Les outrepasseurs Tome 4 – Ferenusia de Cindy Van Wilder

couv65062519

Un 4ème Tome qui, je pensais, serait de trop et qui finalement nous apprend plein de choses intéressantes sur les Ferreux. On y retrouve des personnages déjà rencontrés précédemment (Smokey, Red Wing) et on en découvre de nouveaux tout à fait attachants (Kalinda et S.). Peter est toujours présent et j’ai pris plaisir à passer encore un peu de temps avec lui. En bref, un 4ème Tome qui clotûre parfaitement une saga que j’ai trouvée passionnante.

« Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes ? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettre majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : « FERENUSIA »  » Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seul survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs forfaits passés…

Quand j’ai terminé le Tome précédent, j’étais persuadée que c’était la fin de la saga. Et puis, peu après, j’ai entendu parler de ce 4ème Tome et je me suis dit « Oh non, j’espère que ça ne va pas encore être une série en longueur ! ». En lisant le résumé, j’ai eu l’impression que Ferenusia serait plutôt un « Bonus » qu’une suite. Effectivement, pour moi, « Le libérateur » clotûrait parfaitement la saga.

En vrai, si « Ferenusia » n’est pas indispensable, il est tout de même le bienvenu ! J’ai vraiment beaucoup apprécié de me retrouver de l’autre côté de la barrière, du côté des ferreux dont, finalement, on ne sait pas grand chose à part le fait qu’ils sont exploités par les outrepasseurs.

L’écriture de l’auteur est vraiment très bonne. On passe d’un personnage à l’autre, le suivant dans ses aventures. Ces petits switch de l’un à l’autre est vraiment très appréciable. Il entretient le suspense, surtout quand il se passe quelque chose  de passionnant et qu’on arrive à la fin du chapitre. On sait qu’il faudra patienter que l’auteure y revienne plus tard. Ce qui fait que les pages se tournent assez rapidement.

Niveau personnage, on avait déjà pu rencontrer précédemment Smokey qui gagne ici une place plus importante. J’ai beaucoup apprécié ce personnage, ainsi que Kalinda et S. (deux nouveaux que j’ai pris plaisir à suivre). J’ai été étonnée de retrouver Peter et encore plus Arnaut et j’ai aimé le dénouement de l’intrigue qui tourne autour d’eux. Pour ce qui est de Ferus et Albane, j’ai été étonnée de les revoir. Je ne me souvenais pas qu’ils avaient une place importante précédemment et j’avais même un peu oublié qui ils étaient. Les passages les concernant sont toutefois assez passionnants et j’ai aimé les redécouvrir.

J’avoue avoir oublié pas mal de détails des trois Tomes précédents et j’ai donc parfois eu un peu de mal à comprendre ou à me souvenir de ce qui s’était passé. Mais globalement, je n’en n’ai pas été plus dérangée que ça dans ma lecture. Ca ne m’a vraiment pas empêchée d’aimer ce moment passé au près des Ferreux.

Au départ, je n’ai pas compris l’intérêt du bonus final concernant Tsimoka. J’ai même failli zapper cette partie et terminer ma lecture. Et puis je me suis dit que si l’auteure l’avait écrit, c’est que ça devait faire partie de l’histoire et je suis contente de l’avoir lue. On y apprend des choses intéressantes et ça permet de comprendre certaines choses. D’autant qu’il est fait référence à Tsimoka plusieurs fois dans ce 4ème Tome.

En bref, j’ai pour ce 4ème Tome la même conclusion que pour le précédent. A savoir qu’il clotûre parfaitement la saga des Outrepasseurs et je remercie l’auteure de nous en avoir appris plus sur les Ferreux, c’était passionnant !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Advertisements

Rêver de Franck Thilliez

couv59950

Si je n’ai pas été dérangée par la chronologie inhabituelle de ce roman, j’ai toutefois été assez perturbée par le fait qu’Abigaël confonde rêve et réalité. Je m’y suis souvent perdue mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce thriller et d’en trouver l’intrigue passionnante. J’ai passé un très agréable moment de lecture et j’ai une fois de plus appris des choses ! Que demander de plus ?

Abigaël souffre d’une narcolepsie sévère qui lui fait parfois confondre la réalité avec ses reflets chimériques. De nombreux mystères planent autour de la jeune psychologue, notamment concernant un accident dont elle est miraculeusement sortie indemne.

