Calendar Girl Tome 3 – Mars d’Audrey Carlan

couv2948240

J’ai beaucoup apprécié ce 3ème Tome, Anthony, le client du mois est très sympathique et se trouve être plein de surprises. On rencontre ici des personnages très attachants (Hector est juste adorable) et j’ai beaucoup aimé le petit « bonus » que nous offre l’auteure (non, je ne dirais rien).

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Un troisième Tome que j’ai trouvé aussi agréable à lire que les précédents, même si j’espère vraiment que Mia va se calmer; son côté nymphomane m’agace de plus en plus.

Cette fois-ci, elle va jouer les fiancées auprès d’Anthony. Et comme d’habitude, elle bave lorsqu’elle le voit pour la première fois. A croire que cette fille (qui insiste quand-même en disant qu’elle n’est pas une pute) a le feu au cul. J’avoue, c’est le gros point négatif que je trouve à cette saga. Elle est prête à écarter les jambes pour n’importe quel beau mec et je ne trouve pas ça très réaliste.

Bon, à part ce côté femme en chaleur, j’avoue que je ne peux pas décrocher de cette série, j’aime beaucoup les aventures de Mia et ce 3ème Tome fût, une fois encore très sympathique et addictif. J’ai beaucoup aimé Anthony ainsi qu’Hector (surtout Hector en fait, il est tout simplement adorable, le meilleur ami idéal).

J’ai également beaucoup apprécié de voir Mya avec sa famille, on creuse un peu plus sur le plan personnel et c’est pas plus mal. D’autant que sa soeur et sa meilleure amie sont assez attachantes et valent la peine qu’on les rencontre un peu plus souvent.

En bref, une très bonne suite !
Je suis déjà curieuse de voir ce qui va se passer avec Monsieur Avril, mais je n’ai déjà aucun doute qu’elle se laissera encore facilement tripoter…

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Calendar Girl Tome 2 – Février de Audrey Carlan

couv65697638

Si j’ai été tout à fait fascinée par Alec et sa façon de travailler, on peut dire que Mia a réussi à m’agacer un peu. Si elle dit qu’elle n’est pas une pute, elle est, en tout cas pour moi, une fille très facile. En bref, un chouette moment de lecture et de divertissement, en espérant que Mia calme ses ardeurs dans les suites car ça risque de me lasser si elle craque à chaque fois.

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

J’étais assez impatiente de suivre Mia dans son aventure d’Escort Girl et c’est donc avec beaucoup de joie que je me suis plongée dans ce second Tome. En plus, le mec du mois est un artiste alors je n’ai pas pu resister longtemps !

J’ai été assez impressionnée par Alec. Quel artiste ! Il prend des photos et ensuite, il peint à partir des portraits qu’il a prit. Et d’après ce que je comprends, c’est impressionnant de réalisme ! Le gros défaut de ce 2ème Tome, c’est qu’il parle d’art mais qu’on n’a pas les images. Certes, on peut imaginer comme on veut, mais je serai vraiment très curieuse de voir ces oeuvres en vrai !

Alors, pour parler de Mia, qui est quand-même notre héroïne, je dirais qu’elle m’a quand-même parfois un peu agacée dans ce 2ème volet. A un moment, elle pense à Wes et se dit qu’il lui manque et puis l’instant d’après, elle s’envoie en l’air avec Alec. J’avoue que ça me fait un peu peur pour la suite… Est-ce qu’elle va se faire tous les mecs de la série ?! Si c’est le cas, ça risque de devenir lassant. Alors ok ma jolie, t’es pas une pute, mais t’es quand-même un peu facile, voir très !

Si j’ai tout de même beaucoup apprécié ce mois-ci, c’est principalement pour le côté artistique. J’ai beaucoup aimé découvrir Alec et sa façon de travailler, j’ai été fascinée en fait.

En bref, j’ai hâte de découvrir la suite, en espérant que Mia se calme et qu’elle refuse enfin de coucher avec un de ses clients.

