Les outrepasseurs Tome 4 – Ferenusia de Cindy Van Wilder

couv65062519

Un 4ème Tome qui, je pensais, serait de trop et qui finalement nous apprend plein de choses intéressantes sur les Ferreux. On y retrouve des personnages déjà rencontrés précédemment (Smokey, Red Wing) et on en découvre de nouveaux tout à fait attachants (Kalinda et S.). Peter est toujours présent et j’ai pris plaisir à passer encore un peu de temps avec lui. En bref, un 4ème Tome qui clotûre parfaitement une saga que j’ai trouvée passionnante.

« Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes ? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettre majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : « FERENUSIA »  » Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seul survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs forfaits passés…

Quand j’ai terminé le Tome précédent, j’étais persuadée que c’était la fin de la saga. Et puis, peu après, j’ai entendu parler de ce 4ème Tome et je me suis dit « Oh non, j’espère que ça ne va pas encore être une série en longueur ! ». En lisant le résumé, j’ai eu l’impression que Ferenusia serait plutôt un « Bonus » qu’une suite. Effectivement, pour moi, « Le libérateur » clotûrait parfaitement la saga.

En vrai, si « Ferenusia » n’est pas indispensable, il est tout de même le bienvenu ! J’ai vraiment beaucoup apprécié de me retrouver de l’autre côté de la barrière, du côté des ferreux dont, finalement, on ne sait pas grand chose à part le fait qu’ils sont exploités par les outrepasseurs.

L’écriture de l’auteur est vraiment très bonne. On passe d’un personnage à l’autre, le suivant dans ses aventures. Ces petits switch de l’un à l’autre est vraiment très appréciable. Il entretient le suspense, surtout quand il se passe quelque chose  de passionnant et qu’on arrive à la fin du chapitre. On sait qu’il faudra patienter que l’auteure y revienne plus tard. Ce qui fait que les pages se tournent assez rapidement.

Niveau personnage, on avait déjà pu rencontrer précédemment Smokey qui gagne ici une place plus importante. J’ai beaucoup apprécié ce personnage, ainsi que Kalinda et S. (deux nouveaux que j’ai pris plaisir à suivre). J’ai été étonnée de retrouver Peter et encore plus Arnaut et j’ai aimé le dénouement de l’intrigue qui tourne autour d’eux. Pour ce qui est de Ferus et Albane, j’ai été étonnée de les revoir. Je ne me souvenais pas qu’ils avaient une place importante précédemment et j’avais même un peu oublié qui ils étaient. Les passages les concernant sont toutefois assez passionnants et j’ai aimé les redécouvrir.

J’avoue avoir oublié pas mal de détails des trois Tomes précédents et j’ai donc parfois eu un peu de mal à comprendre ou à me souvenir de ce qui s’était passé. Mais globalement, je n’en n’ai pas été plus dérangée que ça dans ma lecture. Ca ne m’a vraiment pas empêchée d’aimer ce moment passé au près des Ferreux.

Au départ, je n’ai pas compris l’intérêt du bonus final concernant Tsimoka. J’ai même failli zapper cette partie et terminer ma lecture. Et puis je me suis dit que si l’auteure l’avait écrit, c’est que ça devait faire partie de l’histoire et je suis contente de l’avoir lue. On y apprend des choses intéressantes et ça permet de comprendre certaines choses. D’autant qu’il est fait référence à Tsimoka plusieurs fois dans ce 4ème Tome.

En bref, j’ai pour ce 4ème Tome la même conclusion que pour le précédent. A savoir qu’il clotûre parfaitement la saga des Outrepasseurs et je remercie l’auteure de nous en avoir appris plus sur les Ferreux, c’était passionnant !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Advertisements

Au pays de l’Ailleurs de Tahereh Mafi

couv29189867

Une lecture que j’ai trouvée magnifique de par la plume de l’auteure. C’est poétique, c’est magique, c’est très agréable… J’ai adoré cet univers et je suis ravie d’avoir passé ce merveilleux moment de lecture avec Alice et Oliver. Duo au départ improbable qui pourtant vit des aventures passionnantes. Bref, je recommande !