Vu la couverture (j’adore la couleur et les renards alors je ne pouvais que craquer) et le nom de l’auteur, je ne pouvais que lire ce roman ! Il est depuis un bon moment maintenant dans ma PAL, mais je voulais être à jour dans la série Sharko avant de me lancer dans d’autres romans de Thilliez. C’est maintenant fait et je n’ai pas traîné avant de me jeter dans « Rêver ».

Alors oui, la chronologie n’est pas habituelle. Mais je dois dire que, contrairement à ce que je pensais, ça ne m’a pas dérangée du tout ! Il faut dire que l’auteur nous prévient dès le début et j’ai donc réussi à maintenir le cap. J’suis fière de moi sur le coup, car j’avoue avoir eu une grosse appréhension quand j’ai lu la note de Thilliez à ce sujet au début du livre.

Ce qui m’a perturbée moi, c’est le fait qu’Abigaël confonde la réalité avec ses rêves. Au départ, je ne me laissais pas influencer par les pensées de l’héroïne et je me concentrais sur mon ressenti personnel et puis j’ai fini par me laisser happer par les réflexions d’Abigaël et je m’y suis perdue… J’ai fini par avoir beaucoup de mal à m’y retrouver. Et encore maintenant, je suis mitigée et je ne sais pas quoi croire.

A côté de ça, l’intrigue et le suspense sont bien présents. L’histoire est tout à fait poignante et j’ai été assez étonnée de découvrir comment ça se passe pour un narcoleptique. C’est une maladie que je ne connais pas du tout et j’ai appris des choses très intéressantes. Une fois de plus, c’est quelque chose que j’aime avec cet auteur, on apprend toujours quelque chose de passionnant tout en étant diverti par un très bon thriller.

Je n’ai bien évidemment pas vu venir le déroulement final, ne sachant jamais vraiment si Abi était dans la réalité ou le rêve. J’ai bien apprécié les révélations faites. « Rêver » n’est clairement pas mon thriller préféré de Thilliez, mais j’en garderai un excellent souvenir et je le recommande volontier aux amateurs du genre.

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

La sélection – Histoires secrètes – Le prince et le garde de Kiera Cass

couv49792596

Un hors-série très sympathique à lire, j’ai passé un agréable moment avec les deux hommes principaux de la vie d’America. Chacun nous livre des choses intéressantes et j’ai rapidement été charmée par Aspen, mon chouchou. Bref, à lire pour avoir plus de détails sur la saga !

Ce hors-série exceptionnel vous propose une plongée fascinante dans le cœur et l’esprit de Maxon et d’Aspen, les deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour conquérir America Singer.

Ce recueil regorge de bonus : une scène coupée, les play-lists des deux premiers tomes, et des révélations en cascade !

couv14256445

Intéressée par la saga « La Sélection », j’ai eu envie de me plonger dans cet univers en commençant par cette petite nouvelle plutôt sympathique. Je n’ai pas mis une heure pour le lire et j’avoue que, la dernière page tournée, j’en redemande ! J’ai adoré et j’ai hâte de lire les tomes suivants !

Avant qu’America n’arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le Prince » s’ouvre sur la semaine précédant l’arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.

Comme dis plus haut, je n’avais pas encore lu les autres tomes de la saga lorsque je me suis plongée dans cette sympathique nouvelle. J’avoue qu’ignorant un peu par lequel commencer, je me suis dit que le tome 0,5 devait être le premier dans l’ordre de lecture.

J’ai donc pu faire connaissance avec Maxon et son milieu et j’avoue que j’ai de suite été charmée. Pas spécialement par lui parce qu’au final, étant donné qu’il narre lui-même, c’est difficile de le voir de l’extérieur. J’ai plutôt été séduite par le décor, la situation, l’histoire. Je me suis vraiment plue dans cet univers et cette nouvelle a donc eu un léger goût de trop peu ! Je risque de ne pas attendre bien longtemps avant de me plonger dans le tome 1 !

Bref, une lecture qui m’a mis l’eau à la bouche !!!

Mon avis : 4/5 (Très bien)

couv20138096

Une nouvelle très intéressante qui permet de se plonger dans l’esprit d’Aspen, j’ai beaucoup aimé voir les choses à sa façon, ça m’a permis de comprendre un peu mieux certains détails de la saga. De plus, Aspen est mon petit chouchou alors partager quelques pages de plus avec lui, ça se prend !