Ma note : 4/5 (Trè bien)

Calendar girl Tome 1 – Janvier d’Audrey Carlant

couv60470624

J’ai été séduite par l’idée « Un mois, un homme » et j’ai passé un excellent moment avec Mia et son premier « client ». Ce premier Tome alie histoire de fond et érotisme sans aller trop dans les détails. Le parfait mélange pour qu’on ne voit pas le temps passer ! J’ai adoré et ai déjà hate de lire la suite !

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Je ne pensais pas commencer cette saga aussi vite. En fait, j’avais mis ce 1er Tome dans ma WishList en me disant « Ca sera pour plus tard » et finalement, ma collègue était tellement à fond dedans qu’elle n’arrêtait pas d’en parler et ça m’a donné envie de m’y plonger aussi.

Je n’ai pas regretté ! J’ai vraiment adoré cette ambiance et l’originalité de cette histoire. Un Tome par mois, une mission par mois, un homme par mois… de quoi tenir les lectrices (et lecteurs, s’il y en a) en haleine !

Alors donc, pour commencer, Mia est payée pour accompagner Wes dans moultes soirées mondaines. Elle habite chez lui et doit être disponible 24h sur 24, selon le bon vouloir du beau surfeur qui l’a choisie sur internet. Bien évidemment, un mois c’est court, mais c’est également assez long pour s’accrocher aux gens. Aussi sa première mission n’aura pas été trop compliquée pour elle puisque Wes est adorable avec elle (en plus d’être canon, si non c’est pas drôle).

Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est que ce n’est pas du sexe pour du sexe. Il y a une histoire de fond. A savoir que Mia a besoin d’argent pour sauver son père et sa soeur. Et ça, ça donne envie de lire les suites (en plus de vouloir découvrir les autres hommes avec qui Mia sera amenée à travailler). J’espère d’ailleurs que l’auteure aura sû exploiter jusqu’au bout les problèmes familiaux de notre héroïne.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un très agréable moment de lecture auprès de Mia et Wes et j’ai hâte de découvrir le mec suivant, même si ça m’a fait de la peine de la voir partir, tant Wes est formidable.

Ma note : 4/5 (Très bien)

 

Astrid Bromure Tome 3 – Comment épingler L’enfant sauvage de Fabrice Parme

couv61276434

Encore une chouette petite aventure d’Astrid, j’ai adoré ! Cette petite a vraiment de la ressource et on peut dire qu’elle obtient toujours ce qu’elle veut. Je la trouve marrante et adorable. Bref, j’accroche vraiment avec ce personnage et j’espère qu’il y aura d’autres suites.

Astrid, petite fille solitaire élevée dans l’hôtel particulier de ses riches parents, est toujours à la recherche de compagnons de jeux. Aussi quand elle entend parler à la radio des enfants sauvages du Gabokonga, ni une ni deux, elle convainc ses parents d’y partir en voyage. Ce séjour dans la jungle sera l’occasion de confronter de nombreuses habitudes culturelles ou culinaires avec les habitants locaux… et de tordre le cou à de nombreux préjugés ! Astrid en apprendra beaucoup plus qu’elle ne le pensait de sa rencontre avec cet enfant sauvage qui parle aux oiseaux.

Encore un Astrid Bromure emprunté à ma bibliothèque et je ne le regrette pas. Bon, je l’ai lu assez vite car j’avais un timing assez serré mais j’ai tout de même pu bien apprécier cette nouvelle aventure.

Décidémment, Astrid est une petite fille pleine de ressources. S’ennuyant dans son hotel, elle entend parler, à la radio des enfants sauvages du Gabokonga et se met en tête d’aller les rencontrer. Trouvant une excuse acceptable, elle convaint ses parents de partir pour la jungle.

Sur place, ils y feront de chouettes nouvelles rencontres. Les autochtones sont super intéressants et j’ai beaucoup aimé leurs échanges avec Mme Dotie. De son côté, Astrid s’est mise en quête de L’enfant sauvage qui parle aux oiseaux et j’ai trouvé leur relation naissante tout à fait sympathique.

