Les idoles du stade Tome 1 – La courbe parfaite de Jaci Burton

les-idoles-du-stade-tome-1-la-courbe-parfaite

J’ai été assez déçue de ce premier Tome duquel j’attendais quand-même plus. Les scènes de sexe ne sont pas extraordinaire (elles sont assez rapides), j’ai souvent eu envie de mettre des claques à Tara et je trouve que les deux personnages principaux se lamentent trop. Bref, pas terrible !

Rien ne pourrait être pire pour Tara Lincoln que de partager la vie du célèbre footballer Mick Riley. Même si leur unique nuit d’amour lui a prouvé que ce sportif de haut niveau savait user de ses atouts sur tous les terrains, cette jeune mère célibataire a déjà perdu gros au jeu de l’amour et préfère éviter tout dérapage à l’avenir. Mais lorsque Mick a décider de gagner, rien ne l’arrête. Encore moins lorsque l’objet du défi présente des atouts aussi sexy…

J’avais envie de me changer les idées et j’ai pensé que ce roman pourrait faire l’affaire. Finalement, il m’a trop souvent agacée ! Au départ, ça commençais plutôt bien, c’était léger et divertissant et j’ai vite apprécié Mick et Tara. Malheureusement, mon avis a vite changé concernant le personnage féminin…

Tara est très vite devenue chiante… et au plus on avance dans l’histoire, au pire c’est ! Elle ne cesse de se morfondre, d’hésiter, de se rabaisser. En plus, elle est parano au possible ! Bref, j’ai très vite eu envie de lui mettre des claques et je ne cessais de me répéter « Quelle conne ! ». Honnêtement, en tant que lectrice, j’ai très vite vu la fin venir… alors Tara qui ne cesse de se dire « Oh, ça ne va pas durer, nos carrières nous prennent trop de temps, et patati, et patata… », ça ne sert pas à grande chose d’autre qu’à énerver.

J’avoue également que je n’ai pas beaucoup apprécié le style de l’auteure. J’ai trouvé les scènes de sexe peu passionnantes et un peu trop rapides. Et je me suis également souvent fait la réflexion que Jaci Burton manquait de vocabulaire. Par exemple, au début, Tara ne cesse de « Pencher la tête en arrière », à croire qu’elle ne sait faire que ça. Par la suite, j’ai presque été choquée de compter 9 fois le même mot sur une seule page ! Personnellement, les répétitions, ça me dérange dans un roman ! A mon avis, elle ne connaît pas le site « synonymes.com ». Et là, je voudrais lui faire passer un message : « Mme Burton, n’hésitez pas à abuser de ce site, ça ne vous coûtera rien et ça sera très bénéfique à vos romans ! »

Concernant Liz : C’est bon, on a bien compris qu’elle est canon ! Pas la peine de décrire ses jambes encore et encore à chaque fois qu’on la croise dans le livre ! A la limite, tu décrirais une partie différente de son corps à chaque rencontre, ça serait plus sympa que de revenir sans cesse sur ses chaussures hors de prix qui mettent ses magnifique mollets en valeur !

Bref, vous l’avez compris, je n’ai pas vraiment apprécié ce roman. Pourtant, je lirai la suite, juste parce que ça parle d’autres personnages (en espérant que si on y croise encore Tara, elle se sera calmée) et que je suis curieuse de voir si la plume de l’auteur évolue !

Citation(s) :
– Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d’en connaître la différence.

Ma note : 2/5 (Pas terrible)

Animale Tome 0 – Prélude de Victor Dixen

animale-tome-0-tambours-dans-la-nuit

J’ai lu tellement de bien de cette saga que j’ai voulu commencer par le prélude pour me donner une idée de ce qui m’attendais. Et bien j’ai été grandement déçue par ce Tome 0 et j’espère vraiment que les suites n’auront pas grand chose à voir avec ça car je n’ai pas aimé ! Je ne m’attendais pas à ce que ça parle de guerre.