Élevé en tant que Six, Aspen Leger n’aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d’Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très fermé auquel America n’aura jamais accès…

Contrairement à la nouvelle « Le Prince », qui fût mon premier pas dans la Sélection, « Le garde » en est le dernier à l’heure qu’il est. Je l’ai lue alors que j’avais déjà clôturé la saga. Pour autant, je n’ai pas eu de mal à me replonger dans l’histoire et j’ai beaucoup apprécié de passer un peu de temps avec Aspen.

On comprend ici toute l’étendue de ses sentiments pour America, on ressent également sa frustration à savoir que le Prince pourrait la lui prendre. On est également témoin de ses relations avec les suivantes d’America et je trouve que ça aide à en apprendre plus sur le personnage, son caractère, sa façon d’être.

Bref, j’ai passé un très agréable moment en sa compagnie et j’ai beaucoup aimé de pouvoir me replonger dans cet univers que j’avais tant apprécié.

Ma note : 4/5 (Très bien)

L’élite Tome 3 – Dernière épreuve de Joelle Charbonneau

couv139102

Un 3ème et dernier Tome qui clôture parfaitement cette chouette saga. Fini l’impression de tourner en rond, les choses bougent et évoluent. J’ai eu du mal à savoir à qui me fier et j’ai adoré ne pas être toujours en accord avec Cia. En bref, ravie de m’être enfin décidée à le lire et je ne peux que conseiller cette bien sympathique trilogie.

Cia a découvert les secrets du Test. Aujourd’hui, elle veut y mettre fin. Mais elle ne peut le faire seule. En qui peut-elle vraiment avoir confiance ?

J’avais beaucoup aimé le 1er Tome et un peu moins le second. Ce qui fait que j’ai mis autant de temps (11 mois quand-même) à me plonger dans ce troisième et dernier volet de l’Elite. J’avais un peu peur que ça continue à tourner en rond. Et finalement, pas du tout ! Je n’ai absolument pas eu l’impression de revivre quelque chose, au contraire, je me suis plongée avec beaucoup de plaisir dans la suite des aventures de Cia.

Cia reste fidèle à elle-même, je l’apprécie énormément. Elle continue à vouloir faire évoluer les choses, elle se bat pour ce en quoi elle croit mais à côté de ça, elle ne veut de mal à personne, ce qui fait qu’elle ne supporte pas l’idée de devoir tuer pour avancer. Et j’aime cette moralité qu’elle garde tout le long de la série.

Au niveau des autres personnages, c’est très compliqué. On sait depuis le début qu’il a été conseillé à Cia de ne faire confiance à personne. Sachant ça, on se méfie un peu de tout le monde. Même Thomas, duquel notre héroïne est assez proche, a eu beaucoup de mal à obtenir ma confiance. Je me disais toujours qu’il allait finir par faire un pas de travers à un moment ou à un autre.

Et cette histoire de confiance est d’autant plus difficile que pour arriver à ses fins, Cia va devoir monter une équipe. Mais qui choisir quand on ne sait pas en qui croire ? D’ailleurs, je dois avouer que je n’aurais pas fait comme Cia si j’avais été à sa place. Il y a une personne que je n’aurais pas intégrée à l’équipe alors qu’une autre a été mise de côté là où je l’aurais emmenée avec moi. Et c’est un des côtés que j’aime beaucoup à cette histoire, c’est qu’on ne sait jamais ce que nous réservent les différents personnages.

Autant j’adore l’héroïne, autant parfois je n’étais pas d’accord avec ses choix. Mais ce que j’ai aimé, c’est qu’à aucun moment je ne lui en ai voulu de ne pas partir dans la même direction que moi. A chaque fois qu’elle faisait quelque chose que je n’aurais pas fait, je me disais « Ha bon, tu fais ça toi ?! Bon, je te fais confiance, tu dois avoir de bonnes raisons ». C’est agréable de ne pas lever les yeux au ciel à chaque fois que je ne suis pas d’accord avec un personnage !

