Calendar girl Tome 7 – Juillet de Audrey Carlan

couv69536350

Un 7ème Tome pas très différent des précédents (hélas). Mia fond pour son client mais elle reste un peu (trop peu à mon goût) marquée par ce qu’elle a vécu en Juin. L’histoire évolue un peu, mais puisque la trame de fond reste la même, je continue à être déçue… J’apprécie de moins en moins l’héroïne, elle me tape sur le système.

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.

Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées.

Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

Je pense que vous l’aurez compris, j’ai envie de savoir comment cette histoire va se finir, mais je trouve que ça tourne un peu toujours en rond. Et, à lire le résumé de ce 7ème volet, je n’ai pas eu l’impression que celui-ci allait être différent des autres.

Et oui, encore une fois, Mia est tombée sous le charme de son client (et on le sait en lisant le résumé)… dès la première seconde ! Il ne lui faut décidémment pas longtemps pour se mettre à baver et ça m’énerve !!! Au plus on passe du temps avec elle et au plus on se dit qu’en fait, elle n’a pas vraiment de genre de mec, tant que c’est un mec, ça suffit pour qu’elle tombe en pamoison. Ca devient pathétique à la longue de la voir s’extasier dès la première rencontre.

Bref, dans ce 7ème Tome, on sent toutefois que quelque chose à changé. Même si elle fond pour son client, elle garde des réserves (ce qu’elle ne fait absolument pas d’habitude). D’office, vu ce qu’elle a vécu dans le Tome précédent, on comprend qu’elle ne soit plus aussi frivole. Quoi qu’encore une fois, je ne trouve pas tout ça très réel. Les vraies femmes qui vivent ce genre de choses en restent beaucoup plus marquées me semble-t’il.

Et puis à nouveau, on se croirait dans le monde des bisounours ! Anton craque pour Mia mais il ne tente rien et respecte très facilement les réserves de la jeune femme. Vu comment elle l’allume, j’en reste étonnée. Oh et puis… encore un meilleur ami dans la poche ! Comme tous ses autres clients au final. Les bisounours, j’vous dit ! Dans un milieu pareil, moi ça me fait bizarre…

Enfin bon, vous l’aurez compris, je lirai jusqu’au bout mais j’espère vraiment que ça en vaut la peine car au plus j’avance et au moins je la supporte Mia !

Ma note : 3/5 (Pas mal)

 

Advertisements

Calendar girl Tome 6 – Juin de Audrey Carlan

couv14547073

Un 6ème volet qui reste un peu dans la même trempe que les précédents, même si on y trouve un semblant d’action qu’il n’y avait pas avant. Espérons que l’auteur continue sur cette voie et qu’elle continue à faire bouger les choses car je trouve le schémas trop répétitif d’un tome à l’autre. J’ai du mal à être surprise et c’est dommage.

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Un résumé qui, je l’avoue, je ne m’a pas vraiment donné envie de me plonger dans ce mois de juin. Si vous avez lu mes chroniques des Tomes précédents, vous devez savoir que je déplore le côté « Femme en chaleur » de Mia, cette capacité qu’elle a de baver devant tous les mecs qu’elle voit et de s’imaginer direct dans leur lit avant même de leur avoir adressé la parole.

Malgré ce résumé donc, qui annonce clairement qu’elle va flasher sur le fils de son client, je dois avouer que je reste curieuse de savoir comment va se finir cette saga. C’est pourquoi je me suis tout de même décidée à lire ce 6ème Tome. Et nous voilà à la moitié !

Finalement, j’ai été contente de le lire car je l’ai bien apprécié. Et j’avoue que j’ai presque jubilé lors de ces « bien tristes événements » annoncés. Si vous l’avez lu, vous allez peut-être me trouver mauvaise de dire ça. Mais bon, c’est un peu un juste retour des choses, non ?! A force de jouer avec le feu, on se brûle, c’est logique. Et puis, il faut avouer que depuis le début, tout se passe toujours affreusement bien… ça en devient lassant, vous ne trouvez pas ?! J’ai aimé qu’il y ait enfin un peu d’action.

