Phobos Tome 4 de Victor Dixen

couv4850175

Un 4ème Tome qui ne s’essouffle pas, l’action et le suspense restent très présents. Les aventures de Léo et des pionniers est passionnantes et l’auteur sait donner l’envie au lecteur de rester, quitte à en oublier le sommeil et à passer une nuit de lecture. Un coup de coeur pour ma part, j’ai adoré et je ne peux que recommander !

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Ce 4ème Tome, je l’attendais avec une impatience non dissimulée, si bien que dès que j’ai appris la date de sa sortie, j’étais tous les jours sur Amazon avec l’espoir de le précommander. C’est finalement un peu moins d’un mois avant sa sortie que j’ai enfin pu passer ma commande. Inutile de vous dire que je me suis débrouillée pour pouvoir le commencer dès sa réception !

Je m’épate de constater que j’ai dévoré les 650 pages de ce roman en à peine 7 jours ! Un pur régal !!!! Quel bonheur de retrouver Leo et les autres pionniers de Mars. Quelle jubilation que de replonger dans cet univers que j’ai tant adoré précédemment ! L’ambiance est toujours la même et l’action est le suspense toujours omniprésents.

Je peux dire que l’auteur sait entrenir l’attente ! Les révélations, il ne fait pas ses revelation à la légère. Il s’assure de bien avoir notre attention avant de lâcher ses bombes. Et ça fait son effet, je ne peux pas le nier ! J’avoue, je l’ai presque haïs vers la fin. On sent qu’un truc énorme va nous tomber dessus mais il nous laisse patienter et patienter encore. Plusieurs fois, je me suis écriée « Allez, vas-y, dis-nous ! ».

Autant je me suis sentie frustrée de ne pas obtenir de réponse plus rapidement et autant l’attente à été délicieuse ! J’ai aimé ce que j’ai ressenti; ces frissons qui m’ont parcourues lorsque je me faisais mes propres films toute seule. Et même si je me suis trompée dans mes suppositions, je n’étais tout de même pas si éloignée que ça de la vérité au final.

Et en parlant de final… Oui, ce Tome 4 peut être la fin de la saga Phobos (Il la clôture d’ailleurs parfaitement). Pour autant, je trouve qu’il serait possible de voir arriver un 5ème Tome. Je ne sais pas du tout ce qu’a prévu l’auteur, mais je vous avoue que je croise les doigts pour qu’une suite vienne encore agrémenter l’histoire de Léonord et de ses amis. J’aime tellement cet univers que ça me fait de la peine de le quitter.

En bref, je ne peux que recommander cette merveilleuse série, je suis fan et ce 4ème volume n’est pas en reste, l’histoire est loin de s’essouffler. Si vous n’avez pas encore découvert l’aventure marsienne, n’hésitez plus, foncez !

Ma note : 5/5 (Coup de Coeur)

Advertisements

L’élite Tome 3 – Dernière épreuve de Joelle Charbonneau

couv139102

Un 3ème et dernier Tome qui clôture parfaitement cette chouette saga. Fini l’impression de tourner en rond, les choses bougent et évoluent. J’ai eu du mal à savoir à qui me fier et j’ai adoré ne pas être toujours en accord avec Cia. En bref, ravie de m’être enfin décidée à le lire et je ne peux que conseiller cette bien sympathique trilogie.

Cia a découvert les secrets du Test. Aujourd’hui, elle veut y mettre fin. Mais elle ne peut le faire seule. En qui peut-elle vraiment avoir confiance ?

J’avais beaucoup aimé le 1er Tome et un peu moins le second. Ce qui fait que j’ai mis autant de temps (11 mois quand-même) à me plonger dans ce troisième et dernier volet de l’Elite. J’avais un peu peur que ça continue à tourner en rond. Et finalement, pas du tout ! Je n’ai absolument pas eu l’impression de revivre quelque chose, au contraire, je me suis plongée avec beaucoup de plaisir dans la suite des aventures de Cia.

Cia reste fidèle à elle-même, je l’apprécie énormément. Elle continue à vouloir faire évoluer les choses, elle se bat pour ce en quoi elle croit mais à côté de ça, elle ne veut de mal à personne, ce qui fait qu’elle ne supporte pas l’idée de devoir tuer pour avancer. Et j’aime cette moralité qu’elle garde tout le long de la série.