Au niveau de l’histoire, j’ai trouvé que ça évoluait bien, fini l’impression de tourner en rond, les choses avancent, ça bouge et ça se termine de façon tout à fait correcte. J’avoue que je n’avais absolument pas imaginé la fin. Elle ne m’a ni surprise, ni déçue. Je l’ai tout simplement appréciée. Elle clôture parfaitement cette saga que je suis ravie d’avoir lue.

En bref, une très chouette trilogie qui vaut la peine d’être découverte. Je ne peux que la conseiller aux amateurs du genre.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Depuis l’au-delà de Bernard Werber

couv44086878

Encore une fois un très bon Werber. Sujet passionnant, personnages intéressants, sources de réflexion bien présentes. Et le retour de l’Esra entre deux chapitres ! Encore une bonne source de divertissement et d’apprentissage ! Je ne peux que conseiller cette lecture !

Je me nomme Gabriel Wells.
Je suis écrivain de romans à suspense.
Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement: Moi-même.
J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui.
Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.
En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts.
Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Bernard Werber, mon auteur fétiche ! Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce roman. Je l’avais d’ailleurs précommandé sur Amazon et j’ai été ravie de recevoir mon colis pile le jour de sa sortie !!! Je me suis donc empressée de terminer mon livre en cours pour pouvoir me jeter à corps perdu dans l’Au-delà de mon auteur favoris !!!

Et je n’ai absolument pas regretté le voyage ! Cette histoire est tout à fait passionnante et les personnages très intéressants.

Gabriel est un auteur de romans à suspense, qui, alors qu’il réfléchis à l’écriture de son prochain livre, se rend compte qu’il est mort… Après le choc de la nouvelle, il veut en savoir plus. Qui l’a tué et pourquoi ?! Ces questions le poursuivent pendant toute la durée du bouquin et on se rend vite compte que Gabriel est un personnage très acharné qui n’abandonne pas.

Heureusement pour lui, la première personne vivante qu’il rencontre après sa mort n’est autre qu’une medium avec laquelle il arrive à communiquer plutôt facilement… Comme par hasard j’ai envie de dire… Il est vrai que j’ai trouvé le début de l’histoire un peu facile…. Ouf, ça se complique par la suite ! Une double enquête est menée et franchement, je n’ai pas réussi à trouver le coupable. Mes soupçons se sont portés sur toutes les personnes interrogées. Pour moi, chacune avait une raison valable de vouloir la mort de l’auteur. Pas facile donc de deviner lequel à fait le coup !

Un petit mot sur la medium avant de passer à autre chose, car Lucy est plutôt importante dans l’histoire. J’ai trouvé ce personnage tout à fait passionnant. Pour être tout à fait honnête, ce personnage serait sorti d’un livre écrit par quelqu’un d’autre, je me serais dit qu’elle avait été inventée. Mais comme l’auteur n’est autre que Bernard Werber, j’y ai cru. Car avec lui, je sais que la réalité rejoint toujours la fiction. Et c’est une des nombreuses choses que j’aime chez lui. Je reste persuadée que ses romans sont là pour nous préparer à des choses bien plus complexes qu’on ne le pense.

Donc, pour en revenir à Lucy… Avant, je ne croyais pas aux mediums. Pour moi, ce n’étaient que des charlatants ayant trouvé un moyen facile de se faire de l’argent. Et puis, suite à la lecture de ce roman, j’ai réfléchis, j’ai remis en question mes « croyances » et je me suis dit « Après tout, pourquoi pas ?! » Et je me suis donc prise d’affection pour ce personnage. Ca ne doit vraiment pas être facile d’avoir ce pouvoir de communiquer avec les morts. Etre embêté toujours par des gens qui veulent discuter avec leurs défunts, pfff…. quel courage !!!

Alors à part ça, j’ai beaucoup aimé le retour de l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu (Esra). Ca faisait un petit moment que l’auteur n’en avait plus agrémenté ses romans de passages en raccord avec l’intrigue. J’avoue, j’ai fait deux-trois petites recherches en parallèle et j’ai une fois de plus, appris pas mal de choses grâce à Mr Werber. Encore une chose que j’aime chez lui, il ne fournit pas seulement des romans pour divertir. Non, il fait réfléchir, se poser des questions et nous donne l’envie d’y trouver des réponses.

Bref, une intrigue encore une fois captivante, je ne peux qu’en conseiller la lecture à un public le plus large possible.