Toutes les histoires ont un côté obscur… Toutes les légendes renferment une vérité cachée… Découvrez le récit passionnant de Tambours dans la nuit, prélude au nouveau roman de Victor Dixen à paraître le 22 août 2013 : ANIMALE – La malédiction de Boucle d’or Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?

J’ai découvert l’auteur avec « Phobos » et j’ai tellement adoré que j’ai eu envie d’en lire plus de lui. Je me suis donc renseignée et je suis tombée sur la saga « Animale ». A première vue, je n’étais absolument pas tentée par cette lecture car la couverture ne me plaisait pas beaucoup. Je suis tout de même passée au dessus et j’ai été lire des avis. Apparemment, cette série compte de nombreux fans, c’est pourquoi j’ai commencé à m’y intéresser.

Lorsque j’ai vu qu’il existait un prélude, je me suis dit que ça serait bien de commencer par ça afin de me familiariser avec l’univers mis en place. Et bien franchement, j’espère que les suites ne seront pas du même genre ! J’avoue, je ne savais absolument pas dans quoi je mettais les pieds… Et j’étais loin de m’attendre à tomber sur un récit de guerre. Vu mon état psychologique du moment, je n’ai absolument pas besoin de ce genre de lecture et cette surprise ne fût donc pas bonne pour moi.

Au départ, je pensais que la partie « guerre » n’était qu’une sorte de prélude et que l’histoire allait changer dans les chapitres suivants. Ce ne fût pas le cas. En fait, on suit un type, nommé Pierre, qui est tambour dans une armée. On suit son quotidien, il se bat pour la France et son empereur (Napoléon à l’époque) et on est embarqué avec lui dans les batailles.

Heureusement que ce prélude est cours (genre nouvelle) parce que je l’aurais abandonné si ça n’avait pas été le cas. Enfin, j’ai quand-même « gaspillé » une soirée à ça !

Je lirais bien évidemment les autres Tomes car je fais confiance en l’auteur pour m’entraîner dans une intrigue autrement plus intéressante. Et vu les avis que j’en ai lu, ça me ferait du mal de passer à côté de ça. Mais il est fort probable que si ça commence par des scène de guerre, je le referme pour me plonger dans autre chose…

Ma note : 2/5 (Pas terrible)

Crossfire Tome 3 – Enlace-moi de Sylvia Day

crossfire-tome-3-enlace-moi

Un 3ème Tome qui s’essouffle, qui tourne en rond et avec lequel je me suis plutôt ennuyée. Je suis assez déçue, d’autant que j’avais adoré le 1er. Certes, on en apprend un peu plus sur le couple principal, mais qu’est-ce qu’ils deviennent lassant ces deux-là! J’crois que j’ai fait le tour!  

La première fois que j’ai rencontré Gideon Cross, j’ai immédiatement vu quelque chose en lui dont j’avais besoin. Quelque chose auquel je ne pouvais pas résister. J’ai vu aussi son âme dangereuse et abimée, tout autant que la mienne. Cela m’a attiré vers lui. J’avais besoin de lui autant que j’avais besoin de sentir battre mon coeur. Personne ne sait combien il a risqué pour moi. Combien j’ai été menacée ou à quel point est sombre et désespérée l’ombre de nos passés. Enlacés par nos secrets, nous essayons de faire mentir les prévisions. Nous faisons nos propres règles et nous succombons à l’exquis pouvoir de la possession.

J’avais adoré le 1er, j’ai déjà moins aimé le second… je me suis carrément ennuyée dans ce 3ème Tome (La preuve : Je l’avais commencé en 2014 et abandonné après avoir lu seulement 70 pages en 8 jours), qui malheureusement n’est pas le dernier. Honnêtement, je ne suis pas motivée à lire la suite. Je le ferais sans doute par principe, mais franchement, Eva et Gideon m’agacent de plus en plus et je ne vois pas ce qu’un 4ème Tome pourrait nous offrir !