Quant à la fin, je l’ai trouvée tout à fait à mon goût, c’est tout à fait comme ça que je voulais que ça se termine ! Et j’ai également aimé retrouver l’institutrice rencontrée dans le Tome 2. C’est vraiment chouette de voir les petites references aux precedents tomes, ça prouve que tout ce suit.

Bref, j’ai encore et toujours adoré Astrid !
Je ne sais pas s’il y aura d’autres tomes mais en tout cas, je l’espère car je continuerai à suivre cette petite chipie avec beaucoup de plaisir !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Astrid Bromure Tome 2 – Comment atomizer les fantômes de Fabrice Parme

couv36046266

Encore un chouette petit épisode d’Astrid Bromure. J’aime beaucoup ce personnage, elle est marrante et arrive toujours à me faire rire. La voir trembler de peur à l’évocation des fantômes était divertissant à souhait !

Astrid en a assez de s’ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents… elle réussit à les convaincre de l’inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l’internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n’ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid ! En plus d’apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu’elle est prête à faire ou non pour être populaire.

Après avoir lu le Tome 1, je suis tombée amoureuse d’Astrid Bromure et je n’ai donc pas pu resister à le ramener chez moi lors de ma dernière visite à la bibliothèque. Une fois encore, j’ai passé un excellent moment de divertissement avec cette charmante petite fille.

Elle m’a bien fait rire à vouloir s’inscrire au manoir de Canterville et de s’y retrouver, la peur au ventre lorsqu’elle apprend que, selon la légende, celui-ci est hanté par des fantômes. On la voit trembler de peur alors que ses copines de chambre (deux gamines qui n’ont peur de rien et qui s’amusent de tout) en rajoutent.

Et finalement, la curiosité est plus forte et elle enquête pour savoir ce qui en est.

Bon par contre, autant j’adore Astrid, autant j’ai eu du mal avec Gladys et Rebecca (ses copines de chambre), je n’aurai pas voulu devoir les cotoyer aussi longtemps ! Mais bon, question de feeling ! Et puis, Astrid et elles sont carrément à l’opposé !

Ha oui, et la scène de nettoyage, hilarante !!!!

En bref, une petite série toute sympathique que je vais continuer avec grand plaisir !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Everything Everything de Nicola Yoon

couv26760331

Une très jolie petite romance que j’ai beaucoup appréciée, ainsi que son dénouement (auquel je ne m’attendais pas vraiment). Une jolie histoire très bien écrite, pleine de poésie. En bref, une lecture agréable que je ne peux que conseiller.

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Ce livre, je l’ai ajouté dans ma PAL sans même vraiment savoir de quoi il allait parler. J’ai flashé pour la couverture et je n’ai pas résisté ! Et puis récemment, j’ai lu la 4ème de couverture et je me suis dit qu’il était temps de m’y plonger.

Je me suis tout de suite accrochée à Madeline, c’est une jeune fille très touchante, qui reste positive malgré sa maladie. Elle a toujours vécu chez elle, dans un environnement adapté à son état et elle ne connaît donc de l’extérieur que ce qu’elle en voit à travers la fenêtre. Elle ne semble pas avoir la curiosité de découvrir le monde de dehors, jusqu’au jour où elle voit ses nouveaux voisins emménager…

Et là, tout change ! Elle sait d’emblée qu’elle va tomber amoureuse de son voisin et elle ne s’y est pas trompée. Bientôt les coucous à la fenêtre ne lui suffiront plus, bientôt elle aura envie de plus et de plus encore. Et bientôt, elle va se rendre compte du handicap dans lequel la met sa maladie…

J’ai adoré la plume de l’auteur, ce roman est vraiment très facile à lire, j’aime les petites notes d’humour et de poésie. J’aime comment s’exprime Madeline. J’aime sa relation avec Olly (personnage tout aussi attachant et émouvant qu’elle), l’évolution de leurs sentiments, de leur situation. C’est une romance toute mignonne que j’ai trouvée très agréable à lire. J’ai également beaucoup apprécié Carla, l’infirmière qui prend soin quotidiennement de Maddy.