L’auteur devrait, selon moi, être connu de tous. Le lire, c’est non seulement passer un agréable moment de détente, mais en plus, les sujets qu’il aborde restent en tête et continuent de faire leur chemin dans les esprits….

Merci Mr Werber pour ces réflexions que vous m’avez encore offertes concernant l’au-delà et mon rapport à la mort !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Enola et les animaux Extraordinaires Tome 1 – La gargouille qui partait en vadrouille de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier

couv8633533

Un personnage adorable, une histoire toute mignone, de jolis dessins bien réussis ! Bref, « La gargouille qui partait en vadrouille » est le premier Tome d’une série que je compte bien suivre. J’ai adoré Enola !

Une gargouille malicieuse se plaît à arroser les gens qui traversent le parvis de l’église, église dont elle est censée décorer la façade. Ce qui a le don d’agacer le curé de la paroisse qui envisage de détruire la statue incommodante.

Heureusement, Igor, le sonneur de cloches, parvient à convaincre le saint homme qu’une vétérinaire peut certainement les aider, eux… et cette pauvre gargouille qui a forcément ses raisons d’importuner son monde.

Ca fait déjà un petit moment que je suis tombée par hasard sur cette BD en parcourant Livraddict. J’ai tout de suite flashé et eu envie de découvrir ce personnage. Mais n’étant pas très BD, j’avoue que ça m’étais un peu sorti de la tête. Et puis, un jour où je furetait dans la bibliothèque de ma ville, j’ai vu l’onglet « Enola et les animaux extraordinaires ». J’ai fouillé mais les ouvrages n’étaient pas à l’emplacement indiqué. Je me suis donc renseignée auprès de la bibliothécaire et j’ai tout de suite réservé les 2 premiers Tomes.

Hélas, j’avais beau revenir régulièrement, toujours pas de retour de cette série empruntée par une école. Jusqu’à la semaine dernière où j’ai enfin reçu un coup de fil me prévenant que ma réservation était arrivée ! Ni une ni deux, je me suis précipitée afin d’aller chercher ces deux BD tant attendues !

J’ai très rapidement attaqué avec « La garouille qui partait en vadrouille » et j’ai adoré. Le personnage d’Enola est très intéressant et très sympathique, on accroche très vite. De même qu’avec Maneki, son compagnon à 4 pattes qui ajoute encore un peu d’humour à une histoire qui n’est déjà pas triste à la base.

L’histoire est toute mignone et se lit très vite. Les dessins sont simples mais magnifiques. J’ai vraiment trouvé la gargouille superbe !

Cette série s’adresse bien évidemment à un public assez jeune, mais c’est tout de même avec beaucoup de plaisir que je l’ai découverte. Certes, ça aurait pu être un peu plus creusé (Je regrette par exemple que l’auteur n’ai pas pris le temps de nous présenter Enola et son environnement avant de foncer directement dans sa première enquête. J’aurais aimé apprendre à mieux connaître cette dynamique fillette, savoir d’où lui vient sa vocation de vétérinaire, etc…), mais ça passe tout de même très bien comme ça.

Bref, je pense essayer de lire cette BD à ma fille de 5 ans, ça pourrait lui plaire je pense.

Je lirais le Tome 2 tout prochainement puisque je ne garde mes emprunts qu’une semaine avant de les ramener à la bibliothèque. Et j’ai déjà hâte de découvrir où va nous emmener cette licorne qui dépassait les bornes !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Calendar girl Tome 5 – Mai de Audrey Carlan

couv73108454

Mia est toujours égale à elle-même, elle a toujours autant le feu au cul dès qu’elle croise un bel homme. Mais cette fois-ci, il y a quelque chose qui change dans l’histoire, à savoir qu’on apprend à mieux connaître sa petite soeur Maddy ainsi que sa meilleure amie Giselle. Deux personnages que j’apprécie beaucoup. J’espère les revoir encore au détour d’un prochain Tome.

Le mois de mai est chargé en émotion.

Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

J’avoue que cette saga me lasse un peu. Le schéma est toujours un peu le même, de Tome en Tome, on retrouve une Mia toujours plus exitée qui saute sur le premier venu, que ça soit son client ou non. J’adore le concept d’un client par mois, mais voir Mia se pamer devant chaque bel homme qu’elle croise, ça devient fatiguant. N’a-t’elle donc aucune estime d’elle-même pour se donner aussi rapidement à tout le monde ?!