Et à côté de ça, j’ai trouvé l’évolution des évènements un peu trop facile, un peu trop gentille. C’est un peu contradictoire en fait… D’un côté on a une salope qui écarte les cuisses dès qu’un beau mec lui sourit et puis de l’autre, on est dans un monde un peu trop « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

Alors rappelons quand-même qu’au départ, si Mia fait ce qu’elle fait, c’est quand-même pour rembourser les dettes de son père et lui éviter de se faire tabasser par celui à qui il doit du fric. C’est quand-même un peu sombre, non ?! On s’attendrait quand-même à ce que ça soit difficile pour elle de se vendre de la sorte. Mais non, c’est toujours trop facile, elle craque pour tous les mecs qu’elle croise ! Et puis on se retrouve toujours avec des clients trop gentil qui finissent toujours pas rester amis avec elle. On pourrait presque se croire chez les bisounours !

Bref, tout ça pour dire qu’un peu d’action, ça ne fait pas de mal et c’est donc pour ça que j’ai apprécié ce qui s’est passé dans cette 6ème histoire. J’ai été un peu déçue que ça se termine comme ça, ça aurait pu finir avec plus de niak, mais bon… Faut croire que ça ne va pas changer !

Je continuerai à lire les Tomes suivants mais j’espère vraiment que ça va bouger un peu plus par la suite parce que le schémas reste toujours un peu le même et je trouve ça dommage.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Blue Heron Tome 3 – Repartis pour un tour de Kristan Higgins

couv73848089

Un 3ème Tome un chouillat en dessous des deux premiers. J’ai apprécié les relations entre Colleen et tous les autres personnages mais la romance était un peu agaçante. Je me suis vite lassée des « Je te veux mais je ne peux pas ». J’ai souvent eu envie de secouer Colleen et Lucas en leur disant d’arrêter de tourner autour du pot.  Bref, sympa mais sans plus !

Peut-on donner une seconde chance à son premier amour ?

Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O’Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .

Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

Haaa, Blue Heron et ses personnages hauts en couleurs ! Cette fois, après avoir découvert deux des soeurs Holland, l’auteure a décidé de nous emmener dans le quotidien de Colleen, qu’on a déjà rencontrée précédemment. Mais si, vous vous souvenez certainement de la serveuse du bar où toute la ville se retrouve !

J’ai bien apprécié ce personnage ainsi que ses liens d’amitié avec un peu tout le monde. Cette fille, de part son boulot, connaît tout le monde et avec ses talents d’entremêteuse, elle a créé pas mal de couples dans la ville. Du coup, tout le monde l’aime bien. En gros, elle n’a que des amis ! Et sa relation avec Connor, sont frère jumeaux est juste génialissime ! J’adore cette connexion qu’ils ont, c’est trop beau !

Bre, ici elle tente de caser une de ses copines avec le mec de ses rêves. Malheureusement, ce n’est pas si facile que ça puisque la fille en question est plutôt du genre qui passe inaperçu et le gars, quant à lui, aime les filles canons et superficielles. Bref, c’est pas gagné. Et en plus, elle est chamboulée dans sa tâche par le retour de son ex en ville !

Forcément, dans ce genre d’histoire, on ne se pose pas de question et se met vite en tête qu’ils vont d’office se remettre ensemble. C’est sans compter sur leur passé et leur rupture. On sent tout de suite qu’une forte attirance les unis, mais ça n’est pas aussi simple. Car Colleen s’est juré de ne plus retomber dans ses bras, il l’a tant faite souffrir par le passé qu’elle est maintenant un peu immunisée contre l’amour. Et pourtant, dès qu’elle le voit, elle ne sait plus se tenir et tombe direct en pamoison !

Et oui, c’est difficile pour eux de résister, mais Colleen ne veut plus d’une relation avec lui. Elle est donc tiraillée entre cette irresistible attirance et la douleur de cette rupture passée. Et c’est là que ça devient lassant… On assiste sans cesse à des « Je te veux mais je peux pas ! », que ça soit d’un côté ou de l’autre. J’ai bien l’impression qu’à aucun moment on n’assiste à une vraie discution bien constructive entre eux deux. J’avoue, à un certain moment, j’en avais un peu marre et j’avais envie de les secouer, aussi bien l’un que l’autre.

Bref, si cette romance est divertissante et ne demande que peu de concentration, j’avoue avoir été déçue par le côté « On résiste ». Ok, je ne voulais pas non plus que ça aille tout seul, quelques difficultés ne font pas de mal. Mais là, c’est trop tourner autour du pot, pour un résultat qui de toute façon est fort prévisible.