Au niveau des autres personnages, c’est très compliqué. On sait depuis le début qu’il a été conseillé à Cia de ne faire confiance à personne. Sachant ça, on se méfie un peu de tout le monde. Même Thomas, duquel notre héroïne est assez proche, a eu beaucoup de mal à obtenir ma confiance. Je me disais toujours qu’il allait finir par faire un pas de travers à un moment ou à un autre.

Et cette histoire de confiance est d’autant plus difficile que pour arriver à ses fins, Cia va devoir monter une équipe. Mais qui choisir quand on ne sait pas en qui croire ? D’ailleurs, je dois avouer que je n’aurais pas fait comme Cia si j’avais été à sa place. Il y a une personne que je n’aurais pas intégrée à l’équipe alors qu’une autre a été mise de côté là où je l’aurais emmenée avec moi. Et c’est un des côtés que j’aime beaucoup à cette histoire, c’est qu’on ne sait jamais ce que nous réservent les différents personnages.

Autant j’adore l’héroïne, autant parfois je n’étais pas d’accord avec ses choix. Mais ce que j’ai aimé, c’est qu’à aucun moment je ne lui en ai voulu de ne pas partir dans la même direction que moi. A chaque fois qu’elle faisait quelque chose que je n’aurais pas fait, je me disais « Ha bon, tu fais ça toi ?! Bon, je te fais confiance, tu dois avoir de bonnes raisons ». C’est agréable de ne pas lever les yeux au ciel à chaque fois que je ne suis pas d’accord avec un personnage !

Au niveau de l’histoire, j’ai trouvé que ça évoluait bien, fini l’impression de tourner en rond, les choses avancent, ça bouge et ça se termine de façon tout à fait correcte. J’avoue que je n’avais absolument pas imaginé la fin. Elle ne m’a ni surprise, ni déçue. Je l’ai tout simplement appréciée. Elle clôture parfaitement cette saga que je suis ravie d’avoir lue.

En bref, une très chouette trilogie qui vaut la peine d’être découverte. Je ne peux que la conseiller aux amateurs du genre.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Depuis l’au-delà de Bernard Werber

couv44086878

Encore une fois un très bon Werber. Sujet passionnant, personnages intéressants, sources de réflexion bien présentes. Et le retour de l’Esra entre deux chapitres ! Encore une bonne source de divertissement et d’apprentissage ! Je ne peux que conseiller cette lecture !

Je me nomme Gabriel Wells.
Je suis écrivain de romans à suspense.
Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement: Moi-même.
J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui.
Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.
En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts.
Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Bernard Werber, mon auteur fétiche ! Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce roman. Je l’avais d’ailleurs précommandé sur Amazon et j’ai été ravie de recevoir mon colis pile le jour de sa sortie !!! Je me suis donc empressée de terminer mon livre en cours pour pouvoir me jeter à corps perdu dans l’Au-delà de mon auteur favoris !!!

Et je n’ai absolument pas regretté le voyage ! Cette histoire est tout à fait passionnante et les personnages très intéressants.

Gabriel est un auteur de romans à suspense, qui, alors qu’il réfléchis à l’écriture de son prochain livre, se rend compte qu’il est mort… Après le choc de la nouvelle, il veut en savoir plus. Qui l’a tué et pourquoi ?! Ces questions le poursuivent pendant toute la durée du bouquin et on se rend vite compte que Gabriel est un personnage très acharné qui n’abandonne pas.

Heureusement pour lui, la première personne vivante qu’il rencontre après sa mort n’est autre qu’une medium avec laquelle il arrive à communiquer plutôt facilement… Comme par hasard j’ai envie de dire… Il est vrai que j’ai trouvé le début de l’histoire un peu facile…. Ouf, ça se complique par la suite ! Une double enquête est menée et franchement, je n’ai pas réussi à trouver le coupable. Mes soupçons se sont portés sur toutes les personnes interrogées. Pour moi, chacune avait une raison valable de vouloir la mort de l’auteur. Pas facile donc de deviner lequel à fait le coup !