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Ça doit faire un an que j’ai ajouté ce livre dans ma WishList et ensuite, dans ma PAL. Je me souviens qu’à l’époque, je voulais vraiment le lire. A tel point que je l’avais mis sur ma WishList de Noël en espérant que quelqu’un me l’offre. Ça n’a pas été le cas mais je me le suis très vite procuré par la suite. Et voilà… c’est seulement maintenant qu’il sort de ma PAL. Heureusement que j’avais vraiment hâte de le lire !

Dès les premières lignes, j’ai été charmée par le style de l’auteure, sa plume est vraiment poétique et j’ai trouvé que ça donnait de la magie à l’histoire (qui n’est déjà pas banale). En plus, j’ai beaucoup accroché à l’univers mis en place. Ce monde coloré où on mange des fleurs et où chacun possède un talent magique.  C’est tellement beau, tellement… Je n’ai pas de mot en fait… J’adorerai vivre dans ce monde !

Alice est une jeune fille que j’ai très vite appréciée, je ne sais pas pourquoi. J’ai trouvé qu’elle gérait bien son côté à part des autres. Être une pré-ado toute sans couleur dans une ville aussi colorée ne doit pas être facile tous les jours, au contraire. Personnellement, je pense que j’aurais tendance à m’isoler. Elle, de son côté, ne pense qu’à passer sa présentation afin de recevoir une mission qui montrera aux yeux de tous que malgré sa différence, elle est digne de faire partie de Ferenwood. Et parallèlement, elle veut plus que tout retrouver son père disparu.

Lorsqu’elle se retrouve embarquée avec Oliver sur les traces de son père, elle n’a d’autre choix que de le suivre, lui qui semble en savoir beaucoup sur les lieux où ils se rendent, sur les choses à faire et à ne surtout pas faire. Il est vrai que leur début d’aventure n’est pas des plus idéal car ils ne s’entendent pas vraiment. Pas du tout même. Mais justement, j’ai beaucoup apprécié suivre l’évolution de leur relation. Voir la méfiance d’Alice envers ce garçon qu’elle ne peut pas voir en peinture, la voir hésiter et tout remettre en question… J’ai adoré leurs échanges.

Ces aventures qu’ils vivent ensemble nous donne également un trait de caractère d’Alice, elle est très persévérante et n’abandonne pas devant l’adversité. Je ne l’en ai que plus appréciée encore ! On peut dire que son père a beaucoup de chance d’avoir une fille comme elle.

En bref, j’ai passé un très agréable moment de lecture et je ne peux que recommander ce roman plein de poésie et de magie !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

 

 

Le pays des contes Tome 3 – L’éveil du dragon de Chris Colfer

couv15187723

Un 3ème Tome à la hauteur de ses prédécesseurs, je ne me suis pas ennuyée une seconde ! J’ai beaucoup apprécié les références aux frères Grimm ainsi que l’évolution de l’histoire et des personnages. Bref, j’en redemande et je ne trainerai plus pour lire les suites !

 

Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre. Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le des contes : le dernier œuf de dragon.

Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à me décider à sortir ce 3ème Tome de ma PAL (Mis à part le fait que ça soit une jolie petite biquette pas super pratique à transporter pour aller au boulot, bien sûr). Ce 3ème volet des aventures d’Alex et Conner est juste génialissime, j’ai adoré !

 

J’appréhendais un peu, sachant que dans les deux tomes précédents, nos héros devaient rassembler des objets magiques. J’avais peur que ça soit encore une quête de ce genre qui m’attende dans ce 3ème volet. De pus, je trouvais que tout arrivait trop facilement. Et bien, je ne vais pas vous mentir, c’est encore et toujours le cas ici. Mais, même si j’ai parfois levé les yeux au ciel, ça n’a pas suffit à me gâcher ma lecture.

 

En fait, c’est comme ça dans le Pays des Contes, on sait déjà que tout va se mettre en place pour permettre à nos héros d’arriver à leur fin. C’est une lecture sans prise de tête mais qui offre tout de même son petit lot de surprise et de révélation inattendues ! De plus, même si ça semble facile, ça reste sympa et agréable à lire. Il y a de l’action, on ne s’ennuie pas une seconde. Et puis quel bonheur de côtoyer, le temps d’une lecture, les personnages qui ont bercé mon enfance.