Pas le meilleur de la série « Blue Heron » pour moi, mais j’ai passé un bon moment !

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Damnés Tome 4 – Volupté de Lauren Kate

couv52169427

Un 4ème Tome que j’ai eu un peu de mal à lire. J’ai l’impression de l’avoir survolé, je n’étais pas à fond dedans. Je ne dirais pas que je me suis ennuyée mais je ne sais pas, il ne m’a pas passionnée non plus. En revanche, je suis curieuse de découvrir le Tome consacré à Cam !

Le ciel est noir avec des ailes…. Comme le sable dans un sablier, le temps est compté pour Luce et Daniel. Pour arrêter Lucifer qui efface le passé, ils doivent trouver le lieu où les anges sont tombés sur Terre. Les forces obscures sont après eux, et Daniel ne sait pas si il peut faire cela — vivre en perdant Luce encore et encore.
Mais ensemble, ils feront face à une bataille épique qui prendra fin avec des morts… et de la poussière d’Ange. Des sacrifices seront fait, et des coeurs détruits. Mais soudain Luce sait ce qui doit arriver. Pour qu’elle soit avec quelqu’un d’autre que Daniel. La malédiction qui les suit l’a toujours concerné elle et seulement elle. Le choix qu’elle fait maintenant sera le seul qui importe vraiment.
Dans la lutte pour Luce, qui va gagner ?
La conclusion de la série Damnés. Le Ciel ne peut pas attendre plus longtemps.

Je ne suis habituellement pas tellement intéressée par les histoires d’anges, je ne sais pas pourquoi, c’est un peu comme les vampires, j’suis pas fan. Mais cette saga, je ne sais pas pourquoi, j’accroche bien. Il faut dire aussi que je me suis plongée dedans sans savoir de quelle créature il allait parler…

Bien que je sois très intriguée par l’histoire de Luce et Danielle, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal avec ce 4ème Tome. Je n’ai pas réussi à vraiment me concentrer, j’ai souvent eu la sensation de « Lire sans lire », de survoler le récit sans m’en imprégner. Je ne me l’explique pas, d’autant que j’ai apprécié ce que j’ai lu.

Luce et ses amis se préparent au combat final contre Lucifer et la quête qu’ils suivent pourrait être passionnante. Malheureusement, ça n’a pas vraiment pris chez moi. Cela dit, j’ai tout de même apprécié la tournure qu’ont pris les choses et, même si je n’ai pas été surprise par la grande révélation de la fin, ça m’a plu !

Je trouve que ce 4ème Tome clos parfaitement bien l’histoire et la saga. Cela dit, j’ai vu qu’il existait un Tome dédié à Cam et, vu qu’il s’agit d’un de mes personnages favoris, je suis curieuse de le lire !

Bref, un saga plutôt sympathique même si ça n’est pas mon genre de prédilection. Cela dit, je la conseille vivement aux amateurs d’anges !

Ma note : 3,5/5 (Bien)

 

Calendar girl Tome 5 – Mai de Audrey Carlan

couv73108454

Mia est toujours égale à elle-même, elle a toujours autant le feu au cul dès qu’elle croise un bel homme. Mais cette fois-ci, il y a quelque chose qui change dans l’histoire, à savoir qu’on apprend à mieux connaître sa petite soeur Maddy ainsi que sa meilleure amie Giselle. Deux personnages que j’apprécie beaucoup. J’espère les revoir encore au détour d’un prochain Tome.

Le mois de mai est chargé en émotion.

Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

J’avoue que cette saga me lasse un peu. Le schéma est toujours un peu le même, de Tome en Tome, on retrouve une Mia toujours plus exitée qui saute sur le premier venu, que ça soit son client ou non. J’adore le concept d’un client par mois, mais voir Mia se pamer devant chaque bel homme qu’elle croise, ça devient fatiguant. N’a-t’elle donc aucune estime d’elle-même pour se donner aussi rapidement à tout le monde ?!

Heureusement, le mois de Mai est divertissant. Pour commencer, Mia rencontre le fiancé de Maddy, sa petite soeur. du coup, elle s’inquiète un peu et j’ai beaucoup apprécié ce petit tournant dans la relation Mia/Maddy. A côté de ça, Giselle et Maddy viennent rejoindre Mia à Hawaï pendant ses deux dernières semaines de contrat. Voir les 3 filles ensemble est rafraichissant.