Un petit mot sur la medium avant de passer à autre chose, car Lucy est plutôt importante dans l’histoire. J’ai trouvé ce personnage tout à fait passionnant. Pour être tout à fait honnête, ce personnage serait sorti d’un livre écrit par quelqu’un d’autre, je me serais dit qu’elle avait été inventée. Mais comme l’auteur n’est autre que Bernard Werber, j’y ai cru. Car avec lui, je sais que la réalité rejoint toujours la fiction. Et c’est une des nombreuses choses que j’aime chez lui. Je reste persuadée que ses romans sont là pour nous préparer à des choses bien plus complexes qu’on ne le pense.

Donc, pour en revenir à Lucy… Avant, je ne croyais pas aux mediums. Pour moi, ce n’étaient que des charlatants ayant trouvé un moyen facile de se faire de l’argent. Et puis, suite à la lecture de ce roman, j’ai réfléchis, j’ai remis en question mes « croyances » et je me suis dit « Après tout, pourquoi pas ?! » Et je me suis donc prise d’affection pour ce personnage. Ca ne doit vraiment pas être facile d’avoir ce pouvoir de communiquer avec les morts. Etre embêté toujours par des gens qui veulent discuter avec leurs défunts, pfff…. quel courage !!!

Alors à part ça, j’ai beaucoup aimé le retour de l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu (Esra). Ca faisait un petit moment que l’auteur n’en avait plus agrémenté ses romans de passages en raccord avec l’intrigue. J’avoue, j’ai fait deux-trois petites recherches en parallèle et j’ai une fois de plus, appris pas mal de choses grâce à Mr Werber. Encore une chose que j’aime chez lui, il ne fournit pas seulement des romans pour divertir. Non, il fait réfléchir, se poser des questions et nous donne l’envie d’y trouver des réponses.

Bref, une intrigue encore une fois captivante, je ne peux qu’en conseiller la lecture à un public le plus large possible.

L’auteur devrait, selon moi, être connu de tous. Le lire, c’est non seulement passer un agréable moment de détente, mais en plus, les sujets qu’il aborde restent en tête et continuent de faire leur chemin dans les esprits….

Merci Mr Werber pour ces réflexions que vous m’avez encore offertes concernant l’au-delà et mon rapport à la mort !

Ma note : 4/5 (Très bien)

La faucheuse Tome 1 de Neal Shusterman

La faucheuse Tome 1

Un premier Tome que j’ai beaucoup apprécié ! L’univers, les personnages, le thème… J’ai vraiment accroché et, même si la fin se suffit un peu à elle-même, j’ai déjà hate de découvrir la suite ! J’espère que l’auteur ne nous fera pas attendre trop longtemps !

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

« MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l’’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… »

Dès la seconde où j’ai croisé cette magnifique couverture sur la blogosphère, j’ai sû que je ne tarderai pas à me procurer ce premier Tome et à le lire ! Cette certitude n’a fait que se renforcer lorsque j’ai découvert cette 4ème de couverture. Si ces quelques lignes ne donnent pas envie à tout le monde de se jeter sur ce roman, je ne sais pas ce qu’il faut de plus ! Personnellement, je me suis tout de suite sentie très intriguée !

Je n’avais encore jamais rien lu de cet auteur (bien que j’ai le premier Tome des « Fragmentés » dans ma PAL) et je peux dire que ce fût une bonne découverte ! Sa plume est addictive au possible ! Il a su ici créer un univers tout à fait passionnant et je me suis souvent prise à vouloir y vivre (et ça m’arrive rarement de me projeter à ce point dans une lecture).

Dans un monde où la mort n’existe plus, les faucheurs sont les seuls à pouvoir mettre fin à l’existence des humains. Les « glanages » sont aléatoires et les gens ne craignent donc plus de mourir d’un accident, d’une maladie où d’un meurtre. Moi qui redoute la mort au plus haut point, je vous dit pas comme ça me fait rêver de ne plus devoir m’en inquiéter ! Je me suis souvent prise à rêver d’être débarrassée de cette angoisse.

Je me suis tout de suite accrochée à Citra est Rowan, je les ai trouvé très attachants et j’ai aimé les suivre dans cet apprentissage pour devenir faucheurs. Ils sont tout les deux contre le fait de prendre des vies et ont cependant tous les deux une façon différente d’aborder la chose. J’ai apprécié leur relation, même si je m’attendais à ce qu’ils soient un peu plus proche.