Heureusement, le mois de Mai est divertissant. Pour commencer, Mia rencontre le fiancé de Maddy, sa petite soeur. du coup, elle s’inquiète un peu et j’ai beaucoup apprécié ce petit tournant dans la relation Mia/Maddy. A côté de ça, Giselle et Maddy viennent rejoindre Mia à Hawaï pendant ses deux dernières semaines de contrat. Voir les 3 filles ensemble est rafraichissant.

Par contre, j’ai trouvé dommage que le contrat de Mia soit mis à ce point de côté. Elle pause quoi ? Deux fois sur tous le livre ! En fait, elle passe la plupart de son temps à écarter les jambes pour Tao! Ok, il est bien foutu, mais il n’y a vraiment que le sexe qui compte pour elle ?! Je n’ai rien contre le sexe sans sentiment et les histoires style « Sex Friends », mais là, c’est abusé ! On sait déjà que chaque mois, elle partagera son lit avec un nouvel homme. Et si son client ne lui plait pas, elle s’arrangera pour trouver un autre mec dès le premier jour.

Comment apprécier l’héroïne d’un bouquin si je n’arrête pas de la traiter de « Salope » ?

Je continuerai quand-même à suivre cette saga car j’ai vraiment envie de savoir comment ça va finir et j’espère au moins que si Mia ne se calme pas, Maddy et Giselle vont être un peu plus présente… Ca permettrait d’alléger un peu son côté facile.

Ma note : 4/5 (Bien)

Hex Hall Tome 3 – Le sacrifice de Rachel Hawkins

couv35351510

Un 3ème Tome qui ne manque pas d’action, de suspense et de révélations fascinantes. Un final très satisfaisant qui clôture à merveille une trilogie que je ne peux que conseiller !

Sophie, mi-humaine mi-démon, découvre avec stupeur que sa mère est une chasseuse. Pire encore, Lara Casnoff s’est emparé d’Hex Hall et y téléporte une centaine d’élèves, dont Sophie, pour les transformer en démons à son service. Bien que Sophie ait été privée de ses pouvoirs, elle résiste et se met en quête du grimoire qui les lui rendra…

Ca fait un bon moment que j’ai envie de lire ce 3ème Tome afin de clôturer cette trilogie que j’aime beaucoup, mais je ne sais pas pourquoi, un quiproquo a fait que je ne retrouvais pas ce roman. Et puis dernièrement, je faisais des fouilles et je suis retombée dessus. Quelle ne fût pas ma joie !!! J’ai été ravie et me suis donc empressée de terminer mon livre en cours pour pouvoir me replonger dans l’univers de Hex Hall.

Sophie est toujours aussi attachante et c’est un vrai plaisir de les suivre, elle et ses amis, dans cette aventure qui ne manque pas d’action ! En effet, notre héroïne se retrouve téléportée à Hex Hall où Lara Casnoff transforme des adolescents en démons. Heureusement, même sans ses pouvoirs, Sophie ne manque pas de courage et, aidée de ses amis Jenna, Cal et Archer, elle est plus forte que jamais !

Ce petit groupe d’ami est vraiment très attachant. J’aime particulièrement Jenna. Et Cal. Et Archer. Tous en fait ! Ils ont chacun quelque chose à apporter à cette chouette petite bande et je n’aurai pas imaginé cette aventure sans l’un d’eux.

J’ai beaucoup aimé l’action et le suspsense, que j’ai trouvés omniprésents dans ce dernier Tome, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Et honnêtement, je ne m’attendais pas à toutes ces révélations, que ce soit sur le passé de Sophie, ou sur les motivations de Lara. Et puis ce final est juste parfait. Je ne m’attendais à rien de particulier et j’ai été ravie que ça se termine de cette façon.

En bref, si vous recherchez une chouette petite trilogie sans prise de tête, Hex Hall est pour vous et je ne peux que vous la conseiller !

Ma note : 4/5 (Très bien)

D.I.M.I.L.Y Tome 2 – Did I mention I need you ? de Estelle Maskame

couv1286157

Un second Tome que j’ai un peu moins apprécié que le premier. La relation Eden/Tyler m’ayant un peu agacée tant ils hésitent à se laisser aller à leur amour, le regard des autres les influençant un peu trop à mon goût. A part ça, un roman tout aussi addictif que le précédent et une fin insupportable tant elle donne envie de se plonger dans la suite !