Par contre, j’ai trouvé dommage que le contrat de Mia soit mis à ce point de côté. Elle pause quoi ? Deux fois sur tous le livre ! En fait, elle passe la plupart de son temps à écarter les jambes pour Tao! Ok, il est bien foutu, mais il n’y a vraiment que le sexe qui compte pour elle ?! Je n’ai rien contre le sexe sans sentiment et les histoires style « Sex Friends », mais là, c’est abusé ! On sait déjà que chaque mois, elle partagera son lit avec un nouvel homme. Et si son client ne lui plait pas, elle s’arrangera pour trouver un autre mec dès le premier jour.

Comment apprécier l’héroïne d’un bouquin si je n’arrête pas de la traiter de « Salope » ?

Je continuerai quand-même à suivre cette saga car j’ai vraiment envie de savoir comment ça va finir et j’espère au moins que si Mia ne se calme pas, Maddy et Giselle vont être un peu plus présente… Ca permettrait d’alléger un peu son côté facile.

Ma note : 4/5 (Bien)

D.I.M.I.L.Y Tome 3 – Did I mention I miss you ? de Estelle Maskame

couv51183297

J’ai beaucoup aimé ce dernier Tome, il clôture parfaitement bien la trilogie. Eden et Tyler ont chacun pas mal évolué et j’ai apprécié les retrouver avec cette maturité nouvelle. Eden est moins agaçante que dans le Tome 2 et j’ai donc pu de nouveau savourer cette romance toujours aussi addictive.

Il s’est écoulé un an depuis la dernière rencontre entre Eden et Tyler. Eden vit à présent à Chicago où elle étudie la psychologie à l’université. Pour les vacances d’été, elle retourne à Santa Monica, mais elle n’est pas la seule…
Tyler cacherait-il quelque chose à Eden ? Sont-ils vraiment passés à autre chose comme ils le prétendent ?

La fin du Tome 2 m’avait vraiment laissée impatiente de me plonger dans ce dernier volume de la trilogie D.I.M.I.L.Y., c’est une saga que j’apprécie beaucoup malgré quelques petits agacements dans le livre précédent. Et, comme je l’espérait, ce 3ème Tome  m’a fait oublier tous les petits tracas antérieurs.

Eden et Tyler ont eu le temps, pendant cette année l’un sans l’autre, de murir et d’évoluer chacun de leur côté et ça apporte beaucoup de positif dans leur relation. J’ai aimé leur nouvelle façon d’envisager et de voir les choses. Enfin, ils pensent à eux et mettent le regard des autres de côté. Et qu’est-ce que ça fait du bien de les voir comme ça !!!

Alors, en plus de notre petit couple principal, il y a bien évidemment d’autres personnages qui ont leur importance. J’apprécie particulièrement les deux mamans, celle d’Eden ainsi que celle de Tyler. Elles sont les premières à comprendre que rien ne sert de les blâmer, qu’ils n’ont rien choisi et qu’au lieu de se battre contre cette relation, le mieux est de l’accepter. J’ai également beaucoup aimé le groupe d’amis d’Eden et Tyler, ceux qui sont là depuis le premier Tome et ceux qui se sont ajoutés au fur et à mesure de l’évolution de l’histoire.

J’ai par contre détesté le père d’Eden. Un vrai connard ce type !

En bref, une trilogie merveilleusement bien clôturée, je ne peux que la conseiller aux amateurs du genre !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

D.I.M.I.L.Y Tome 2 – Did I mention I need you ? de Estelle Maskame

couv1286157

Un second Tome que j’ai un peu moins apprécié que le premier. La relation Eden/Tyler m’ayant un peu agacée tant ils hésitent à se laisser aller à leur amour, le regard des autres les influençant un peu trop à mon goût. A part ça, un roman tout aussi addictif que le précédent et une fin insupportable tant elle donne envie de se plonger dans la suite !

Cela fait un an qu’Eden n’a pas vu son demi-frère Tyler … son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s’empêcher de se réjouir quand Tyler l’invite pour les vacances à New York. De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi…
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l’été new-yorkais, il devient vite évident qu’ils s’aiment encore… Pourront-ils résister à la tentation ?

Un second Tome que je n’ai pas voulu laisser trainer trop longtemps dans ma PAL et j’ai bien fait, même si j’ai un peu moins apprécié celui-ci que le précédent.