Au niveau des personnages (en dehors du couple principal), j’ai beaucoup aimé Maitre Faraday et Dame Currie. Je pense que j’aurais aimé être leur apprentie à tous les deux, j’aime leur façon de penser et d’envisager le glanage.

En bref, un premier Tome qui m’a vraiment plu, je me suis sentie passionnée par cette histoire ! Au point même d’avoir l’esprit encore un peu dans cet univers alors que j’ai déjà commencé une autre lecture. Ca me fait bizarre d’encore penser à un livre et à ses personnages alors que je suis passée à autre chose…

Et donc, vous vous en doutez, je ne peux que vous conseiller ce 1er Tome !!!

Citation(s) :
– Je ne donne pas cher de l’avenir de notre espèce si jamais les faucheurs se mettent à aimer ce qu’ils font.
– Le monde a le chic pour récompenser les mauvais comportements par la notoriété […]. La célébrité a un prix […]

Ma note : 5/5 (Coup de coeur)

 

 

Nil Tome 3 – La colère de Nil de Lynne Matson

couv44639749

Un 3ème Tome qui clôture à merveille une super saga ! Un dénouement final qui m’a un peu déçue mais qui n’a pas suffit à ternir les bons moments passé sur cette île passionnante ! Une trilogie que je ne peux que conseiller aux amateurs du genre !

Sur Nil, chacun a 365 jours pour s’enfuir… ou c’est la mort.
Rives et Skye ont essayé de détruire Nil, mais l’île a survécu… Elle est de retour et, cette fois, elle ne montrera plus aucune faiblesse, plus aucune pitié.
Skye doit réussir une fois pour toute à rompre la malédiction.
Y parviendra-t-elle, seule ?
Qui osera retourner sur Nil ?
Qui survivra ?
L’ultime bataille a commence.

Il y a des bouquins comme ça que je n’arrive pas à laisser dans ma PAL, ce 3ème Tome en fait partie. Dès que je l’ai eu, j’ai été obligée de m’y plonger ! J’ai tellement adoré les deux précédents que je ne pouvais pas attendre, il me fallait la suite, j’avais besoin de savoir comment allait finir cette histoire.

Et malheureusement, j’ai été un peu déçue par cette fin… Oui, il y a du suspense et beaucoup d’action, mais j’ai trouvé le dernier « combat » un peu trop facile. Je ne m’y attarderai pas pour ne rien vous dévoiler mais j’aurais aimé une bataille un peu plus haletante.

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup apprécié de retrouver Rives et Skye, même si cette dernière m’a semblée un peu moins « mordante » et battante que dans le Tome précédent. Certes, elle veut en finir avec Nil et est prête à tout pour parvenir à ses fins, mais j’ai eu l’impression qu’elle avait moins la niak qu’avant. Elle est un peu « hantée » et ça se ressent, elle n’est pas au mieux de sa forme. Du coup, Rives est un peu lassant, de par les inquiétudes qu’il éprouve à son sujet. Paulo a pas mal évolué lui aussi, il m’est apparu moins introverti qu’avant et j’ai aimé le découvrir changé comme ça !

On retrouve également Charley et Thad et j’ai été ravie de les revoir, un peu comme des vieux potes qu’on n’a plus vu depuis longtemps. Ca m’a fait plaisir de pouvoir passer à nouveau un peu de temps avec eux.

Et alors au niveau des protagonistes, bonne surprise puisqu’on entre enfin dans les pensées du personnage central de la saga, je parle bien évidemment de l’île elle-même ! Franchement, ça apporte un plus non négligeable à l’histoire. On obtient ainsi des réponses à nos questions et on comprend enfin le fin fond de l’histoire !

Pour ce qui est de l’action, elle est omniprésente, je ne me suis pas vraiment ennuyée malgré une ou deux petites longueurs par-ci, par-là.

En bref, une 3ème Tome qui clôture bien une saga que j’ai trouvée passionnante. Et meme si j’ai été un peu déçue par le déroulement final, il n’a pas suffit à ternir tous ces bons moments passés à lire cette trilogie !

