Partir de Tina Seskis

couv65769843

Un excellent thriller qui n’aurait pas attiré mon attention si on ne m’en avait pas parlé avec autant d’enthousiasme. J’ai beaucoup apprécié en apprendre plus sur Emily, jusqu’à la révélation finale, que je n’ai vraiment pas venue venir ! Bref, une super intrigue, très bien écrite, je ne peux que conseiller ce roman !

Parfois, il faut savoir quitter sa vie… Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n’est pas près de lui. Elle n’est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop d’inquiétudes… au début. Londres. Ce matin, Emily est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, elle a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir… Qu’est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ?

C’est le genre de bouquin sur lequel je ne me serais pas arrêtée. Franchement, il n’aurait même pas attiré mon attention. D’ailleurs, même le résumé ne me tentait pas plus que ça. Bref, sans l’intervention et les conseils d’une amie, je serais passée à côté et ça aurait été bien dommage ! Mais cette personne était tellement enthousiaste, elle a tellement insisité (allant même jusqu’à me le prêter), que je n’ai pas pu résister. Je savais d’ailleurs, en la voyant en parler, que je risquais bien de me prende une belle claque. Et ce fût le cas !

On suit ici Emily, une jeune femme qui a quitté le confort de sa vie pour un appartement miteux, qui a remplacé son mari et son fils par des colocataires pas tous très agréables. Et on se demande pourquoi ! Alors évidemment, au fur et à mesure des chapitres, on en apprend plus sur son ancienne vie, sa famille qu’elle a abandonnée… mais l’auteure a si bien fait les choses qu’on ne voit rien venir avant la fin.

Etonnemment, les pages se sont tournées toute seule et très rapidement. Je dis étonnemment car, il faut bien avouer que pendant les 3 premiers quarts du livre, il ne se passe pas grand chose. On voit juste Emily se battre pour se faire une place dans sa nouvelle vie. C’est intéressant mais pas passionnant non plus. Et je pense que ce qui fait que j’ai à ce point accroché, c’est que je voulais savoir pourquoi ! Pourquoi a-t’elle tout quitté ?!

Et oui, j’avais tellement envie de savoir… mais envie de deviner aussi ! Et c’est là que je me suis pris une grosse claque. J’ai eu beau envisager un maximum de possibilités, aucune n’était la bonne, je n’ai absolument rien vu venir ! Et lorsque l’évidence m’a frappée, j’en ai frissonné de partout…

En bref, « Partir » est un excellent thriller que je ne peux que conseiller !!!

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

La cité des ténèbres Tome 2 : L’épée mortelle de Cassandra Clare

La cité des ténèbres Tome 2 - L'épée mortelle

Un second Tome à la hauteur du premier. J’ai passé un très agréable moment de lecture et j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Clary, Jace, Simon, Alec et Isabelle dans leurs aventures. Il y a de l’action et du suspense à revendre, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Bref, une saga à suivre !

Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Cette année, j’ai décidé de ne pas laisser trainer mes sagas trop longtemps. Et puisque j’ai beaucoup accroché à celle-ci, je ne la lâche pas et je n’ai donc pas laissé passer trop de temps avant de me plonger à corps perdu dans ce second Tome.

J’avais été plutôt agréablement surprise par le 1er Tome et je dois avouer que ça continue sur la bonne voie avec cette suite. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai beaucoup aimer passer ce temps de lecture avec Clary et ses amis.

Je m’étais déjà beaucoup attachée à Simon et ça n’a pas changé ! Je pense qu’il reste, pour l’intant, l’un de mes personnages masculine favoris. J’apprécie qu’il lui arrive toujours un truc (plus ou moins gros) et cette fois-ci, son evolution est vraiment passionnante ! Jace a réussi à remonter dans mon estime, je l’apprécie de plus en plus et je me demande où va le mener sa relation avec Clary. Alec est Isabelle restent des personnages secondaires tout à fait indispensables, je les adore !