Cela fait un an qu’Eden n’a pas vu son demi-frère Tyler … son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s’empêcher de se réjouir quand Tyler l’invite pour les vacances à New York. De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi…
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l’été new-yorkais, il devient vite évident qu’ils s’aiment encore… Pourront-ils résister à la tentation ?

Un second Tome que je n’ai pas voulu laisser trainer trop longtemps dans ma PAL et j’ai bien fait, même si j’ai un peu moins apprécié celui-ci que le précédent.

Si les personnages sont toujours aussi attachants, j’ai tout de même trouvé la relation Eden/Tyler parfois un peu lassante. Les voir se retenir et se torturer parce qu’ils sont demi-frère et demi-soeur m’a un peu agacée. Ils n’ont aucun lien de sang et se freiner à cause du regard des gens, je trouve ça ridicule. D’autant qu’on sent bien qu’ils s’aiment passionnément, ils n’ont rien décidé. Un petit truc aussi qui m’a agacée, c’est qu’Eden arrive encore à douter des sentiments de Tyler, qu’elle arrive à le soupçonner d’avoir une autre relation, ça m’a gavé… Heureusement, ça ne dure pas longtemps et ça n’a pas suffit à m’arrêter !

A côté de ça, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir découvrir de nouveaux personnages tels que Snake et Emily, deux nouveaux amis tout à fait attachants qui apportent quelques petits plus à l’histoire.

Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve cette saga super addictive, une fois plongée dedans, j’ai beaucoup de mal à refermer ce roman. Bizarrement, malgré les petits agacements cités plus haut, je ne me lasse pas de suivre Eden et Tyler et je trépigne toujours d’impatience de savoir comment la trilogie va se terminer, ce qu’il va advenir de leur histoire. D’autant que la fin de ce second Tome m’a franchement laissée sur ma faim ! Vivement la suite !

En bref, une suite à la hauteur du premier Tome, en espérant que la suite ne s’essouffle pas !

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

 

Calendar girl Tome 4 – Avril de Audrey Carlan

couv21916859

Un 4ème mois très chouette, avec un gars un peu différent des autres. J’ai bien apprécié cette petite aventure vécue par Mya (qui m’a moins agacée que précédemment). Mason, tout d’abord détestable finit par être attachant et j’ai adoré le personnage de Rachel. Bref, divertissant comme toujours ! J’ai hâte de lire Mai !

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Dernièrement, Mya m’avait un peu agacée par son côté chaudasse qui ne pense qu’au sexe et j’ai donc préféré laisser passer un peu plus de temps avant de continuer la saga. Pour autant, je n’ai aucune envie d’abandonner cette série et j’ai donc été contente de m’y replonger le temps d’un week-end.

Cette fois-ci, je n’ai plus été exaspérée par notre héroïne. J’ai même réussi à la comprendre un peu mieux et presque à me mettre à sa place.

C’est vrai que l’histoire ne commence pas vraiment comme les autres mois. D’habitude, Mya bave directement devant ses clients. Cette fois-ci, on se demande comment ça va se passer tellement le premier contact est… mal parti ! Effectivement, Mason est plutôt goujat, c’est le genre à ramener des filles sans même connaître leur prénom, un mec qui aurait presque tendance à manquer de respects aux femmes. Un gros con quoi !

Heureusement, Mya a du caractère et elle ne se laisse donc pas faire en posant les limites directement. Ce qui est super car ça lui laisse le recul pour comprendre que finalement, cet homme possède une certaine sensibilité (certes bien cachée).

On découvre également un autre personnage important, Rachel. Une femme que j’ai trouvée très attachante et j’ai été ravie de la rencontrer !

Concernant la mauvaise nouvelle, je m’attendais franchement à pire. Pour moi, il s’agit plutôt d’un détail et, franchement, j’aurais presque pu passer à côté. Mais bon, c’est vrai que Mya en fait tout un plat. A voir à quoi ça tourne par la suite…

Bref, encore une belle petite aventure. Et j’ai bien apprécié de revoir Alec. C’est chouette de voir que les histoires sont imbriquées les unes dans les autres. Il y a un lien et ça me plait beaucoup !

Vivement de lire Mai, le résumé me plait tente bien !!!

Ma note : 4/5