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

 

Nil Tome 2 – Les secrets de Nil de Lynne Matson

couv37099990

Une suite aussi passionnante que le premier Tome, j’avais peur que ça s’essouffle mais c’est l’inverse. J’ai été happée par cette intrigue et par l’action. On en apprend beaucoup sur l’île. Et Skye est une héroïne comme je les aime: passionnée, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit… bref, un régale de la suivre dans cet univers !

Sur Nil, chacun a 365 jours pour s’enfuir… ou c’est la mort.

L’île de Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes s’envolent, de nouveaux mystères s’installent. Rives s’est juré de percer à jour les secrets de Nil. Une arrivée inattendue – qui ne doit pourtant rien au hasard – remet tout en question et menace l’équilibre de la Cité. Avec l’aide de Skye, Rives se lance alors dans une course désespérée pour sauver tous les naufragés de Nil… et peut-être détruire l’île pour toujours !

Attention : Il se peut que mon avis contienne des révélations concernant le Tome 1 !

J’avoue qu’en lisant ce résumé, j’étais mitigée… J’ai pas mal hésité avant de me lancer dans ce second Tome. Et puis j’en ai lu beaucoup de bien alors je me suis laissée entrainer. Ce qui me faisait peur, c’est que ce ne soit rien de plus qu’une copie du premier Tome. En effet, lorsque j’ai vu qu’il y avait une suite, je m’attendais à ce qu’on suive Thad et Charley dans leur aventure d’après Nil, il faut dire aussi que je m’attendais à ce que l’après porte ne soit pas un simple retour à la vie normale. Je m’attendais à quelque chose de plus tordu que ça et j’en avait été déçue…

Bref, j’ai eu peur de revivre avec Dries et Skye la même chose qu’avec Thad et Charley. Et au final, ce n’était pas ça du tout ! Effectivement, nous sommes à nouveau sur Nil, avec d’autres personnages mais les priorités changent un peu. Dans le Tome 1, tout tourne autour de ces fameuses portes que les jeunes adolescents essaient d’attraper par tout les moyens. Dans le Tome 2, ils se rendent compte qu’il est peut-être possible de quitter l’île par un autre moyen.

Skye est vraiment une héroïne comme je les aimes, elle est très dégourdie, elle a des idées derrière la tête, elle réfléchis, elle agit. On dirait bien qu’elle n’a peur de rien. Elle sait se défendre et elle connaît des choses sur Nil que les autres occupants ignorent. Bref, un véritable plaisir de la suivre ! Son duo avec Dries est juste parfait ! Mon chouchou du premier Tome est un très chouette leader et il a continué à avoir toute ma sympathie. J’ai également bien accroché à Dex et Jilian.

Deux personnages étranges viennent s’ajouter aux adolescents « kidnappés » par Nil. Il s’agit de Paulo et de Maaka… ils ne font pas partie de la Cité et Dries et Skye ne tardent pas à comprendre qu’ils ont des choses à apprendre de ces deux jeunes gens. De là, on commence à apprendre quelques-uns des secrets de Nil.

J’ai beaucoup apprécié que Nil soit un personnage à part entière de ce livre. Effectivement, ce n’est qu’une île mais, à nouveau, c’est elle qui décide de tout et je l’ai trouvée plus dangereuse que jamais… En effet, la faune locale se fait de plus en plus préoccupante puisqu’il y a pas mal de prédateurs dans les parages… Nos héros doivent donc, en plus de trouver un moyen de s’échapper, apprendre à survivre et à se défendre face, notamment, à des hyènes et des pumas (entre autres).

Le suspense est à nouveau omniprésent et j’avoue que mon esprit n’a pas quitté l’île, même lorsque mes activités me demandaient de fermer le livre. Aussi, mon corps était en mode automatique au boulot alors que ma tête était aux côtés de Rives et de Skye.

En bref, un second Tome que j’ai préféré au premier… et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

Citation(s) :
– Et si tous les vétérans partaient la même semaine ? Et si on oubliait à quoi servent ces noix, là ? Et s’il y avait d’autres trucs qu’on ignore, et qu’on ignore qu’on les ignore ?
– Commence par réfléchir, tu paniqueras plus tard.