Quant à l’histoire, elle reste tout à fait captivante. J’ai beaucoup aimé les révélations qui sont faites dans ce second volet. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens encore venir bien d’autres divulgations par la suite et j’ai déjà hâte de les découvrir !

En bref, une saga qui me plait de plus en plus et que je ne peux donc que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Le philosophe qui n’était pas sage de Laurent Gounelle (Audio)

couv67881894

Un roman qui m’a passionnée et je ne m’y attendais vraiment pas. Le sujet de fond est vraiment très intéressant et il pousse à la réfléxion sur notre société actuelle. J’ai oscillé entre dégoût, énervement et émerveillement. Un roman à mettre entre toutes les mains !

Deux destins qui s’affrontent, deux conceptions de la vie que tout oppose. La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l’entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l’on disait philosophe, s’acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions… Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? D’heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. Un roman captivant, plein d’humour, de sens et de suspense. Une histoire surprenante qui cache une subtile remise en cause de notre société.

Au départ, le résumé ne me tentait pas plus que ça, mais je sais qu’en général, j’apprécie toujours d’écouter un roman de Laurent Gounelle. Il y a toujours, derrière l’histoire, de quoi offrir réflexion et j’adore ça. Encore une fois, je n’ai pas été déçue par les leçons données en douce par l’auteur.

Sandro est un homme brisé qui cherche vengeance. Il part donc au coeur de la forêt tropicale, là où se trouve la cause de son mal-être. Là où vit un peuple tranquille et heureux. Pour y parvenir, il paie une équipe de guides dont le chef Cracus comprend tout de suite à qui il a affaire et le bénéfice qu’il pourrait en tirer.

Elianta (dont on parle dans le résumé) est une jeune femme qui vit avec sa tribu au coeur de cette fameuse forêt tropicale. Petit à petit, elle va voir l’influence de Cracus et des siens sur son peuple et elle va vite comprendre que ce que leur apporte ces étrangers n’est pas quelque chose de positif, bien au contraire. Elle est la seule à ne jamais vraiment se laisser influencer, à remettre en questions tous les dires de Cracus.

Honnêtement, je ne m’attendais pas à ça du tout !!! Au plus j’avançais dans le récit et au plus je me rendais compte de ce qui se passait et au plus je faisais le rapprochement avec notre société. Et au plus je me disais « Oh non, c’est pas possible, laissez-les tranquille, ils ont compris le vrai sens de la vie, ils sont vraiment heureux ! ». Et j’ai assisté impuissante à la création d’une société comme la nôtre, où les biens matériaux et l’individualité remplacent les biens sociaux et les échangent. Une société dans laquelle il est difficile de faire marche-arrière…

Franchement, j’ai presque été choquée de voir s’opérer ces changements. Ca se fait petit à petit, de façon quasi invisible. Et quand on s’en rend compte, il est très compliqué de faire demi-tour.

Et la révélation finale… Arf ! Je ne vais pas dire que je ne l’ai pas vue venir mais j’en ai tout de même été surprise et énervée. Certains personnages (un en particulier) sont détestables au possible et apprendre ce que j’ai appris n’a fait que renforcer ma haine pour eux.

Petit clin d’oeil à François Hatt, qui lit le livre en audiolib. Franchement, chapeau à lui, il a réussi à prendre des voix différentes pour chaque personnage, se les appropriant avec brio. J’ai beaucoup apprécié l’écouter !

Bref, un roman à mettre entre le plus de mains possible !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

La cité des ténèbres Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

couv18465039

Un premier Tome que j’ai beaucoup aimé découvrir ! Un univers intriguant, des personnages intéressants et au sujet desquels on découvre des choses inattendues et passionnantes, de l’action… Bref, on ne s’ennuie pas une seconde ! J’ai déjà hâte de découvrir la suite !