C’est déjà ça : on en apprend plus sur les deux personnages principaux. Mais franchement, ce que j’ai découvert ne m’a pas donné de frisson et je n’ai pas trouvé ça d’un très grand intérêt. En gros, ce n’est pas ça qui m’a permis de moins m’ennuyer. Franchement, j’éprouve plus de sympathie pour Mark, Stephen, Cary et Trey que pour Eva et Gideon, qui, même s’ils évoluent n’arrivent pas à être attachants à mes yeux. Ils m’énervent plus qu’autre chose et j’ai souvent envie de leur mettre des claques (surtout à Eva je dois dire).

Au plus on avance et au plus ils ont tendance à m’irriter avec leur manie de toujours parler pendant les scènes de sexe « Oh, tu es si sexy », « Je ne me lasse pas de toi », « J’aime être en toi »… Toujours les mêmes choses qui reviennent…. C’est bon, tu l’as déjà dit la dernière fois ! Personnellement, j’ai tendance à trouver ce genre de dialogue plutôt dérangeant. De même leur sens de la possessivité (« Tu es à moi », « Tu m’appartiens », etc…) m’exaspère au plus haut point ! Le dire une fois, ok, deux fois, ça passe… mais à longueur de pages, c’est abusé ! Et puis ils sont toujours en train de baver l’un devant l’autre… Je crois que c’est bon, on a compris qu’ils sont beaux ces deux-là !

Bref, je ne garderai pas un super souvenir de cette lecture. Je me suis forcée à terminer ce livre et j’avoue m’être dépêchée pour pouvoir passer à autre chose ! Quand j’ai eu fermé la dernière page, je me suis dit « Ha, enfin débarrassée de ces deux là ! ».

Ma note : 2/5 (Pas terrible)

Les étoiles de Noss Head Tome 1 – Vertige de Sophie Jomain

les-etoiles-de-noss-head-tome-1-vertige

J’ai été déçue par ce 1er Tome, j’en ai trouvé l’héroïne un peu trop naïve et agaçante. J’ai également été triste de constater que les créatures dont on parle ici sont des loups (je ne savais pas à quoi m’attendre). Trop de points communs avec la saga Twilight, que je n’ai pas aimée.

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Quand j’ai entendu parler de ce livre, je ne savais pas de quelle créature il était question, je me suis donc un peu lancée à l’aveugle, espérant que je n’allais rencontrer ni vampire, ni loup-garou… Loupé ! Quand j’ai compris (très vite) que Leith était un Lupi, cette lecture a rapidement perdu mon intérêt. J’ai tout de même voulu m’accrocher et aller jusqu’à la fin. Et je dois dire que ça m’a vraiment déçue de constater qu’il y avait quelques similitudes avec la saga Twilight (que je n’ai pas aimée).

Au départ, j’ai trouvé Hannah plutôt sympathique et j’avais donc bien accroché à ce personnage principal. Et puis, quand elle a rencontré Leith, elle a dévoilé une partie de sa personnalité que je n’arrivais plus à supporter. Elle s’est montrée naïve et écervelée, c’était vraiment agaçant. Alors qu’il était presque écrit en gros sur son front que Leith était un garou, elle était bien la seule à ne rien capter. Non mais quelle cruche cette fille ! Souvent j’ai eu envie de la secouer en lui disant « Mais ouvre le yeux bon sang ! ».

Et puis, quand cette ado hyper rationnelle qui ne croit en rien, découvre la vérité, elle l’accepte comme si c’était normal ! Non mais oh, c’est quoi ce délire ?! N’était-elle pas plutôt censée partir en courant, avoir peur ou que sais-je ?! Mais non, elle croit tout ce qu’on lui dit comme la gentille petite fille naïve qu’elle est ! Qu’est-ce que c’est énervant !

Oh et puis par la suite, il faut aussi qu’elle se lamente et qu’elle nous fasse des conneries presque dignes de celles de Bella… A croire que les adolescentes sont d’office connes et irréfléchies…

Bref, vous aurez compris que je n’ai pas beaucoup apprécié cette lecture. Je ne sais pas encore si je lirais la (les) suite(s) ! En tout cas, ce n’est pas pour tout de suite, c’est sûr !

Ma note : 2/5 (Pas terrible)