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

L’élite Tome 2 -Sous surveillance de Joelle Charbonneau

couv7103375

Un second Tome toujours aussi rempli d’action mais auquel j’ai un peu moins bien accroché qu’au premier. J’ai un peu eu l’impression que l’histoire se répétait. J’espère que le 3ème Tome m’apportera ce que je n’ai pas trouvé dans cette suite.

Cia a survécu au Test. Elle est officiellement reçue à l’université qui forme l’élite du pays. Mais elle découvre l’enregistrement qu’elle avait fait à la fin du test, dans lequel elle racontait son expérience. Elle a du mal à croire ce qu’elle entend, surtout les doutes à propos de l’intégrité de Tomas, son petit ami. A l’université, elle intègre l’unité de sciences politiques mais elle est surveillée de près par la direction de l’université. Désormais Cia va devoir faire face à des menaces bien plus subtiles. Bien plus vicieuses. Et surtout à la plus grande d’entre elles : le doute.

J’avais hâte de me plonger dans ce deuxième Tome étant donné que j’avais trouvé le premier tout à fait passionnant. Et puis finalement, je n’ai pas accroché comme je le pensais. Quelque chose à fait que j’ai eu l’impression de revivre une aventure déjà vécue.

Alors oui, Cia a passé le Test avec succès et elle est maintenant à l’université, mais ce n’est pas pour autant que les compétitions sont terminées. J’ai un peu eu l’impression de tourner en rond, comme dans la saga « L’épreuve » où à chaque fois qu’une difficulté est passée, une autre tombe sur la tête de notre héro. Ici les étudiants sont sans cesse sous pression. Une mauvaise réponse, un mauvais choix et fini l’université, ils sont redirigés (Et qui sait ce que ça veut dire ?) !

Bien sûr il y a toujours autant d’action et je ne me suis pas ennuyée une seconde, l’univers mis en place par l’auteure est toujours aussi intéressant, mais je commence tout de même à regretter toutes ces ressemblances avec d’autres sagas que j’ai déjà lues.

En fait j’ai l’impression que ça en revient toujours au même : On a une jeune héroïne mise à l’épreuve par les politiques d’une nouvelle société créée pour être la meilleure possible. Et puis cette héroïne se rend compte qu’il se passe des choses pas nettes et elle se rebelle pour essayer d’arranger tout ça. C’est chouette quand on n’a encore rien lu de tel, mais une fois qu’on connait le genre, c’est du déjà lu, limite on anticipe déjà ce qui va se passer.

En bref, c’est un 2ème Tome qui reste divertissant et qui offre de l’action, mais rien ne m’a surpris. J’espère que le 3ème Tome m’offrira plus de suspense, un dénouement qui claque et que je ne verrais pas venir.

Ma note : 3,5/5 (Bien)

 

 

Sky Doll Tome 1 – La ville jaune de Alessandro Barbucci et Barbara Canepa

sky-doll-tome-1-la-ville-jaune

Une BD plutôt bien dessinée que j’ai eu du mal à comprendre. Je me suis souvent sentie perdue, avec l’impression qu’on saute d’un truc à l’autre sans prévenir. Il me reste une impression d’avoir sauté des passages. A part ça, la fin me donne envie d’en savoir plus, ce 1er Tome a éveillé ma curiosité.

Dieu est mort. Son corps gît dans son bureau de l’Heaven Spaceshisp Wash, un astrolavage parmi tant d’autres sur la planète Papathéa. Mais quel est le lien entre le créateur de l’univers et cette poupée synthétique conçue pour le plaisir des sens, en cavale de planète en planète ? Pourquoi semble-t-elle toujours en proie à une avalanche d’événements désastreux tels des électrons gravitant autour du noyau d’un atome ? Peut-être que la papesse sait ou pressent quelque chose. Peut-être ce secret est-il gardé par les mystérieux habitants de la ville blanche. Peut-être, tout simplement, que personne ne sait rien. Sans doute, lorsque la vérité éclatera au grand jour, sera-t-il trop tard. Pour tous.