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup! Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Au départ, je n’étais pas du tout intéressée par cette saga, je ne savais pas de quoi ça parlait et je ne m’en souciais pas. Et puis, à force de voir passer la couverture un peu partout sur la blogosphère, j’ai fini par me renseigner un peu sur cette saga et j’ai craqué ! J’avoue, si je l’ai lu, c’est pour suivre « l’effet de masse », ce que je ne fais jamais d’habitude. Cela dit, je pense que j’accepterai encore de suivre le mouvement puisque je n’ai vraiment pas regretté ! J’ai adoré ma lecture !

J’ai beaucoup aimé l’univers mis en place par l’auteur. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. A ce niveau, je trouve le résumé encore assez vague et c’est également un point que j’apprécie. J’aime les surprise et j’ai donc été bien servie avec ce premier Tome.

Clary est un personnage auquel j’ai eu facile à m’identifier. J’ai aimé découvrir avec elle le monde des chasseurs d’ombres. J’ai vraiment eu l’impression d’être à sa place et c’était agréable de me sentir à ce point immergée. J’ai également tout de suite trouvé Simon attachant. Leur amitié à tous les deux est toute mignone (même si parfois un peu compliquée). Quant à Jace… j’ai eu un peu de mal au début mais je ne me l’explique pas.

J’ai été pas mal surprise par les révélations de ce premier Tome (même si j’ai vu venir certaines choses) et j’ai déjà hâte d’en apprendre encore plus et de suivre nos héros dans leurs aventures. Je lirai très certainement les suites et je ne pense pas laisser trop d’espace entre deux Tomes ! Car plusieurs jours après avoir fermé ce livre, j’ai encore la tête dans cet univers particulier.

Bref, un début de saga que je ne peux que conseiller ! Et j’espère que la suite sera à la hauteur de mes attentes !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Astrid Bromure Tome 1 – Comment dézinguer la Petite Souris de Fabrice Parme

astrid-bromure-tome-1-comment-dezinguer-la-petite-souris

Une chouette petite bande dessinée très facile à lire. Le personnage d’Astrid est très sympathique, elle est assez drôle. Les dessins me plaisent (ce qui n’est pas fréquent, je suis très difficile). L’histoire est agréable. Bref, à lire, ne serait-ce que pour le bon moment de divertissement !

Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la petite souris… les versions proposées par son entourage différent tellement qu’elle n’en croit pas un mot. Pour le prouver, elle décide de mettre en place de savants pièges pour la capturer, échoue mais… Stupéfaction : la petite souris lui a déposé un tube de dentifrice sous son oreiller. Elle existe donc ! Astrid extrêmement motivée va tout faire faire pour résoudre le mystère du dentifrice et capturer sa première amie.

J’étais tombée par hasard sur cette bande dessinée sur Livraddict et je l’ai immédiatement ajoutée à ma WishList où il est resté un petit temps. Aujourd’hui, lors d’une sortie en bibliothèque avec mon homme et les filles, j’ai été agréablement surprise de le repérer sur une étagère. Je n’ai pas hésité une seconde avant de l’emporter pour location.

Je l’ai lu en quelques minutes. J’ai tout de suite accroché au personnage d’Astrid. Elle est très sympathique et très divertissante (même quand elle s’ennuie, lol). Mme Dotie et Benchley sont également bien amusants, je les ais tous deux beaucoup apprécié. Gatsby et Fitzgerald, quant à eux, m’ont laissée plutôt indifférente. Par contre, la Petite Souris ainsi que les « impostures » m’ont beaucoup fait rire.

J’ai trouvé l’histoire plutôt originale et divertissante, j’ai passé un très agréable moment et j’ai déjà hâte de me plonger dans le Tome suivant ! En espérant le trouver le semaine prochaine à la bibliothèque car il n’était pas là aujourd’hui, hélas !

En bref, une petite bande dessinée bien sympathique que je ne peux que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

L’horizon à l’envers de Marc Levy

lhorizon-a-lenvers

Une très belle découverte, je suis entrée directement dans l’histoire et j’ai eu beaucoup de mal à en sortir. J’ai trouvé la romance magnifique et les sujets abordés passionnants. Je ne peux que conseiller ce Levy, je l’ai adoré !