Cette histoire est magnifique et j’ai été un peu surprise par son dénouement. J’avoue, cette fin m’avait traversé l’esprit mais je m’étais vite dit « Non, c’est pas possible, je fabule ». Au final, non, je ne fabulais pas et j’en ai été la première étonnée !

En bref, une lecture très agréable que je ne peux que conseiller à tout le monde !

Citation(s) :
– Infini : adj. Sens 1 : Etat de celui qui ne sait pas où finit son corps et où commence cleui de l’autre.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Damnés Tome 1 de Lauren Kate

couv13788367

Un premier Tome qui donne vraiment envie de découvrir les suites ! J’ai beaucoup apprécié accompagner Luce dès son arrivée à Sword & Cross. Les personnages sont tous intéressant et l’histoire passionnante. Bref, une belle découverte !

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance.
Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux

J’avais beaucoup entendu parler de cette saga sur la blogosphère et, du coup, je m’étais un peu renseignée sur ce premier Tome. A la base, il m’intéressait mais sans plus. Et puis, récemment, ma collègue m’en a parlé, elle a adoré, et je me suis alors décidée à me plonger dans cet univers.

Luce est une jeune fille à laquelle je me suis assez vite attachée. J’avoue qu’au départ, j’ai eu du mal avec Sword & Cross, je n’arrivais pas trop à comprendre ce qu’y faisait Luce, qui pour moi, est une jeune fille tout à fait banale et sans soucis particulier. Alors pourquoi l’envoyer dans un tel établissement ? Et puis, en apprenant à la connaître, j’ai fini par me rendre compte des raisons qui ont fait qu’elle a été envoyée dans ce lycée spécial.

Les ombres qui poursuivent Luce m’ont beaucoup intriguée, j’ai trouvé cette partie de l’histoire assez étrange, d’autant que, franchement, je n’ai pas l’impression d’avoir compris pourquoi elles sont là. J’espère en apprendre un peu plus à ce sujet dans les tomes suivants.

Les différents personnages sont tous assez intéressants et pas toujours faciles à cerner. J’ai tout d’abord été ravie de rencontrer Arriane, dont le sens de l’humour en fait une copine plutôt divertissante. Ensuite, j’ai été plutôt attendrie par Penn, qui est une jeune fille très attachante. Pour ce qui est des profs, j’ai eu un petit coup de cœur pour Mlle Sofia, je l’ai trouvée sympathique et dynamique !

Au niveau des deux garçons qui font fondre le cœur de Luce, je dois avouer que j’ai pas mal flashé pour Cam. Il est certes un peu insistant et « collant », mais j’ai beaucoup aimé ses intentions. Pour ce qui est de Daniel, il m’a souvent énervée et je me suis plusieurs fois demandé ce que lui trouvait Luce. Et puis finalement, en apprenant à le connaître, j’ai fini par l’apprécier. Le triangle amoureux et les hésitations de Luce sont parfois assez agaçants, mais ça passe quand-même assez facilement puisque j’ai parfois ressenti les mêmes indécisions qu’elle.

J’ai été surprise par le dénouement, même si j’avais vu venir certaines révélations. Et je suis contente que ça ne ce soit pas passé comme je m’y attendais.

En bref, j’ai beaucoup aimé cette histoire ainsi que l’univers mis en place par l’auteur et j’ai déjà hâte de m’y plonger à nouveau pour découvrir le 2ème Tome !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Alors voilà : Les 1001 vies des urgences de Baptiste Beaulieu (Audio)

314869index

Un témoignage que j’ai trouvé très chouette, très divertissant et plutôt amusant. Parfois même assez émouvant. L’auteur arrive à nous faire voir le côté humain des hôpitaux, nous faisant oublier le côté « à la chaine ». Les anecdotes racontées font tantôt rire, tantôt pleurer. Un vrai petit bijou ce livre !