Si les personnages sont toujours aussi attachants, j’ai tout de même trouvé la relation Eden/Tyler parfois un peu lassante. Les voir se retenir et se torturer parce qu’ils sont demi-frère et demi-soeur m’a un peu agacée. Ils n’ont aucun lien de sang et se freiner à cause du regard des gens, je trouve ça ridicule. D’autant qu’on sent bien qu’ils s’aiment passionnément, ils n’ont rien décidé. Un petit truc aussi qui m’a agacée, c’est qu’Eden arrive encore à douter des sentiments de Tyler, qu’elle arrive à le soupçonner d’avoir une autre relation, ça m’a gavé… Heureusement, ça ne dure pas longtemps et ça n’a pas suffit à m’arrêter !

A côté de ça, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir découvrir de nouveaux personnages tels que Snake et Emily, deux nouveaux amis tout à fait attachants qui apportent quelques petits plus à l’histoire.

Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve cette saga super addictive, une fois plongée dedans, j’ai beaucoup de mal à refermer ce roman. Bizarrement, malgré les petits agacements cités plus haut, je ne me lasse pas de suivre Eden et Tyler et je trépigne toujours d’impatience de savoir comment la trilogie va se terminer, ce qu’il va advenir de leur histoire. D’autant que la fin de ce second Tome m’a franchement laissée sur ma faim ! Vivement la suite !

En bref, une suite à la hauteur du premier Tome, en espérant que la suite ne s’essouffle pas !

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

 

Calendar girl Tome 4 – Avril de Audrey Carlan

couv21916859

Un 4ème mois très chouette, avec un gars un peu différent des autres. J’ai bien apprécié cette petite aventure vécue par Mya (qui m’a moins agacée que précédemment). Mason, tout d’abord détestable finit par être attachant et j’ai adoré le personnage de Rachel. Bref, divertissant comme toujours ! J’ai hâte de lire Mai !

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Dernièrement, Mya m’avait un peu agacée par son côté chaudasse qui ne pense qu’au sexe et j’ai donc préféré laisser passer un peu plus de temps avant de continuer la saga. Pour autant, je n’ai aucune envie d’abandonner cette série et j’ai donc été contente de m’y replonger le temps d’un week-end.

Cette fois-ci, je n’ai plus été exaspérée par notre héroïne. J’ai même réussi à la comprendre un peu mieux et presque à me mettre à sa place.

C’est vrai que l’histoire ne commence pas vraiment comme les autres mois. D’habitude, Mya bave directement devant ses clients. Cette fois-ci, on se demande comment ça va se passer tellement le premier contact est… mal parti ! Effectivement, Mason est plutôt goujat, c’est le genre à ramener des filles sans même connaître leur prénom, un mec qui aurait presque tendance à manquer de respects aux femmes. Un gros con quoi !

Heureusement, Mya a du caractère et elle ne se laisse donc pas faire en posant les limites directement. Ce qui est super car ça lui laisse le recul pour comprendre que finalement, cet homme possède une certaine sensibilité (certes bien cachée).

On découvre également un autre personnage important, Rachel. Une femme que j’ai trouvée très attachante et j’ai été ravie de la rencontrer !

Concernant la mauvaise nouvelle, je m’attendais franchement à pire. Pour moi, il s’agit plutôt d’un détail et, franchement, j’aurais presque pu passer à côté. Mais bon, c’est vrai que Mya en fait tout un plat. A voir à quoi ça tourne par la suite…

Bref, encore une belle petite aventure. Et j’ai bien apprécié de revoir Alec. C’est chouette de voir que les histoires sont imbriquées les unes dans les autres. Il y a un lien et ça me plait beaucoup !

Vivement de lire Mai, le résumé me plait tente bien !!!

Ma note : 4/5

D.I.M.I.L.Y. Tome 1 – Did I mention I love you ? de Estelle Maskame

couv4012485

Une romance addictive au possible, je ne m’attendais pas à ça ! J’ai tout adoré dans cette lecture : le cadre, l’histoire, les personnages, tout !!! Moi qui n’attendais rien de ce premier Tome qu’un peu de divertissement, je me suis pris une véritable claque ! Un beau coup de cœur que je ne peux que conseiller à tous !