J’ai beaucoup apprécié l’intrigue de ce 3ème Tome. D’autant plus qu’un autre nom connu fait ici son apparition, celui de Grimm. Conner est amené à voyager en Europe, et plus précisément en Allemagne où il fait partie d’un groupe de bien heureux privilégiés invité à écouter trois histoires non dévoilées des célèbres frères. Et quelle n’est pas sa surprise lorsque la dernière annonce une catastrophe qui concerne directement le Pays des Contes et donc, sa sœur, par la même occasion.

Et donc, (Attention Spoiler) : Conner fait tout pour prévenir sa sœur et la rejoindre afin de l’aider à sauver le Pays des Contes de cette armée prête à tout pour conquérir de nouvelles terres. J’ai beaucoup aimé qu’une fois encore, notre monde « normal » soit mélangé au monde magique car c’est une armée bien de chez nous qui attaque nos héros de contes pour enfants.

Alors non seulement il y a de l’action et du suspense, mais en plus, la révélation finale m’a laissée carrément sur ma faim. J’ai maintenant hâte de me plonger dans le 4ème Tome et je n’ai plus aucune excuse pour le laisser trainer dans ma bibliothèque car il est moins gros que son prédécesseur.

En bref, une super histoire dans la lignée des précédents, j’aime beaucoup cette série et je ne peux donc que la conseiller vivement !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Les Outrepasseurs Tome 3 – Le libérateur

couv16026958

Un troisième Tome que j’ai pas mal apprécié. L’histoire continue et suis bien son court. Il y a de l’action, du suspense, je ne me suis pas ennuyée une seconde. J’ai été contente de retrouver Peter et Arnaut et de découvrir le dénouement de cette intrigue.

Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées…

J’avoue, cette saga m’étais un peu sortie de la tête. Et puis, je ne savais pas quoi lire et je faisais un peu le tour des livres contenus dans ma liseuse et je suis tombée dessus. Je me suis alors souvenue que j’avais bien apprécié les 2 premiers Tomes et que j’avais bien envie de savoir comment allait finir cette trilogie.

Alors au début, j’ai eu un peu de mal à m’y replonger, je ne me souvenais plus trop bien ce qui s’était exactement passé précédemment et ça m’a un peu embêté pour comprendre certaines choses. J’ai du relire les résumés des Tomes 1 et 2, ainsi que les chroniques que j’en avais faite à l’époque.

Par la suite, même si je ne me souvenais pas de tout, j’ai pu apprécier ma lecture. J’ai beaucoup aimé de me retrouver plongée dans l’action à divers endroits. Ainsi, par moment, on se retrouve à suivre Peter et Arnaut, ensuite Shirley et Hermeline. On se retrouve également dans la tête de Noble ainsi que d’Hersent et même de la fameuse Reine des Neiges. La bataille finale y gagne en intensité, c’est passionnant de la vivre de différents points de vue, d’y être à plusieurs places en même temps.

Bon par contre, j’étais persuadée, en fermant ce livre, de terminer une saga et j’ai appris qu’un 4ème Tome était sorti. J’en suis assez frustrée, mais j’avoue qu’il a l’air pas mal et que je compte bien le lire un jour !

En bref, ce 3ème Tome clôture parfaitement l’histoire de Peter, je n’ai plus vraiment de question en suspens et je suis assez satisfaite de la façon dont ça se termine ! Je ne peux donc que conseiller cette sympathique petite saga aux amateurs du genre.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

La passe-miroir Tome 1 – Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

la-passe-miroir-tome-1-les-fiances-de-lhiver

Une chouette aventure de laquelle j’ai toutefois été déçue. Les avis que j’en avais lus étaient tellement enthousiastes que je m’attendais à mieux. Je suis de ce fait plutôt frustrée de ne pas avoir pu accrocher plus que ça. J’ai eu l’impression de lire sans lire, je n’étais pas réellement plongée dans l’univers, je le survolais… J’espère que le 2ème Tome arrivera à me passionner !

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Ce premier Tome, ça fait un bon moment que je l’ai dans ma PAL et j’avoue, c’est à nouveau le nombre de pages qui me retenait. Et puis, lors de ma récente escapade en bibliothèque, j’ai croisé son chemin dans les rayonnages et il s’est donc rappelé à moi. En plus, on est encore en hiver, c’était donc le moment pour moi de m’y plonger.

