-dezinguer-la-petite-souris

Une chouette petite bande dessinée très facile à lire. Le personnage d’Astrid est très sympathique, elle est assez drôle. Les dessins me plaisent (ce qui n’est pas fréquent, je suis très difficile). L’histoire est agréable. Bref, à lire, ne serait-ce que pour le bon moment de divertissement !

Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la petite souris… les versions proposées par son entourage différent tellement qu’elle n’en croit pas un mot. Pour le prouver, elle décide de mettre en place de savants pièges pour la capturer, échoue mais… Stupéfaction : la petite souris lui a déposé un tube de dentifrice sous son oreiller. Elle existe donc ! Astrid extrêmement motivée va tout faire faire pour résoudre le mystère du dentifrice et capturer sa première amie.

J’étais tombée par hasard sur cette bande dessinée sur Livraddict et je l’ai immédiatement ajoutée à ma WishList où il est resté un petit temps. Aujourd’hui, lors d’une sortie en bibliothèque avec mon homme et les filles, j’ai été agréablement surprise de le repérer sur une étagère. Je n’ai pas hésité une seconde avant de l’emporter pour location.

Je l’ai lu en quelques minutes. J’ai tout de suite accroché au personnage d’Astrid. Elle est très sympathique et très divertissante (même quand elle s’ennuie, lol). Mme Dotie et Benchley sont également bien amusants, je les ais tous deux beaucoup apprécié. Gatsby et Fitzgerald, quant à eux, m’ont laissée plutôt indifférente. Par contre, la Petite Souris ainsi que les « impostures » m’ont beaucoup fait rire.

J’ai trouvé l’histoire plutôt originale et divertissante, j’ai passé un très agréable moment et j’ai déjà hâte de me plonger dans le Tome suivant ! En espérant le trouver le semaine prochaine à la bibliothèque car il n’était pas là aujourd’hui, hélas !

En bref, une petite bande dessinée bien sympathique que je ne peux que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

L’horizon à l’envers de Marc Levy

lhorizon-a-lenvers

Une très belle découverte, je suis entrée directement dans l’histoire et j’ai eu beaucoup de mal à en sortir. J’ai trouvé la romance magnifique et les sujets abordés passionnants. Je ne peux que conseiller ce Levy, je l’ai adoré !

Où se situe notre conscience ? Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet. Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Dernièrement, je ne suis plus trop fan de Marc Levy (alors qu’avant, j’adorais tout ce qu’il écrivait). J’avoue que je n’étais donc pas plus motivée que ça à lire « L’horizon à l’envers ». D’autant que la couverture ne me plait pas (autant être honnête) et que le résumé ne m’a pas plus intéressée que ça. Et puis, une amie l’a lu et m’a simplement dit qu’il était « A lire ». Venant d’elle, j’ai su qu’il allait me plaire !

Et ce fût le cas, je n’ai pas été déçue de lui avoir fait (une fois de plus) confiance. J’ai directement été happée par cette superbe histoire d’amour ainsi que par tout le côté recherches scientifiques, j’ai trouvé que ça ajoutait une dimension intéressante à la romance.

Josh et Luke sont amis et travaillent ensemble sur un projet d’envergure. Un jour, Hope vient rejoindre le duo pour former un trio très intéressant. Forcément, il va y avoir une histoire d’amour entre Hope et l’un des hommes du groupe. Et pas n’importe quelle histoire d’amour, de celle qui vous change une vie, qui vous transporte. Une romance magnifique, une relation qui fait rêver. On ne peut qu’aimer ce couple et ce qu’ils partagent.

Et puis à côté de cette romance, les trois amis continuent leurs recherches et n’abandonnent pas leur projet. Et heureusement car ça va leur être bien utile pour la suite. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que le couple a su entretenir une magnifique liaison tout en continuant à travailler fort et à passer beaucoup de temps dans le centre de recherche où ils passent leurs soirées.

J’ai lu sur la blogosphère que plusieurs personnes avaient trouvé beaucoup de longueurs à ce roman et je dois dire que ça n’a pas été mon cas du tout. Au contraire ! Je pense que c’est la première fois que je lis autant en étant en congé. J’avais toujours la tête avec Hope, Josh et Luke, je ne pensais qu’à m’y plonger et j’ai réussi à m’accorder pas mal de temps de lecture pendant mes journées à la maison (ce qui est rare, habituellement je lis dans le train). J’étais à fond dedans du début à la fin et je n’ai pas vu les pages se tourner.