Où se situe notre conscience ? Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet. Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Dernièrement, je ne suis plus trop fan de Marc Levy (alors qu’avant, j’adorais tout ce qu’il écrivait). J’avoue que je n’étais donc pas plus motivée que ça à lire « L’horizon à l’envers ». D’autant que la couverture ne me plait pas (autant être honnête) et que le résumé ne m’a pas plus intéressée que ça. Et puis, une amie l’a lu et m’a simplement dit qu’il était « A lire ». Venant d’elle, j’ai su qu’il allait me plaire !

Et ce fût le cas, je n’ai pas été déçue de lui avoir fait (une fois de plus) confiance. J’ai directement été happée par cette superbe histoire d’amour ainsi que par tout le côté recherches scientifiques, j’ai trouvé que ça ajoutait une dimension intéressante à la romance.

Josh et Luke sont amis et travaillent ensemble sur un projet d’envergure. Un jour, Hope vient rejoindre le duo pour former un trio très intéressant. Forcément, il va y avoir une histoire d’amour entre Hope et l’un des hommes du groupe. Et pas n’importe quelle histoire d’amour, de celle qui vous change une vie, qui vous transporte. Une romance magnifique, une relation qui fait rêver. On ne peut qu’aimer ce couple et ce qu’ils partagent.

Et puis à côté de cette romance, les trois amis continuent leurs recherches et n’abandonnent pas leur projet. Et heureusement car ça va leur être bien utile pour la suite. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que le couple a su entretenir une magnifique liaison tout en continuant à travailler fort et à passer beaucoup de temps dans le centre de recherche où ils passent leurs soirées.

J’ai lu sur la blogosphère que plusieurs personnes avaient trouvé beaucoup de longueurs à ce roman et je dois dire que ça n’a pas été mon cas du tout. Au contraire ! Je pense que c’est la première fois que je lis autant en étant en congé. J’avais toujours la tête avec Hope, Josh et Luke, je ne pensais qu’à m’y plonger et j’ai réussi à m’accorder pas mal de temps de lecture pendant mes journées à la maison (ce qui est rare, habituellement je lis dans le train). J’étais à fond dedans du début à la fin et je n’ai pas vu les pages se tourner.

En bref, une très jolie histoire que je ne peux que conseiller !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Nil Tome 2 – Les secrets de Nil de Lynne Matson

couv37099990

Une suite aussi passionnante que le premier Tome, j’avais peur que ça s’essouffle mais c’est l’inverse. J’ai été happée par cette intrigue et par l’action. On en apprend beaucoup sur l’île. Et Skye est une héroïne comme je les aime: passionnée, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit… bref, un régale de la suivre dans cet univers !

Sur Nil, chacun a 365 jours pour s’enfuir… ou c’est la mort.

L’île de Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes s’envolent, de nouveaux mystères s’installent. Rives s’est juré de percer à jour les secrets de Nil. Une arrivée inattendue – qui ne doit pourtant rien au hasard – remet tout en question et menace l’équilibre de la Cité. Avec l’aide de Skye, Rives se lance alors dans une course désespérée pour sauver tous les naufragés de Nil… et peut-être détruire l’île pour toujours !

Attention : Il se peut que mon avis contienne des révélations concernant le Tome 1 !