Alors voilà le récit au quotidien d’un apprenti médecin qui joue des claquettes entre les différents services des Urgences avec ses co-internes. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en stade terminal ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre.

Se nourrissant de situations bien réelles, vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec légèreté et humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients…

Par ses histoires d’une sensibilité folle, à la fois touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d’humanité.

Ça fait un moment que ce livre est dans ma PAL et je ne sais pas pourquoi, malgré que je savais qu’il me ferait passer un agréable moment de lecture, je n’arrivais pas à me décider à m’y plonger. Et puis, je l’ai trouvé en audio et je me suis dit que ça serait sympa de l’écouter.

Je ne m’y suis pas trompée ! Ce témoignage est un vrai régal pour les oreilles ! D’autant que Emmanuel Deconinck a une voix très agréable et elle correspond parfaitement au jeune aide-soignant à tête de lion.

Bon par contre, autant j’ai adoré cette lecture, autant je ne sais pas quoi en dire ! Toutes ces anecdotes sont justes géniales. Elles font rires, font réfléchir, font pleurer… Et cette relation qu’entretien Baptiste avec la patiente de la chambre 7 est tout simplement magnifique. Dans ce monde où le profit gagne face à l’humanité, c’est bon de voir que des gens se soucient encore des autres.

J’ai découvert que l’auteur avait un blog rempli de ce genre de petite histoire, j’avoue ne pas encore avoir eu l’occasion d’y aller, mais c’est dans un coin de ma tête et je pense bien aller y faire un tour un de ces jours.

En bref, une lecture très agréable que je recommande à tous !

Ma note : 4/5 (Très bien)

Fille des cauchemars Tome 2 – L’ordre de la dague noire de Kendare Blake

Fille des cauchemars Tome 2 - L'ordre de la dague noire

J’ai bien apprécié ce second Tome, même si j’en ai préféré le 1er. J’ai beaucoup apprécié que la quête soit différente bien que liée à la précédente. L’action y est toujours présente, les personnages fidèles à eux-mêmes. Bref, une très agréable lecture.

Cas ne parvient pas à oublier Anna. « Anna à la robe de sang », l’esprit le plus puissant qu’il ait jamais rencontré. Anna, qui s’est sacrifiée pour le sauver.
A présent, Anna lui apparait même dans des rêves éveillés… ou plutôt, dans des cauchemars. L’esprit vengeur a laissé place à une jeune fille torturée.

Hallucinations ou véritables appels à l’aide ? La frontière entre illusion et réalité semble bien ténue. Anna a-t-elle définitivement quitté le monde des vivants ou est-elle revenue des enfers ? Cas ne sait plus. Il lui reste une seule certitude : quel qu’ait été son destin, il doit retrouver Anna.

J’avais tellement apprécié le 1er Tome que je ne voulais pas laisser passer trop de temps avant de me plonger dans le suivant et de clôturer cette petite saga (ha, ce que j’aime ces séries qui ne font que 2 ou 3 livres maximum). J’ai quand-même laissé filer 5 mois entre les deux, mais ça ne m’a pas perturbée dans ma lecture. J’ai pu facilement m’imprégner à nouveau de cet univers particulier créé par l’auteure.

J’adore Cas ! Je l’avais déjà beaucoup aimé dans le 1er Tome et ça n’a pas changé ! Il a toujours autant d’humour et reste toujours aussi sûr de lui. Il ne flanche pas, il sait ce qu’il veut et il fonce pour l’obtenir, aucun obstacle ne peut l’arrêter. J’aime cette force de caractère.

Cette fois-ci, Cas se met en tête de retrouver Anna (c’est clair qu’elle ne l’a vraiment pas laissé indifférent) et, à nouveau, il s’entoure de ses amis pour y parvenir. Thomas et Carmel font donc partie du voyage, et j’ai été ravie de les retrouver ! J’aime ce petit trio, ils se complètent, chaque personnage à quelque chose à apporter au groupe. Ils bravent les danger mais ils le font ensemble. A ce petit cercle d’amis se joint Jestine, dont on ne sait pas s’il faut se méfier ou non. Un nouveau personnage très intéressant que j’ai aimé découvrir.