Comme dit précédemment, j’en ai lu beaucoup d’avis positifs… Beaucoup d’entre vous en ont d’ailleurs eu un coup de cœur. La barre était donc placée assez haut hélas. Je m’attendais à être happée par l’histoire, à ne plus savoir en décrocher. Et pourtant…

Et bien non, la magie n’a pas opéré chez moi ! Je ne me l’explique toujours pas.

J’ai flashé sur un personnage qu’on ne voit que durant les quelques premières pages (le vieil oncle d’Ophélie) et j’ai donc été déçue qu’il soit si peu présent. J’ai beaucoup apprécié sa façon de parler, il m’a beaucoup fait rire. J’ai également beaucoup aimé voir Ophélie à Anima, gardienne de musée. J’ai trouvé ses dons passionnants. En bref, ça avait bien commencé.

Et puis, notre petite héroïne a dû partir et c’est là qu’elle m’a un peu perdue… Non, je n’ai pas aimé la Citacielle et les personnes étranges qui y vivent. Non, je n’ai pas trouvé Thorn à mon goût, il est trop bourru, trop froid, bref, rien d’attirant ! L’univers mis en place, avec les « Dragons », les « Mirages » et autres types de personnages ne m’a pas fait vibrer. Je n’ai pas trouvé leurs disputes intéressante. Les révélations m’ont laissée de marbre.

Bref, je fait partie des rares qui n’ont pas accroché et j’en suis la première déçue. Je ne dit cependant pas non au Tome suivant, peut-être pourra-t’il m’apporter ce que je n’ai pas trouvé dans celui-ci.

Ma note : 3/5 (Pas mal)

Animale Tome 2 – La prophétie de la reine des neiges de Victor Dixen

couv23828668

Je ne dirais pas que ce 2ème Tome est meilleure que le précédent, il est de la même trempe en fait. J’ai toujours autant aimé suivre Blonde dans ses aventures, d’autant que l’action est omniprésente. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai adoré les références à d’autres ouvrages plus anciens. En bref, une duologie que je ne peux que recommander !

Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?
1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

J’étais assez impatiente de découvrir ce 2ème et dernier Tome. Il faut dire aussi que j’avais adoré le premier et que, connaissant l’auteur, je ne risquais pas d’être déçue par celui-ci. Effectivement, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, l’action est omniprésente et Blonde se révèle être une héroïne formidable ! Elle est restée assez calme et inactive lors du 1er volet et ça m’a fait plaisir de la voir se démener ainsi pour parvenir à ses fins.

Dans le Tome précédent, la narration passe du « je » induit par la lecture d’un journal intime à un « il », lorsque le personnage n’est pas plongé dans la lecture. On retrouve ici le même type de récit. En fait, Blonde écrit à un correspondant et c’est comme cela qu’on découvre son histoire, qu’on sait ce qu’elle a vécu depuis qu’on l’a quittée à la fin du Tome précédent. J’aime assez cette façon d’écrire, ça a rendu la lecture très agréable et ça change de ce que je lis habituellement.

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, ce sont les différentes références à d’autres ouvrages plus anciens. Effectivement, le correspondant de Blonde est un jeune écrivain et on se rend vite compte que l’histoire de Blonde va l’influencer dans ses futures écritures. J’ai presque jubilé à chaque fois que je reconnaissais un conte et j’étais toute contente de me dire : « Ha mais c’est cet évènement qui l’a inspiré en fait ! ». J’étais comme une folle !

A côté de tout ça, l’action est omniprésente, je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’étais toujours en pensée avec les personnages, me demandant ce qui allait se passer et ne rêvant que de me replonger dans l’histoire.

En bref, une petite série que j’ai pris plaisir à lire et que je ne peux que recommander à tous !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

 

Soeurs sorcières Tome 1 de Jessica Spotswood

couv64316556

Une très bonne surprise, je ne m’attendais pas à aimer autant ce premier Tome. Les personnages sont attachants, l’histoire intéressante et l’univers passionnant. Bref, je ne peux que conseiller ce début de saga et j’ai déjà hâte de me plonger dans la suite !

Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire de début du XXè siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tout ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Ce premier Tome, ça fait déjà plusieurs années qu’il est dans ma PAL. Je ne sais pas pourquoi, s’il m’intéressais beaucoup à l’époque, il a vite perdu de son attrait pour moi et je n’arrivais pas à me résoudre à me plonger dedans… Et puis, je l’ai pioché dans ma book Jar « Les anciens de ma PAL » et je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais d’enfin découvrir cette histoire.

Je peux vous dire que j’ai été ravie d’être tombée dessus ! Il m’a beaucoup plu ! Je n’ai pas l’habitude des histoires de sorcières et, habituellement, ça n’est pas mon genre, mais franchement, j’ai beaucoup aimé cet univers mis en place par l’auteur.

Bon, il est vrai que Cate peut parfois être agaçante avec ses hésitations. Plusieurs choix s’offrent à elle mais aucun ne semble vraiment lui convenir. En même temps, à sa place, je pense aussi que je serais tiraillée par les mêmes choses… J’ai trouvé Tess très attachante. Elle est très responsable pour son jeune âge. J’ai apprécié qu’elle réfléchisse avant de prendre des décisions et de réagir. Celle que j’ai eu le plus de mal à supporter, c’est Maura. Elle n’en fait qu’à sa tête et ne semble pas vouloir comprendre que Cate a des responsabilités d’ainée. Elle a promis des choses à sa mère et elle veut tenir ses promesse, même si elle se met ses sœurs à dos. J’ai trouvé Maura trop facilement influençable, trop butée… Mais bon, j’imagine que c’est inhérent aux jeunes sœurs.

Au niveau des personnages masculins, j’ai tout de suite beaucoup aimé Finn et j’espère retrouver ce personnage dans le second Tome.

J’ai bien apprécié cet univers et l’histoire de ces trois sœurs sorcières. Je ne m’attendais pas à ça et je ne peux que recommander ce bon début de saga ! Assurément que je lirais les suites !

Citation(s) :
– Elle voudrait un père comme les autres, un père sur qui compter.

Ma note : 4/5 (Très bien)

La trilogie des Trylles Tome 3 – Elevée d’Amanda Hocking

couv20238464

Une très chouette fin de saga, une conclusion qui cloture bien cette trilogie que j’ai plutôt adorée. De l’action, des révélations, de l’amour… Bref, le mélange parfait pour que j’accroche ! Je ne peux que conseiller cette saga, je l’ai trouvée géniale !

Wendy Everly fait face à un impossible dilemme. Le seul moyen pour elle de sauver les Trylles de leur ennemi le plus redoutable est de se sacrifier. Si elle ne se rend pas aux Vittra, son peuple sera lancé dans une guerre effroyable contre un adversaire invincible. Mais comment Wendy peut-elle abandonner ses amis… même si c’est l’unique façon de les défendre? Jamais les enjeux n’ont été aussi importants, d’autant que son royaume n’est pas la seule chose qu’elle risque de perdre. Après être tombée amoureuse de Finn et de Loki, elle est sur le point de faire le choix définitif… de celui qu’elle aimera pour toujours. Un garçon finit par se révéler être l’amour de sa vie… mais au même moment, ils risquent tous de mourir. Tout a concouru à mener à cet instant. L’avenir de son univers repose entre ses mains — à condition qu’elle soit prête à se battre pour lui.

Je ne sais pas pourquoi mais chacun des tomes de cette trilogie est resté plutôt longtemps dans ma PAL avant d’être lu. Pourtant, j’adore cette saga et, à chaque fois, c’est une lecture que j’apprécie beaucoup. Une fois n’est pas coutume, ce 3ème et dernier Tome était passionnant, pas loin du coup de cœur !

Alors, effectivement, depuis le début, on peut dire qu’on se trouve dans une sorte de triangle amoureux et on ne sait pas trop vers lequel de ces hommes va tendre le cœur de Wendy. Personnellement, j’ai eu un crush dès le début pour Loki, mais à vous de lire la trilogie pour savoir si c’est lui que notre héroïne va choisir pour partager sa vie !