J’avoue qu’en lisant ce résumé, j’étais mitigée… J’ai pas mal hésité avant de me lancer dans ce second Tome. Et puis j’en ai lu beaucoup de bien alors je me suis laissée entrainer. Ce qui me faisait peur, c’est que ce ne soit rien de plus qu’une copie du premier Tome. En effet, lorsque j’ai vu qu’il y avait une suite, je m’attendais à ce qu’on suive Thad et Charley dans leur aventure d’après Nil, il faut dire aussi que je m’attendais à ce que l’après porte ne soit pas un simple retour à la vie normale. Je m’attendais à quelque chose de plus tordu que ça et j’en avait été déçue…

Bref, j’ai eu peur de revivre avec Dries et Skye la même chose qu’avec Thad et Charley. Et au final, ce n’était pas ça du tout ! Effectivement, nous sommes à nouveau sur Nil, avec d’autres personnages mais les priorités changent un peu. Dans le Tome 1, tout tourne autour de ces fameuses portes que les jeunes adolescents essaient d’attraper par tout les moyens. Dans le Tome 2, ils se rendent compte qu’il est peut-être possible de quitter l’île par un autre moyen.

Skye est vraiment une héroïne comme je les aimes, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit. On dirait bien qu’elle n’a peur de rien. Elle sait se défendre et elle connaît des choses sur Nil que les autres occupants ignorent. Bref, un véritable plaisir de la suivre ! Son duo avec Dries est juste parfait ! Mon chouchou du premier Tome est un très chouette leader et il a continué à avoir toute ma sympathie. J’ai également bien accroché à Dex et Jilian.

Deux personnages étranges viennent s’ajouter aux adolescents « kidnappés » par Nil. Il s’agit de Paulo et de Maaka… ils ne font pas partie de la Cité et Dries et Skye ne tardent pas à comprendre qu’ils ont des choses à apprendre de ces deux jeunes gens. De là, on commence à apprendre quelques-uns des secrets de Nil.

J’ai beaucoup apprécié que Nil soit un personnage à part entière de ce livre. Effectivement, ce n’est qu’une île mais, à nouveau, c’est elle qui décide de tout et je l’ai trouvée plus dangereuse que jamais… En effet, la faune locale se fait de plus en plus préoccupante puisqu’il y a pas mal de prédateurs dans les parages… Nos héros doivent donc, en plus de trouver un moyen de s’échapper, apprendre à survivre et à se défendre face, notamment, à des hyènes et des pumas (entre autres).

Le suspense est à nouveau omniprésent et j’avoue que mon esprit n’a pas quitté l’île, même lorsque mes activités me demandaient de fermer le livre. Aussi, mon corps était en mode automatique au boulot alors que ma tête était aux côtés de Rives et de Skye.

En bref, un second Tome que j’ai préféré au premier… et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

Citation(s) :
– Et si tous les vétérans partaient la même semaine ? Et si on oubliait à quoi servent ces noix, là ? Et s’il y avait d’autres trucs qu’on ignore, et qu’on ignore qu’on les ignore ?
– Commence par réfléchir, tu paniqueras plus tard.

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Chroniques lunaires Tome 4 – Winter de Marissa Meyer

chroniques-lunaires-tome-4-winter

Malgré quelques longueurs, je n’ai pu qu’être enthousiasmée par ce dernier Tome. Il clôture à merveille une saga que j’ai trouvée fabuleuse et que je ne peux que conseiller à tous. Je n’aurai jamais pensé aimer autant ce genre d’histoire et d’univers et pourtant j’ai adoré !

La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent?

J’avoue, ça fait un moment que j’ai ce dernier Tome en ma possession et je n’arrivais pas à me décider à le lire à cause du nombre de pages… Honte à moi !!! Je n’y peut rien, j’ai beau aimer une histoire, ma motivation retombe dès que le roman compte 500 pages ou plus ! Mais cette fois-ci, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis enfin plongée dans ce dernier Tome des aventures de Cinder !

Après Cinder, Scarlet et Cress, on rencontre Winter (Blanche-Neige), qui vit sur la Lune, dans le château de Levana (sa belle-mère). Winter est une jeune fille plutôt effacée je dirais. Elle est un peu bizarre et on pourrait le prendre pour une folle. C’est d’ailleurs ce que j’ai pensé d’elle au début. Par la suite, j’ai compris pourquoi elle était comme ça et j’ai commencé à la voir différemment. Elle ne paie pas de mine mais au fond, c’est une jeune fille très courageuse qui n’a pas peur de se battre, que ce soit contre les autres ou contre elle-même. Elle ne veut pas être comme Levana et elle fait tout ce qu’il faut pour l’éviter.