Dans mes bonnes résolutions de cette année : Passer un peu plus de temps avec moi-même… Et pour cela, une matinée par mois où je quitte la maison, laissant mon homme avec mes filles. Aujourd’hui, pour ma première, j’ai décidé d’aller à pied jusqu’à la bibliothèque de ma ville (où je n’étais jamais allée avant). Je ne sais pas pourquoi, je suis allée directement au rayon BD adulte et je suis tombée sur celle-ci…

La couverture m’a plue et le résumé m’a intéressée. Je me suis donc installée dans un coin de la bibliothèque avec ce 1er Tome entre les mains. J’ai vite accroché aux dessins que je trouve très bien réalisés. Il est clair que ça n’est pas mon genre de lecture habituelle mais j’apprécie beaucoup le coup de crayon de l’auteur.

En ce qui concerne l’histoire, je l’ai trouvée plutôt compliquée… Je me suis souvent sentie perdue je dois dire. J’ai souvent eu l’impression d’être passée à côté de quelque chose. L’intrigue de base n’est pas bien compliquée : Noa s’est évadée de sa vie de laveuse de vaisseau et on la suit dans sa cavale. Autour de ça, il y a l’histoire avec les deux papesses Agape et Ludovique, et là, j’ai eu plus de mal.

A part ça, je suis curieuse de découvrir la suite et je pense me plonger dans le 2ème Tome lors de ma prochaine escapade à la bibliothèque.

Ma note : 3/5 (Pas mal)

Chroniques lunaires Tome 4 – Winter de Marissa Meyer

chroniques-lunaires-tome-4-winter

Malgré quelques longueurs, je n’ai pu qu’être enthousiasmée par ce dernier Tome. Il clôture à merveille une saga que j’ai trouvée fabuleuse et que je ne peux que conseiller à tous. Je n’aurai jamais pensé aimer autant ce genre d’histoire et d’univers et pourtant j’ai adoré !

La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent?

J’avoue, ça fait un moment que j’ai ce dernier Tome en ma possession et je n’arrivais pas à me décider à le lire à cause du nombre de pages… Honte à moi !!! Je n’y peut rien, j’ai beau aimer une histoire, ma motivation retombe dès que le roman compte 500 pages ou plus ! Mais cette fois-ci, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis enfin plongée dans ce dernier Tome des aventures de Cinder !

Après Cinder, Scarlet et Cress, on rencontre Winter (Blanche-Neige), qui vit sur la Lune, dans le château de Levana (sa belle-mère). Winter est une jeune fille plutôt effacée je dirais. Elle est un peu bizarre et on pourrait le prendre pour une folle. C’est d’ailleurs ce que j’ai pensé d’elle au début. Par la suite, j’ai compris pourquoi elle était comme ça et j’ai commencé à la voir différemment. Elle ne paie pas de mine mais au fond, c’est une jeune fille très courageuse qui n’a pas peur de se battre, que ce soit contre les autres ou contre elle-même. Elle ne veut pas être comme Levana et elle fait tout ce qu’il faut pour l’éviter.

J’ai beaucoup aimé la voir avec Scarlet, voir comment elles se sont rencontrées et voir comment leur relation évolue. On pourrait croire que tout les sépare et leur amitié est pourtant magnifique ou du moins le devient-elle. Quant  à Jacin, Winter a beaucoup de chance de l’avoir. Ce jeune homme est vraiment très dévoué, il ne vit que pour la protéger et Winter a vraiment besoin d’une personne comme lui dans son entourage. Elle n’a pas la vie facile avec Levana et heureusement qu’elle a du soutien !

J’ai adoré cette guerre ainsi que sa préparation, ce dernier Tome est vraiment passionnant. Les quelques longueurs ne suffisent pas à gâcher le rythme de l’action. Le suspense est quasi omniprésent et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Ce que j’ai adoré dans cette saga, c’est que chaque personnage principal (Cinder, Scarlet, Cress, Winter) représente un personnage de conte bien connu. J’aime que l’auteur ai pensé à revisiter Cendrillon, Le Petit Chaperon Rouge, Raiponce et Blanche Neige d’une façon aussi originale. J’apprécie énormément de voir chacune d’elle rencontrer les autres et se lier d’amitié avec elles. Elles se battent ensemble contre le même ennemis. Et plus on avance dans la saga, plus leurs liens se renforcent (ainsi qu’avec les personnages masculins Loup, Thorne, Jacin et Kai).