Bizarrement, je n’ai pas été dérangée par ce côté « triangle amoureux », Wendy ne semble pas vraiment se prendre la tête avec ça, du moins si c’est le cas, je ne l’ai pas ressenti. Elle est promise à un autre et semble s’en accommoder. Ce mariage, c’est la chose à faire pour le royaume, elle l’a compris et ne se rebelle pas de ce côté là.

Alors, depuis le premier Tome, les Trylles ont des ennemis (si non, ça ne serait pas drôle), les Vittras. Dans le 1er Tome, on les découvre mais on n’en sait pas beaucoup plus à leur sujet… Dans le 2ème Tome, on comprend vraiment ce qui se passe entre les deux royaumes. Et ici, c’est l’affrontement… il faut bien qu’un guerre éclate et c’est dans ce 3ème Tome qu’on y assiste.

J’ai adoré participer à tout ça, voir les stratégies mises en place. Voir comment Wendy réagit en tant que future reine à qui il revient maintenant de prendre toutes les responsabilités pour le royaume. Et puis cette « bataille finale », je l’attendais avec impatience (un peu comme celle d’Harry Potter, ou celle du Seigneur des Anneaux) alors j’ai été ravie d’y assister.

En bref, une excellente fin de trilogie, je n’en attendais pas moins et j’ai été très satisfaite de ma lecture. Je ne peux que recommander cette chouette saga, j’ai passé de très bons moments dans cet univers !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Animale Tome 1 – La malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

animale-tome-1

Une excellente surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ça après avoir lu le prélude et j’avoue même que j’appréhendais de m’y plonger. Finalement, j’ai été happée du début à la fin, j’ai juste adoré ! Blonde et Gaspard sont deux personnages très intéressants à suivre et je m’impatiente déjà de découvrir la suite !

Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les sœurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

J’ai découvert cette saga suite à la lecture de Phobos, du même auteur. J’ai voulu vivre autre chose de Victor Dixen et j’ai lu beaucoup d’avis positifs sur « Animale ». J’ai tout d’abord commencé par lire le Prélude et je n’ai pas aimé du tout… du coup, je vous avoue que j’ai eu du mal à me décider à entamer ce premier Tome. Malgré tout, ayant adoré la plume de l’auteur dans Phobos, je me suis dit qu’il me fallait lui laisser une chance. Et c’est ainsi que j’ai découvert Blonde !

J’ai tout de suite accroché à ce personnage, même si, au départ, elle n’était pas du tout comme je l’imaginais. J’ai plutôt l’habitude de voir des héroïnes dynamiques, avec du caractère… et Blonde se montre plutôt renfermée et rejetée par les autres. Dans le couvent où elle vit, elle n’a pas vraiment d’amie, elle est mise à l’écart par les autres couventines, mais également par les sœurs qui l’isolent et l’empêchent de mettre le nez à l’extérieur. Je me suis donc demandé comment elle allait bien pouvoir évoluer car il est clair que je m’attendais à ce qu’elle bouge.

J’ai beaucoup aimé comment l’histoire de « Boucle d’Or et les trois ours » a ici été remaniée par l’auteur. J’ai apprécié comment ce conte s’imbrique dans la vie de Blonde. Les choses sont tellement bien amenées que ça passe tout seul. Vraiment, j’ai été happée par l’histoire, du début à la fin. J’ai eu du mal à poser ce livre lorsque je n’avais pas de temps à lui consacrer et j’en ressort ravie d’avoir laissé une chance à cette saga malgré un prélude qui ne m’a pas plu.

Les différents personnages sont plutôt bien exploités. J’ai beaucoup apprécié Blonde bien évidemment, mais j’ai aussi adoré Gaspard et Mme Lune, sur qui notre héroïne peut compter.

L’écriture de l’auteur est facile à lire et j’ai apprécié son choix de passer du récit en « Je » (qu’on trouve dans du courrier et un journal intime) à la narration à la troisième personne. J’ai trouvé que cette variation dynamisait l’histoire et la rendant encore plus attrayante.

En bref, un conte connu magnifiquement revisité, je ne peux que le conseiller aux amateurs du genre. Moi personnellement j’ai adoré et ça n’est vraiment pas passé loin du coup de cœur !