J’ai beaucoup aimé la voir avec Scarlet, voir comment elles se sont rencontrées et voir comment leur relation évolue. On pourrait croire que tout les sépare et leur amitié est pourtant magnifique ou du moins le devient-elle. Quant  à Jacin, Winter a beaucoup de chance de l’avoir. Ce jeune homme est vraiment très dévoué, il ne vit que pour la protéger et Winter a vraiment besoin d’une personne comme lui dans son entourage. Elle n’a pas la vie facile avec Levana et heureusement qu’elle a du soutien !

J’ai adoré cette guerre ainsi que sa préparation, ce dernier Tome est vraiment passionnant. Les quelques longueurs ne suffisent pas à gâcher le rythme de l’action. Le suspense est quasi omniprésent et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Ce que j’ai adoré dans cette saga, c’est que chaque personnage principal (Cinder, Scarlet, Cress, Winter) représente un personnage de conte bien connu. J’aime que l’auteur ai pensé à revisiter Cendrillon, Le Petit Chaperon Rouge, Raiponce et Blanche Neige d’une façon aussi originale. J’apprécie énormément de voir chacune d’elle rencontrer les autres et se lier d’amitié avec elles. Elles se battent ensemble contre le même ennemis. Et plus on avance dans la saga, plus leurs liens se renforcent (ainsi qu’avec les personnages masculins Loup, Thorne, Jacin et Kai).

En bref, je ne peux que conseiller cette merveilleuse saga. Je ne m’attendais vraiment pas à aimer car il faut avouer que ça penche très fort du côté « science-fiction » et que je ne suis pas une fana des histoires futuristes d’androïdes et de robots. Et pourtant, je suis tombée sur le charme !

Et si vous voulez le savoir, mon couple favoris dans les « Chroniques lunaires » n’est autre que « Cress et Thorne ». Voilà, comme ça vous savez tout !

Et vous, vous avez aimé cette saga ?
Qui sont vos personnages « Coup de cœur » ?

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Animale Tome 2 – La prophétie de la reine des neiges de Victor Dixen

couv23828668

Je ne dirais pas que ce 2ème Tome est meilleure que le précédent, il est de la même trempe en fait. J’ai toujours autant aimé suivre Blonde dans ses aventures, d’autant que l’action est omniprésente. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai adoré les références à d’autres ouvrages plus anciens. En bref, une duologie que je ne peux que recommander !

Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?
1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

J’étais assez impatiente de découvrir ce 2ème et dernier Tome. Il faut dire aussi que j’avais adoré le premier et que, connaissant l’auteur, je ne risquais pas d’être déçue par celui-ci. Effectivement, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, l’action est omniprésente et Blonde se révèle être une héroïne formidable ! Elle est restée assez calme et inactive lors du 1er volet et ça m’a fait plaisir de la voir se démener ainsi pour parvenir à ses fins.

Dans le Tome précédent, la narration passe du « je » induit par la lecture d’un journal intime à un « il », lorsque le personnage n’est pas plongé dans la lecture. On retrouve ici le même type de récit. En fait, Blonde écrit à un correspondant et c’est comme cela qu’on découvre son histoire, qu’on sait ce qu’elle a vécu depuis qu’on l’a quittée à la fin du Tome précédent. J’aime assez cette façon d’écrire, ça a rendu la lecture très agréable et ça change de ce que je lis habituellement.

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, ce sont les différentes références à d’autres ouvrages plus anciens. Effectivement, le correspondant de Blonde est un jeune écrivain et on se rend vite compte que l’histoire de Blonde va l’influencer dans ses futures écritures. J’ai presque jubilé à chaque fois que je reconnaissais un conte et j’étais toute contente de me dire : « Ha mais c’est cet évènement qui l’a inspiré en fait ! ». J’étais comme une folle !