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent…

Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

Cette saga, ça fait un moment que je la vois passer sur la blogosphère et, au départ, elle ne m’intéressait vraiment pas. Et puis, un jour, cette couverture m’a fait envie (Allez savoir pourquoi, après avoir résisté aussi longtemps, il a fallu que je craque) ! Je n’ai pas relu le résumé avant de me plonger dans la lecture de ce premier Tome et j’en suis ravie. Car franchement, je pense que si je l’avais lu, je serai passée à une autre lecture et j’aurais loupé quelque chose. Encore maintenant, je ne le trouve pas des plus intrigants.

Et pourtant, c’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour ce premier Tome ! Et j’étais loin de m’y attendre ! En fait, je pensais plutôt que j’allais passer un bon petit moment de divertissement sans prise de tête et… et puis c’est tout ! Je me suis bien trompée car cette lecture a dépassé mes attentes et de bien loin !

Je ne m’attendais pas à apprécier autant les personnages, je ne m’attendais pas à être aussi passionnée par cette histoire, je ne m’attendais pas à une romance aussi addictive, je ne m’attendais tout simplement pas à ça !

Honnêtement, ce premier Tome possède un schéma tout à fait classique : Deux jeunes gens se rencontrent, au départ ils se détestent, ils se rendent finalement compte qu’ils ne savent pas se passer l’un de l’autre et pourtant, quelque chose fait qu’ils ne peuvent pas être ensemble et ils sont alors torturés par cet « Amour impossible ». (C’est d’ailleurs ce que nous promet le résumé, et c’est d’ailleurs ça qui, à la base, ne m’intéressait pas).

Et pourtant, cette romance est addictive au possible (Franchement, je n’aurais pas cru ça) ! Eden est une jeune fille tout à fait attachante, même si parfois elle peut être un peu énervante (pas trop souvent heureusement). Tyler est un jeune homme très intriguant. Au départ détestable et ensuite, au fur et à mesure qu’on apprend à le connaître, il devient tout à fait irrésistible. J’ai beaucoup aimé apprendre à connaître ces deux personnages ainsi que tout leur entourage (famille et amis).

La fin est tout à fait satisfaisante (même si elle peut comporter un côté un peu frustrant) et donne vraiment envie de découvrir la suite ! Ce n’est pourtant pas une saga à suspense, mais je suis impatiente de retrouver Eden et Tyler, alors que je viens à peine de les quitter !

Bref, un premier Tome que je conseille vivement, un beau coup de cœur pour moi !!!

Ma note : 5/5 (Coup de cœur)

Calendar Girl Tome 3 – Mars d’Audrey Carlan

couv2948240

J’ai beaucoup apprécié ce 3ème Tome, Anthony, le client du mois est très sympathique et se trouve être plein de surprises. On rencontre ici des personnages très attachants (Hector est juste adorable) et j’ai beaucoup aimé le petit « bonus » que nous offre l’auteure (non, je ne dirais rien).

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Un troisième Tome que j’ai trouvé aussi agréable à lire que les précédents, même si j’espère vraiment que Mia va se calmer; son côté nymphomane m’agace de plus en plus.

Cette fois-ci, elle va jouer les fiancées auprès d’Anthony. Et comme d’habitude, elle bave lorsqu’elle le voit pour la première fois. A croire que cette fille (qui insiste quand-même en disant qu’elle n’est pas une pute) a le feu au cul. J’avoue, c’est le gros point négatif que je trouve à cette saga. Elle est prête à écarter les jambes pour n’importe quel beau mec et je ne trouve pas ça très réaliste.

Bon, à part ce côté femme en chaleur, j’avoue que je ne peux pas décrocher de cette série, j’aime beaucoup les aventures de Mia et ce 3ème Tome fût, une fois encore très sympathique et addictif. J’ai beaucoup aimé Anthony ainsi qu’Hector (surtout Hector en fait, il est tout simplement adorable, le meilleur ami idéal).

J’ai également beaucoup apprécié de voir Mya avec sa famille, on creuse un peu plus sur le plan personnel et c’est pas plus mal. D’autant que sa soeur et sa meilleure amie sont assez attachantes et valent la peine qu’on les rencontre un peu plus souvent.

En bref, une très bonne suite !
Je suis déjà curieuse de voir ce qui va se passer avec Monsieur Avril, mais je n’ai déjà aucun doute qu’elle se laissera encore facilement tripoter…

Ma note : 4/5 (Très bien)