Citation(s) :
Mais l’on s’habitue à tout, même au pire. Ce n’est pas si terrible qu’on le prétend, le pire. Cela peut même être réconfortant, quand on se dit qu »on ne peut plus tomber plus bas.

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Harry Potter and the cursed child de J.K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany

harry-potter-and-the-cursed-child

Une très chouette lecture ! C’est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans l’univers d’Harry Potter. J’ai apprécié cette pièce de théâtre ainsi que la lecture en V.O., malgré qu’Harry soit assez insupportable. L’intrigue est parfois un peu tirée par les cheveux, mais elle offre un bon divertissement et de sympathiques retours à Poudlard. Bref, à lire !

Etre Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Je sais que je ne les ai pas chroniqués, mais j’ai lu chaque tome de la saga Harry Potter depuis bien longtemps (avant l’ouverture de ce blog, d’où l’absence d’articles à leur sujet). Et vu que j’ai apprécié cet univers, il est évident que j’avais envie de m’y replonger à travers cette pièce de théâtre. La seule question que je me suis posée c’est « Est-ce que j’attends la version française ou est-ce que j’en profite pour me refaire une petite lecture V.O. ? ». Et puisque j’avais vraiment hate de découvrir ce HS, je me suis jetée sur la version anglaise ! Ce qui, en plus, m’a permis de ne pas devoir attendre !

Alors, pour commencer je dois avouer que je n’ai pas trop compris pourquoi cette pièce est basée sur le dernier fils d’Harry. Il a quand-même déjà deux enfants, James et Lily, avec lesquels il ne semble pas avoir de problème. Et puis, comme par hasard, c’est Albus Severus qui n’est pas celui qu’on attend qu’il soit. Il n’est pas comme son papa, il n’est pas comme ses frère et soeur. Et en plus, il va se lier d’amitier avec le fils de Draco. Forcément que ça ne peut que créer des disputes.

Je dois dire qu’au début, j’ai eu du mal avec Albus. Il se plaint un peu trop facilement. Oh le pauvre, c’est le fils d’Harry Potter, il ne lui arrive pas à la cheville, ni à celle de son frère James d’ailleurs. En plus, il porte les noms de deux grands hommes… Bref, difficile à porter tout ça pour un gamin de son âge.

Oui, au début, il m’énervait un peu. Et puis, la tendance s’est vite inversée quand j’ai vu quel père Harry était avec lui. Harry que je trouvait déjà de plus en plus agaçant dans les Tomes précédents est carrément devenu exécrable ! Quand on lit certaines phrases qu’il sort à son fils… J’ai souvent eu envie de le tarter, sérieux ! Et je dois dire que si j’ai fini par m’attacher à Albus, j’ai continuer à detester Harry jusqu’à la fin. Quel con ! Ok, il n’a pas eu une vie facile mais c’est pas une raison pour se comporter comme ça, qu’est-ce qu’il peut être égocentrique ce gars !

Enfin bref ! Au niveau de l’action, j’ai trouvé que c’était parfois un peu tiré par les cheveux. Je ne dirais rien pour ne pas vous spoiler, mais… oui, c’est tiré par les cheveux !

Si non, c’est un plaisir de se replonger dans cet univers et de retrouver tous les personnages que l’on connaît depuis si longtemps. Ron ne change pas, même en anglais, et c’est génial d’avoir un personnage aussi constant ! Hermione est toujours aussi intelligente et c’est assez marrant de les voir parents. J’ai moins apprécié Ginny par contre. Je l’ai trouvée différente en maman… je la préférais ado, je ne me l’explique pas.

J’ai beaucoup aimé le lire en anglais ! Personnellement, je me débrouille mais je n’ai pas un très bon niveau. Et franchement, si vous hésitez, lancez-vous, cette pièce est tout à fait abordable ! Bien sûr, il y a le vocabulaire spécifique, mais c’est gérable ! Maintenant, je sais déjà que je le relirai en français plus tard, mais je suis ravie d’avoir pu le lire aussi vite !

Bref, j’ai passé un très agréable moment en compagnie d’Albus et Scorpius (un personnage très attachant lui aussi) et je ne peux que vous recommander cette petite aventure !

Ma note : 4/5 (Très bien)