A côté de tout ça, l’action est omniprésente, je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’étais toujours en pensée avec les personnages, me demandant ce qui allait se passer et ne rêvant que de me replonger dans l’histoire.

En bref, une petite série que j’ai pris plaisir à lire et que je ne peux que recommander à tous !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

 

Phobos Tome 3 de Victor Dixen

phobos-tome-3

Un 3ème Tome qui nous offre pas mal de révélations, on passe de rebondissements en rebondissements. Je n’ai pas vu le temps passer malgré quelques longueurs au début (procès). Si j’ai adoré tout le récit, j’ai tout de même été déçue par la fin car elle appelle une suite qu’on n’aura plus. Enfin, ça n’empêche pas que c’est une saga que j’ai adorée et que je ne peux que recommander !

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS…
1 JOUR…
1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

Je ne le fais pas souvent, mais ce 3ème Tome, je l’ai précommandé il y a déjà quelques mois sur Amazon. Je l’ai reçu à la date de sa sortie, c’est-à-dire le 24/11/2016 et je me suis donc hâtée de terminer mon livre en cours pour pouvoir me plonger à nouveau dans Phobos ! C’est que ce dernier Tome, je l’attendais avec une impatience non dissimulée !

Alors, je dois avouer qu’au début, j’ai trouvé que c’était un peu long. Je m’attendais à être directement plongée dans l’action mais finalement, on passe d’abord par une sorte de procès, nécessaire mais un peu longuet sur les bords. Les hésitations de nos pionniers prennent du temps et pour peu, j’aurais pu me lasser. Mais ça n’a pas été le cas ! Je savais qu’une fois cette partie terminée, j’allais de nouveau être happée par l’histoire et ça n’a pas manqué !

Je ne sais pas l’expliquer, mais cet univers me passionne ! Et une fois n’est pas coutume, Victor Dixen sait nous tenir en haleine en distillant ça et là quelques belles révélations (des bombes complètement inattendues)… De page en page, je suis restée à bout de souffle, ne sachant pas ce qui allait me tomber dessus.

On continue à suivre Léonord, la française et l’ambiance sur Mars est plutôt stressante, on sent bien que la camaraderie n’est plus réelle mais que les pionniers font ce qu’ils peuvent pour sauver les apparences. A côté de ça, l’attention n’est pas uniquement portée sur l’astre rouge puisqu’on se retrouve souvent sur Terre et qu’il faut bien avouer qu’il s’y passe aussi beaucoup de choses captivantes !

Concernant les personnages, Alexei m’a pas mal énervée et j’ai eu un peu de mal avec le duo Mozart/Leo, lui étant toujours à ses pieds et elle le niant presque. J’ai trouvé ça bizarre comme relation. Notre héroïne reste elle-même, elle évolue au fil des trois Tomes mais elle ne change pas vraiment. Kris, sa meilleure amie ne change pas beaucoup non plus, elle reste en quelque sorte la plus naïve du groupe, la plus gentille, celle qui laisse toujours le doute et qui ne juge pas. Toutes ces personnalités se mélangent à merveille et c’est ce qui rend la vie sur Mars aussi passionnante. Sur Terre non plus on ne s’ennuie pas ! Andrew et Harmony forment toujours un duo aussi formidable, je les apprécie beaucoup tout les deux et j’aime ce qu’ils font… Grâce à eux, nos pionniers ne sont pas seuls, livrés à eux-mêmes.

Serena reste Serena et je n’ai pu que l’en détester d’avantage… Quel horrible personnage ! Enfin en même temps, sans elle, ça aurait été moins explosif et il aurait manqué quelque chose ! Victor Dixen a vraiment su créer un personnage complexe qu’on ne peut qu’adorer détester !!!

En bref, un troisième Tome du tonnerre que je ne peux que conseiller à tous. Mon seul regret étant que c’est le dernier et que cette fin demande une suite ! Dommage mais il faudra bien s’y faire !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)