Anna est toujours omniprésente dans l’histoire. Dans le Tome 1, la quête était de la « libérer », à savoir la tuer pour de bon. Et cette fois-ci, il s’agit encore de la « libérer » mais un peu différemment car la pauvre se retrouve coincée dans un monde qu’on pourrait qualifier d’enfer. Et Cas ne supporte pas de la savoir ainsi torturée et souffrante (d’où son entêtement à la chercher).

A nouveau on retrouve de l’action, du suspense et beaucoup d’humour. C’est une lecture facile et ce second Tome clôture à merveille cette duologie. Je ne peux que conseiller cette petite série très divertissante.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Nil Tome 3 – La colère de Nil de Lynne Matson

couv44639749

Un 3ème Tome qui clôture à merveille une super saga ! Un dénouement final qui m’a un peu déçue mais qui n’a pas suffit à ternir les bons moments passé sur cette île passionnante ! Une trilogie que je ne peux que conseiller aux amateurs du genre !

Sur Nil, chacun a 365 jours pour s’enfuir… ou c’est la mort.
Rives et Skye ont essayé de détruire Nil, mais l’île a survécu… Elle est de retour et, cette fois, elle ne montrera plus aucune faiblesse, plus aucune pitié.
Skye doit réussir une fois pour toute à rompre la malédiction.
Y parviendra-t-elle, seule ?
Qui osera retourner sur Nil ?
Qui survivra ?
L’ultime bataille a commence.

Il y a des bouquins comme ça que je n’arrive pas à laisser dans ma PAL, ce 3ème Tome en fait partie. Dès que je l’ai eu, j’ai été obligée de m’y plonger ! J’ai tellement adoré les deux précédents que je ne pouvais pas attendre, il me fallait la suite, j’avais besoin de savoir comment allait finir cette histoire.

Et malheureusement, j’ai été un peu déçue par cette fin… Oui, il y a du suspense et beaucoup d’action, mais j’ai trouvé le dernier « combat » un peu trop facile. Je ne m’y attarderai pas pour ne rien vous dévoiler mais j’aurais aimé une bataille un peu plus haletante.

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup apprécié de retrouver Rives et Skye, même si cette dernière m’a semblée un peu moins « mordante » et battante que dans le Tome précédent. Certes, elle veut en finir avec Nil et est prête à tout pour parvenir à ses fins, mais j’ai eu l’impression qu’elle avait moins la niak qu’avant. Elle est un peu « hantée » et ça se ressent, elle n’est pas au mieux de sa forme. Du coup, Rives est un peu lassant, de par les inquiétudes qu’il éprouve à son sujet. Paulo a pas mal évolué lui aussi, il m’est apparu moins introverti qu’avant et j’ai aimé le découvrir changé comme ça !

On retrouve également Charley et Thad et j’ai été ravie de les revoir, un peu comme des vieux potes qu’on n’a plus vu depuis longtemps. Ca m’a fait plaisir de pouvoir passer à nouveau un peu de temps avec eux.

Et alors au niveau des protagonistes, bonne surprise puisqu’on entre enfin dans les pensées du personnage central de la saga, je parle bien évidemment de l’île elle-même ! Franchement, ça apporte un plus non négligeable à l’histoire. On obtient ainsi des réponses à nos questions et on comprend enfin le fin fond de l’histoire !

Pour ce qui est de l’action, elle est omniprésente, je ne me suis pas vraiment ennuyée malgré une ou deux petites longueurs par-ci, par-là.

En bref, une 3ème Tome qui clôture bien une saga que j’ai trouvée passionnante. Et meme si j’ai été un peu déçue par le déroulement final, il n’a pas suffit à ternir tous ces bons moments passés à lire cette trilogie !

Ma note : 4/5 (Très bien)