En bref, je ne peux que conseiller cette merveilleuse saga. Je ne m’attendais vraiment pas à aimer car il faut avouer que ça penche très fort du côté « science-fiction » et que je ne suis pas une fana des histoires futuristes d’androïdes et de robots. Et pourtant, je suis tombée sur le charme !

Et si vous voulez le savoir, mon couple favoris dans les « Chroniques lunaires » n’est autre que « Cress et Thorne ». Voilà, comme ça vous savez tout !

Et vous, vous avez aimé cette saga ?
Qui sont vos personnages « Coup de cœur » ?

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Phobos Tome 3 de Victor Dixen

phobos-tome-3

Un 3ème Tome qui nous offre pas mal de révélations, on passe de rebondissements en rebondissements. Je n’ai pas vu le temps passer malgré quelques longueurs au début (procès). Si j’ai adoré tout le récit, j’ai tout de même été déçue par la fin car elle appelle une suite qu’on n’aura plus. Enfin, ça n’empêche pas que c’est une saga que j’ai adorée et que je ne peux que recommander !

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS…
1 JOUR…
1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

Je ne le fais pas souvent, mais ce 3ème Tome, je l’ai précommandé il y a déjà quelques mois sur Amazon. Je l’ai reçu à la date de sa sortie, c’est-à-dire le 24/11/2016 et je me suis donc hâtée de terminer mon livre en cours pour pouvoir me plonger à nouveau dans Phobos ! C’est que ce dernier Tome, je l’attendais avec une impatience non dissimulée !

Alors, je dois avouer qu’au début, j’ai trouvé que c’était un peu long. Je m’attendais à être directement plongée dans l’action mais finalement, on passe d’abord par une sorte de procès, nécessaire mais un peu longuet sur les bords. Les hésitations de nos pionniers prennent du temps et pour peu, j’aurais pu me lasser. Mais ça n’a pas été le cas ! Je savais qu’une fois cette partie terminée, j’allais de nouveau être happée par l’histoire et ça n’a pas manqué !

Je ne sais pas l’expliquer, mais cet univers me passionne ! Et une fois n’est pas coutume, Victor Dixen sait nous tenir en haleine en distillant ça et là quelques belles révélations (des bombes complètement inattendues)… De page en page, je suis restée à bout de souffle, ne sachant pas ce qui allait me tomber dessus.

On continue à suivre Léonord, la française et l’ambiance sur Mars est plutôt stressante, on sent bien que la camaraderie n’est plus réelle mais que les pionniers font ce qu’ils peuvent pour sauver les apparences. A côté de ça, l’attention n’est pas uniquement portée sur l’astre rouge puisqu’on se retrouve souvent sur Terre et qu’il faut bien avouer qu’il s’y passe aussi beaucoup de choses captivantes !

Concernant les personnages, Alexei m’a pas mal énervée et j’ai eu un peu de mal avec le duo Mozart/Leo, lui étant toujours à ses pieds et elle le niant presque. J’ai trouvé ça bizarre comme relation. Notre héroïne reste elle-même, elle évolue au fil des trois Tomes mais elle ne change pas vraiment. Kris, sa meilleure amie ne change pas beaucoup non plus, elle reste en quelque sorte la plus naïve du groupe, la plus gentille, celle qui laisse toujours le doute et qui ne juge pas. Toutes ces personnalités se mélangent à merveille et c’est ce qui rend la vie sur Mars aussi passionnante. Sur Terre non plus on ne s’ennuie pas ! Andrew et Harmony forment toujours un duo aussi formidable, je les apprécie beaucoup tout les deux et j’aime ce qu’ils font… Grâce à eux, nos pionniers ne sont pas seuls, livrés à eux-mêmes.

Serena reste Serena et je n’ai pu que l’en détester d’avantage… Quel horrible personnage ! Enfin en même temps, sans elle, ça aurait été moins explosif et il aurait manqué quelque chose ! Victor Dixen a vraiment su créer un personnage complexe qu’on ne peut qu’adorer détester !!!

En bref, un troisième Tome du tonnerre que je ne peux que conseiller à tous. Mon seul regret étant que c’est le dernier et que cette fin demande une suite ! Dommage mais il faudra bien s’y faire !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)