En bref, une très jolie histoire que je ne peux que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Nil Tome 2 – Les secrets de Nil de Lynne Matson

couv37099990

Une suite aussi passionnante que le premier Tome, j’avais peur que ça s’essouffle mais c’est l’inverse. J’ai été happée par cette intrigue et par l’action. On en apprend beaucoup sur l’île. Et Skye est une héroïne comme je les aime: passionnée, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit… bref, un régale de la suivre dans cet univers !

Sur Nil, chacun a 365 jours pour s’enfuir… ou c’est la mort.

L’île de Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes s’envolent, de nouveaux mystères s’installent. Rives s’est juré de percer à jour les secrets de Nil. Une arrivée inattendue – qui ne doit pourtant rien au hasard – remet tout en question et menace l’équilibre de la Cité. Avec l’aide de Skye, Rives se lance alors dans une course désespérée pour sauver tous les naufragés de Nil… et peut-être détruire l’île pour toujours !

Attention : Il se peut que mon avis contienne des révélations concernant le Tome 1 !

J’avoue qu’en lisant ce résumé, j’étais mitigée… J’ai pas mal hésité avant de me lancer dans ce second Tome. Et puis j’en ai lu beaucoup de bien alors je me suis laissée entrainer. Ce qui me faisait peur, c’est que ce ne soit rien de plus qu’une copie du premier Tome. En effet, lorsque j’ai vu qu’il y avait une suite, je m’attendais à ce qu’on suive Thad et Charley dans leur aventure d’après Nil, il faut dire aussi que je m’attendais à ce que l’après porte ne soit pas un simple retour à la vie normale. Je m’attendais à quelque chose de plus tordu que ça et j’en avait été déçue…

Bref, j’ai eu peur de revivre avec Dries et Skye la même chose qu’avec Thad et Charley. Et au final, ce n’était pas ça du tout ! Effectivement, nous sommes à nouveau sur Nil, avec d’autres personnages mais les priorités changent un peu. Dans le Tome 1, tout tourne autour de ces fameuses portes que les jeunes adolescents essaient d’attraper par tout les moyens. Dans le Tome 2, ils se rendent compte qu’il est peut-être possible de quitter l’île par un autre moyen.

Skye est vraiment une héroïne comme je les aimes, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit. On dirait bien qu’elle n’a peur de rien. Elle sait se défendre et elle connaît des choses sur Nil que les autres occupants ignorent. Bref, un véritable plaisir de la suivre ! Son duo avec Dries est juste parfait ! Mon chouchou du premier Tome est un très chouette leader et il a continué à avoir toute ma sympathie. J’ai également bien accroché à Dex et Jilian.

Deux personnages étranges viennent s’ajouter aux adolescents « kidnappés » par Nil. Il s’agit de Paulo et de Maaka… ils ne font pas partie de la Cité et Dries et Skye ne tardent pas à comprendre qu’ils ont des choses à apprendre de ces deux jeunes gens. De là, on commence à apprendre quelques-uns des secrets de Nil.

J’ai beaucoup apprécié que Nil soit un personnage à part entière de ce livre. Effectivement, ce n’est qu’une île mais, à nouveau, c’est elle qui décide de tout et je l’ai trouvée plus dangereuse que jamais… En effet, la faune locale se fait de plus en plus préoccupante puisqu’il y a pas mal de prédateurs dans les parages… Nos héros doivent donc, en plus de trouver un moyen de s’échapper, apprendre à survivre et à se défendre face, notamment, à des hyènes et des pumas (entre autres).

Le suspense est à nouveau omniprésent et j’avoue que mon esprit n’a pas quitté l’île, même lorsque mes activités me demandaient de fermer le livre. Aussi, mon corps était en mode automatique au boulot alors que ma tête était aux côtés de Rives et de Skye.

En bref, un second Tome que j’ai préféré au premier… et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

Citation(s) :
– Et si tous les vétérans partaient la même semaine ? Et si on oubliait à quoi servent ces noix, là ? Et s’il y avait d’autres trucs qu’on ignore, et qu’on ignore qu’on les ignore ?
– Commence par réfléchir, tu paniqueras plus tard.

Ma note : 4,5/5 (Excellent)